Offre Silver (à partir de 20 € / mois)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines

ÉNERGIE
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

PPE : accélérer la transition énergétique et en faire ruisseler les bénéfices

PPE : accélérer la transition énergétique et en faire ruisseler les bénéfices
Par Laurence Madoui, le 3 juillet 2018.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
« Transition écologique et solidaire » : l’intitulé du ministère sonne particulièrement juste, à l’issue du débat public sur la programmation pluriannuelle de l’énergie. La société civile exprime son attachement à l’esprit de la loi de transition énergétique de 2015. Tout comme l’attente de retombées an faveur des classes populaires.

Il faudra attendre septembre pour lire le bilan du débat public sur la programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE). D’ores et déjà, Chantal Jouanno salue « la maturité et la force politique »de la société civile. Le débat engagé mi-mars s’est clos le 30 juin au Conseil économique, social et environnemental (CESE), où la présidente de la Commission nationale du débat public a célébré la « parole citoyenne » : « Elle ose », a-t-elle déclaré face à Nicolas Hulot, qui signait en 2015 le manifeste « Osons ».

Le président de la Commission particulière du débat public (CPDP) dédiée à la PPE, Jacques Archimbaud, résume la note dominante : « Il faut améliorer très fortement les conditions d’application de la loi (de transition énergétique, NDLR) dans la prochaine PPE, sans toucher à l’esprit qui avait présidé à son élaboration en 2015 ». Des quelque 11.400 réponses au questionnaire diffusé lors du débat, ressortent cinq
aspirations :

1/ Intensifier la transition …

Le retard du pays au regard des objectifs fixés par la loi de 2015 est patent. Les politiques de l’Etat n’apparaissent ni cohérentes, ni compréhensibles et les actions régionales (mobilité, économies d’énergie, renouvelables), pas à la hauteur. « Même les territoires réputés les plus actifs sont perçus comme n’en faisant pas assez (…) pour aller au-delà des effets de prototypes ou de petites séries », relève Jacques Archimbaud.

Bonnes pratiques et formations (à la rénovation thermique en particulier) percolent au compte-goutte. L’expertise fait parfois défaut chez les acteurs financiers et bancaires, l’ingénierie publique est lacunaire. Le consommateur-usager est insuffisamment informé pour agir. Au nom du CESE, Guillaume Duval recommande le passage de 20 à 35 mds € des fonds alloués à la transition par le grand plan d’investissement 2018-2022.

2/ … au bénéfice de tous

Les efforts demandés aux habitants sont jugés injustement répartis. La transition concerne « moins les locataires que les propriétaires, moins les classes populaires que les classes moyennes, moins les anciens que ceux qui peuvent investir sur le plus long terme », observe Jacques Archimbaud. La concurrence sur la fourniture d’électricité et de gaz ne profite qu’à ceux qui savent démêler le maquis des offres. L’achat de produits de consommation courante peu énergivores devrait faire l’objet d’incitations économiques. La fiscalité écologique suscite une « inquiétude majeure » quant au risque de pénalisation des « plus captifs aux énergies fossiles ». L’affirmation selon laquelle la transition créera plus d’emplois qu’elle n’en supprimera se heurte à « fort scepticisme ».

3/ Développer la plupart des renouvelables

L’accélération est attendue en matière de géothermie, d’éolien en mer, de photovoltaïque et de biogaz – « La campagne pour 30 % de biogaz en 2030 a rencontré un fort écho », selon Jacques Archimbaud. L’hydroélectricité est en revanche clivante et l’éolien terrestre fait débat. « Par rapport aux objectifs 2020, la France est le deuxième pays européen le plus en retard, après les Pays-Bas », pointe Guillaume Duval.

4 / Répondre aux questions posées par le nucléaire

Combien coûteront le grand carénage des centrales et les nouveaux EPR, dont les chiffrages varient du simple au double ? Quels investissements requiert la gestion des déchets ? EDF peut-il à la fois maintenir une part élevée d’électricité nucléaire et investir massivement dans les renouvelables ? Son endettement préserve-t-il sa capacité financière à mener de front tous ces chantiers ? Jacques Archimbaud alerte le gouvernement : « Des signaux (…) déséquilibrés (…) ou le report sine die des 50 % (part à laquelle doit descendre l’électricité d’origine nucléaire, NDLR) seraient perçus comme extrêmement négatifs. » Il ressort du débat une demande d’échéancier de fermeture de réacteurs, assorti de mesures d’accompagnement des salariés du nucléaire, ébranlés dans leur « fierté ouvrière ». Nicolas Hulot assure que la PPE fixera « une date » pour le seuil de 50 %, qui sera atteint par « tranches », en intégrant les « contraintes économiques, sociales et de sécurité ».

5 / Renforcer l’action territoriale

Les collectivités devraient voir leur poids renforcé, estiment les participants. Des élus locaux et régionaux présents au CESE rappellent la revendication d’un retour vers les territoires d’une partie du produit de la contribution climat-énergie. Le CESE plaide pour un financement (à hauteur de 3 €/hab.) du service public de la performance énergétique de l’habitat.
FEE ASSO / DR
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
[Vidéo] Le bus amphibie se jette à l'eau
Dernier numéro
N° 1793
Sommaire
Découvrir
S'abonner
Les numéros
Actu réglementaire
Décret du 21 janvier 2022 accordant la prolongation de la concession de mines d'hydrocarbures liquides ou gazeux, dite « Concession de Tamaris » (Gironde), aux sociétés IPC Petroleum Gascogne SNC et Vermilion REP SAS, conjointes et solidaires Lire
Décret n° 2022-45 du 21 janvier 2022 modifiant le décret n° 90-75 du 17 janvier 1990 relatif à la prime d'enseignement supérieur attribuée à certains personnels enseignants ou exerçant des fonctions d'enseignement dans l'enseignement supérieur relevant du ministre chargé de l'agriculture Lire
Ordonnance n° 2022-43 du 20 janvier 2022 relative à l'organisation du réseau des chambres d'agriculture à l'échelle régionale Lire
Rapport au Président de la République relatif à l'ordonnance n° 2022-43 du 20 janvier 2022 relative à l'organisation du réseau des chambres d'agriculture à l'échelle régionale Lire
Décret du 17 janvier 2022 portant classement, parmi les sites du département des Alpes-de-Haute-Provence, du site de l'éperon de Lurs (commune de Lurs) Lire
Arrêté du 14 janvier 2022 modifiant l'arrêté du 26 décembre 2016 fixant les modalités d'application du complément de la part liée aux fonctions en application de l'article 7 du décret n° 2016-1869 du 26 décembre 2016 fixant le régime indemnitaire applicable aux corps techniques de la direction générale de l'aviation civile Lire
Décret n° 2022-33 du 14 janvier 2022 modifiant le décret n° 2016-1869 du 26 décembre 2016 fixant le régime indemnitaire applicable aux corps techniques de la direction générale de l'aviation civile Lire
Arrêté du 13 janvier 2022 modifiant l'arrêté du 10 décembre 2021 fixant un contingent exprimé en puissance et en jauge pour la réservation de capacités aux fins de délivrance de permis de mise en exploitation de navires de pêche au mois de décembre 2021 Lire
Arrêté du 10 janvier 2022 relatif à l'appel aux services d'élèves des écoles vétérinaires françaises remplissant les conditions prévues à l'article L. 241-6 pour lutter contre l'influenza aviaire hautement pathogène Lire
Décision du 6 janvier 2022 portant délégation de signature (direction générale des infrastructures, des transports et de la mer) Lire
Décision du 6 janvier 2022 portant délégation de signature Lire
Décret n° 2022-8 du 5 janvier 2022 relatif au résultat minimal de performance environnementale concernant l'installation d'un équipement de chauffage ou de production d'eau chaude sanitaire dans un bâtiment Lire
Décret n° 2022-2 du 4 janvier 2022 relatif aux situations permettant de déroger à l'interdiction d'acquisition par l'Etat de produits en plastique à usage unique Lire
Décret n° 2022-1 du 3 janvier 2022 fixant, en application du cinquième alinéa de l'article L. 130-9 du code de la route, la procédure d'expérimentation de la constatation des niveaux d'émissions sonores des véhicules en mouvement par des appareils de contrôle automatique fixes et mobiles et modifiant le code de la route Lire
Décret n° 2021-1942 du 31 décembre 2021 modifiant le décret n° 2013-611 du 10 juillet 2013 relatif à la réglementation applicable aux îles artificielles, aux installations, aux ouvrages et à leurs installations connexes sur le plateau continental et dans la zone économique exclusive et la zone de protection écologique ainsi qu'au tracé des câbles et pipelines sous-marins Lire
Décret n° 2021-1941 du 31 décembre 2021 relatif à la responsabilité élargie des producteurs pour les produits et les matériaux de construction du secteur du bâtiment Lire
Décret n° 2021-1906 du 30 décembre 2021 modifiant le décret n° 2020-1651 du 22 décembre 2020 relatif au label national « anti-gaspillage alimentaire » en application de l'article L. 541-15-6-1-1 du code de l'environnement Lire
Décret n° 2021-1905 du 30 décembre 2021 pris en application de l'ordonnance n° 2021-1325 du 13 octobre 2021 réformant l'évaluation des biotechnologies et simplifiant la procédure applicable aux utilisations confinées d'organismes génétiquement modifiés présentant un risque nul ou négligeable Lire
Décret n° 2021-1904 du 30 décembre 2021 portant diverses dispositions d'adaptation relatives à la responsabilité élargie des producteurs Lire
Décret n° 2021-1903 du 30 décembre 2021 pris pour l'application de l'ordonnance n° 2021-235 du 3 mars 2021 relative à la durabilité des bioénergies Lire
À lire également
Tout savoir sur : l’énergie solaire dans les copropriétés
Tout savoir sur : l’énergie solaire dans les copropriétés
Les copropriétaires qui le souhaitent peuvent faire passer leur résidence à l’énergie solaire en utilisant, par exemple, les toits des bâtiments pour produire de l’énergie et in fine faire des économies. Des règles doivent cependant être respectées pour aller au bout de ce processus. Explications avec Luigi del Moral, directeur général du syndic de copropriété en ligne Cotoit.
Biogaz : Evergaz, Transition Evergreen et Eiffel Gaz Vert mettent la main sur le Groupe C4
Biogaz : Evergaz, Transition Evergreen et Eiffel Gaz Vert mettent la main sur le Groupe C4
L’acquisition du groupe allemand C4 est réalisée par 3 E BIOGAS, société détenue conjointement par le fonds d’investissement Transition Evergreen, le fonds d'infrastructure d'Eiffel Investment Group et Evergaz.
Un plafond d’émissions de GES pour l’installation d’équipements thermiques neufs dans les bâtiments
Un plafond d’émissions de GES pour l’installation d’équipements thermiques neufs dans les bâtiments
Exit la chaudière fonctionnant au fioul traditionnel ! Un décret, paru ce jeudi 06 janvier, règlemente désormais l’installation d’équipements thermiques neufs dans les bâtiments neufs et existants (résidentiel et tertiaire). A partir du 1er juillet 2022, les équipements neufs installés pour le chauffage ou la production d’eau chaude sanitaire devront respecter un plafond d’émissions de gaz à effet de serre de 300 gCO2eq/KWh PCI. Une aubaine pour les filières du biofioul.
Portugal : conversion d’une centrale électrique à charbon pour la production d’hydrogène
Portugal : conversion d’une centrale électrique à charbon pour la production d’hydrogène
La société portugaise GreenVolt a soumis une offre pour la conversion de la centrale électrique à charbon de Pego au Portugal avec la technologie de Haffner Energy.
Expérimentation du stockage d’hydrogène vert en cavité saline à Etrez
Expérimentation du stockage d’hydrogène vert en cavité saline à Etrez
En cours de développement à Etrez (Auvergne-Rhône-Alpes), le projet « HyPSTER » vise à identifier la place du stockage dans la chaîne de valeur de l’hydrogène pour accompagner l'essor de la filière en Europe.
L'hydrogène vert créerait une nouvelle dynamique dans le commerce international de l'énergie
L'hydrogène vert créerait une nouvelle dynamique dans le commerce international de l'énergie
Selon un nouveau rapport de l’Agence internationale pour les énergies renouvelables (IRENA), l’hydrogène bas-carbone pourrait apporter des changements géoéconomiques et géopolitiques. Une situation qui serait marquée par un repositionnement des États, avec l’émergence de nouveaux exportateurs et utilisateurs de l’hydrogène.
Gen-Hy conçoit des membranes AEM pour l'hydrogène vert
Gen-Hy conçoit des membranes AEM pour l'hydrogène vert
La première unité française de production de membranes AEM (Anion Exchange Membrane), dédiée à la production d’hydrogène vert a été inaugurée jeudi 09 décembre à Orly (Val-de-Marne). Cette unité de Gen-Hy pourra produire dès 2022 jusqu’à 480 m² de membranes « GEN-AEM » par an.
Tous les articles ÉNERGIE
En partenariat avec
Événements
RailTech Europe 2022
8 Mars 2022
Talents For The Planet
11 Mars 2022
AUTONOMY PARIS
16 Mars 2022
+ d'événements
Emploi
- Chef de projet développement photovoltaïque H/F
- Alternance - Technicien Supérieur de Maintenance des Systèmes de Production H/F
- Agent(e) aménagement des circuits pédestres, équestres, VTT
- Conducteur de Travaux F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.