Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

ÉNERGIE
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Hervé-Matthieu Ricour, directeur général d’Engie France BtoC

Partager :
Hervé-Matthieu Ricour, directeur général d’Engie France BtoC
Par Hervé-Matthieu Ricour, directeur général d’Engie France BtoC, le 16 juin 2020
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Énergie
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Alors que le déconfinement s’accélère, les entreprises et acteurs de l’environnement continuent d’organiser la reprise de leurs activités. Environnement-magazine.fr propose aux professionnels de partager leur organisation, des réflexions sur l’impact du confinement et leur vision de l’après-crise. Aujourd’hui, nous donnons la parole à Hervé-Matthieu Ricour, directeur général d’Engie France BtoC.

Comment le déconfinement s’organise-t-il dans votre entreprise ?


Nous arrivons dans la dernière phase. Nos collaborateurs qui étaient en télétravail à 100% pendant le confinement, reviennent peu à peu sur nos sites : dans un premier temps, ils sont revenus sur la base du volontariat, et depuis le 11 juin, une à deux journées par semaine par rotation dans le cadre de sécurité sanitaire fixé par les pouvoirs publics. Nos collègues du terrain, qui sont restés mobilisés pendant le confinement pour résoudre les pannes les plus urgentes, comme celles des chaudières de nos clients, sont tous de retour en activité et réalisent à nouveau l’ensemble des prestations habituelles. Nous sommes revenus à un niveau normal d’activité sur ces métiers de dépannages, d’installation de chaudières, de climatisation et d’équipement. 
 
Quelles leçons pouvez-vous tirer du confinement concernant l’organisation du travail et de l’entreprise ?

Cette situation a remis en lumière le sens de l’utilité chez nos collaborateurs, exacerbé la coopération et l’entraide, et enfin, elle a suscité l’action et l’innovation. Par exemple, de nombreux collaborateurs ont volontairement changé de métier pendant le confinement, pour venir en aide aux services surchargés (comme celui des appels clients). Alors que la situation n’était pas toujours simple à distance, paradoxalement, une plus grande proximité s’est créée entre nos équipes… Cette crise a aussi confirmé pour beaucoup d’entre nous la fierté que nous avons de travailler chez Engie : nos collaborateurs se sont sentis réinvestis de leur rôle « d’utilité publique », à mesure que nos clients reprenaient conscience que l’énergie était plus que jamais un bien vital et essentiel !
 
Quels seront, selon vous, les impacts de la pandémie sur votre entreprise ?

Il y aura un impact, car nos clients professionnels (professions libérales, commerçants…) ont souffert de cette crise. Nous avons vendu moins de services et le développement de notre portefeuille clients s’est ralenti. Par exemple, il n’y a pas eu de déménagements pendant la période de confinement, or c’est un de nos leviers de croissance. Il est trop tôt pour évaluer cet impact avec précision. Toutefois, nous sortons renforcés de cette crise, car elle a validé le bien fondé de notre stratégie : aider nos clients à mieux et moins consommer leur énergie, dans une approche collective en faveur de l’environnement et de la transition énergétique. Nous étions déjà très présents dans cet accompagnement avant la crise, nous allons pérenniser ces bonnes pratiques, et continuer à accompagner nos clients dans le développement de ces bons réflexes.
 
Qu’aviez-vous hâte de refaire après ce long confinement ?

Comme beaucoup de Français je pense, je profite du plaisir de retrouver ma liberté de mouvement et aussi bien sûr le contact direct avec le monde. Retrouver mes équipes bien sûr et bien évidemment mes amis et ma famille. Après trois mois confinés à Paris, en appartement, dans un environnement hyper-urbain où le minéral l’emporte, il me tarde de retrouver aussi les grands espaces. 
 
Selon-vous, à quoi ressemblera l’après Covid-19 ?

 La crise du Covid-19 amène chacun d’entre nous à revoir sa façon de consommer… y compris celle de consommer l’énergie. Chez Engie, nous sommes convaincus que la préoccupation environnementale sera une des clés indispensables de la reprise économique. Pour cela, il faut transformer nos modes de consommation pour en faire des moyens d’actions pour agir en faveur de la planète, et je suis confiant : durant cette crise du Covid, les consommateurs auxquels nous nous adressons, qui sont aussi des citoyens, ont révélé une extraordinaire solidarité et capacité à agir tous, individuellement et collectivement.
Hervé-Matthieu Ricour, directeur général d’Engie France BtoC
  [Vidéo] Lubrizol, un an après
+ de vidéos Environnement TV
Actu réglementaire
Arrêté du 25 septembre 2020 relatif au calcul des aides personnelles au logement et de l'aide à l'accession sociale et à la sortie de l'insalubrité spécifique à l'outre-mer Lire
Arrêté du 24 septembre 2020 modifiant l'arrêté du 22 juillet 2020 relatif aux techniques particulières de construction dans les zones exposées au phénomène de mouvement de terrain différentiel consécutif à la sécheresse et à la réhydratation des sols Lire
Arrêté du 24 septembre 2020 modifiant l'arrêté du 22 juillet 2020 définissant le contenu des études géotechniques à réaliser dans les zones exposées au phénomène de mouvement de terrain différentiel consécutif à la sécheresse et à la réhydratation des sols Lire
Décret n° 2020-1190 du 29 septembre 2020 pris pour l'application de l'article 25 de la loi n° 2020-935 du 30 juillet 2020 de finances rectificative pour 2020 Lire
Arrêté du 15 septembre 2020 portant ouverture d'un examen professionnel d'accès au grade d'attaché principal territorial par voie d'avancement de grade par le centre départemental de gestion de la fonction publique territoriale de la Corse-du-Sud Lire
Arrêté du 25 septembre 2020 fixant le montant des indemnités allouées aux membres du collège référent déontologue du ministère de la transition écologique et du ministère de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales Lire
Arrêté du 25 septembre 2020 portant approbation de la convention relative au transfert des aérodromes de Bora Bora, Raiatea et Rangiroa Lire
Arrêté du 4 septembre 2020 portant interdiction de mise sur le marché de compresseurs d'air Lire
Arrêté du 2 septembre 2020 modifiant l'arrêté du 28 décembre 2017 relatif à la fonction de référent déontologue au sein du ministère de la transition écologique et solidaire et du ministère de la cohésion des territoires Lire
À lire également
Florence Mompo, organisatrice d'Expobiogaz : « Un salon professionnel ne s’ancre pas sur un territoire par hasard »
Florence Mompo, organisatrice d'Expobiogaz : « Un salon professionnel ne s’ancre pas sur un territoire par hasard »
Alors que le salon Expobiogaz ouvre ses portes à Lille Grand Palais les 2 et 3 septembre, nous sommes allés à la rencontre de sa directrice, Florence Mompo, pour évoquer les temps forts de cette édition 2020, mais aussi le dynamisme des Hauts-de-France en matière de méthanisation et de gaz renouvelable.
Gaz vert : Engie inaugure son nouveau centre de recherche
Gaz vert : Engie inaugure son nouveau centre de recherche
Engie vient d'inaugurer son nouveau centre de recherche consacré aux gaz verts et aux technologies de la transition énergétique, à Stains en Seine-Saint-Denis.
Raccordement solaire : le second trimestre 2020 moins catastrophique que prévu
Raccordement solaire : le second trimestre 2020 moins catastrophique que prévu
Le Think tank France Territoire Solaire vient de publier son Observatoire de l’énergie solaire photovoltaïque pour le second trimestre 2020 en France. L’impact de la crise sanitaire sur le marché s’avère moins prononcé que prévu.
Une nouvelle formation pour les professionnels du biogaz
Une nouvelle formation pour les professionnels du biogaz
L'association française du gaz en Auvergne-Rhône-Alpes, l'Institut des ressources industrielles et la Métropole du Grand Lyon ont annoncé le lancement officiel d'une nouvelle formation professionnelle par alternance au métier de technicien de maintenance biogaz.
Le Sydev et Bouygues énergies et services inaugurent le projet Pharre
Le Sydev et Bouygues énergies et services inaugurent le projet Pharre
Ce lundi 21 septembre, le Syndicat départemental d'énergie et d'équipement de la Vendée (Sydev) et Bouygues énergies et services ont inauguré leur projet de production d'énergie renouvelable, pilotage intelligent et stockage, Pharre.
Lancement d'un projet pour des pales d'éoliennes 100% recyclables
Lancement d'un projet pour des pales d'éoliennes 100% recyclables
L'IRT Jules Verne et un consortium industriel ont lancé le projet Zebra pour le développement de pales éoliennes 100% recyclables.
[Tribune] Covid-19 ou le test réussi des énergies renouvelables
[Tribune] Covid-19 ou le test réussi des énergies renouvelables
Jean-François Petit, directeur général de RES, estime que pendant le confinement, les énergies renouvelables (EnR) ont révélé leur fiabilité et leur performance pour répondre aux besoins de l’ensemble du réseau électrique français. "Avec une couverture de 25 à 30% de la consommation énergétique, les EnR ont su démontrer une résilience aux conditions particulières de ces derniers mois", souligne-t-il.
Tous les articles ÉNERGIE
Tous nos magazines
Accéder au kiosque
En partenariat avec
Événements
Congrès IDRRIM 2020
29 Septembre 2020
Salon Des Professionnels de l’Amiante
29 Septembre 2020
Salon du littoral
29 Septembre 2020
+ d'événements
Emploi
- Ingénieur de conformité en équipements industriels H/F
- Electromécanicien(ne) H/F
- Jardinier / Jardinière
- Acheteur Facilities F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.