Offre Silver (à partir de 20 € / mois)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Le Sedif opte pour une gestion déléguée

Le Sedif opte pour une gestion déléguée
Ce nouveau mode de gestion entrera en vigueur le 1er janvier 2024. Crédits : Nicolas Fagot/Studio9
Par Abdessamad Attigui, le 28 mai 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Au terme de deux ans d’études, le Comité du Syndicat des eaux d’Île-de-France (Sedif) a adopté ce jeudi 27 mai 2021, à une large majorité (88 %), le principe de la concession globale.

C’est finalement la concession en délégation de service publique qui a été retenue par les élus franciliens. L’exécutif du Sedif ont également décidé à 65 % de confier la gestion à un seul délégataire. Ce futur mode de gestion dans les 135 communes adhérentes, entrera officiellement en vigueur au 1er janvier 2024 pour 12 ans.

Ce nouveau mode de gestion accompagnera le 16ème plan d’investissement de 2,4 milliards d’euros pour le service public de l’eau sur les 10 prochaines années (2022-2031). Celui-ci se donne pour objectifs de mettre les usagers au cœur du service, d’améliorer la gestion du réseau, de répondre aux défis du changement climatique et de la protection de l’environnement, et de sécuriser le service avec le renforcement des systèmes d’information.

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Le Sedif souhaite même aller encore plus loin, avec un projet pionnier en France : « Vers une eau pure, sans calcaire et sans chlore, et toujours sans déchets plastiques, répondant aux exigences des usagers », peut-on lire dans un communiqué.

Lutte contre les pertubateurs endocriniens

Parmi les nouveautés annoncées, le développement d’une nouvelle technique de filtration fine permettant de lutter contre les perturbateurs endocriniens avec la mise en œuvre de l’Osmose Inverse Basse Pression (OIBP). Son exploitation sera lancée en 2023-2024 sur l’usine à puits d’Arvigny (Savigny-le-Temple, Seine-et-Marne), et sera déployée ensuite sur les 3 usines principales du Sedif.

« Ce projet est porteur d’économies pour les usagers et bénéfique pour l’environnement en favorisant une moindre consommation d’énergie et de détergents », expliquent les élus franciliens.

Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
Dernier numéro
Actu réglementaire
À lire également
Sandrine Rocard nommée directrice générale de l’agence de l’eau Seine-Normandie
Sandrine Rocard nommée directrice générale de l’agence de l’eau Seine-Normandie
Sandrine Rocard, conseillère référendaire à la Cour des comptes, est nommée directrice générale de l’agence de l’eau Seine-Normandie, par arrêté de la ministre de la Transition écologique Barbara Pompili.
Krohne fête ses 100 ans
Krohne fête ses 100 ans
Krohne, le fabricant et fournisseur d’instrumentation et de solutions de mesure, célèbre cette année son anniversaire. Créée en 1921, l’entreprise familiale allemande devenue internationale mise toujours sur les valeurs fondamentales qui ont permis son développement, notamment la créativité.
Le Carrefour de l’eau revient les 5 et 6 mai 2021 en version numérique
Le Carrefour de l’eau revient les 5 et 6 mai 2021 en version numérique
Crise sanitaire oblige, la 22e édition du Carrefour des gestions locales de l’eau se déroulera les 5 et 6 mai 2021 en version numérique.
[Dossier/2] La Fenarive décrypte les actions des industriels sur l’eau
[Dossier/2] La Fenarive décrypte les actions des industriels sur l’eau
Dans une étude parue en novembre 2019, la Fédération nationale des associations de riverains et utilisateurs industriels de l’eau (Fenarive) a réalisé un état des lieux des pratiques et des enjeux de protection de la ressource en eau et des milieux aquatiques par les industriels. 
[Avis des pros/2] Des solutions de rétention adaptées, à la parcelle et au bassin
[Avis des pros/2] Des solutions de rétention adaptées, à la parcelle et au bassin
Pour lutter contre les risques d’inondation liés au ruissellement urbain, la gestion intégrée des eaux pluviales vise à gérer ces eaux au plus proche de leur point de chute en les infiltrant directement ou en les restituant à débit limité au réseau. La société Graf propose plusieurs solutions adaptées aux particuliers, aux collectivités et aux industriels.
Île-de-France : des outils numériques pour responsabiliser les consommateurs d’eau
Île-de-France : des outils numériques pour responsabiliser les consommateurs d’eau
Le Syndicat des eaux d’Île-de-France a lancé trois nouveaux outils digitaux qui ont vocation à la fois de permettre aux consommateurs de se rapprocher de l’eau de leur localité et de lutter contre le gaspillage de la ressource.
L'Agence de l'eau Rhône Méditerranée Corse : 109,6 millions d'euros investis pour l'eau
L'Agence de l'eau Rhône Méditerranée Corse : 109,6 millions d'euros investis pour l'eau
Un premier bilan satisfaisant pour l'Agence de l'eau Rhône Méditerranée Corse qui a investi 109,6 millions euros dans 687 projets portés par les collectivités, agriculteurs et entreprises en ce début d'année 2021. 
Tous les articles EAU
Inscrivez-vous aux Trophées de la Distribution de Matériels
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.