Offre Silver (à partir de 8,90 €)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Paprec entre en négociations exclusives avec Dalkia

Paprec entre en négociations exclusives avec Dalkia
Par Anthony Laurent, le 25 mars 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Ambitionnant de devenir le troisième acteur français de la valorisation énergétique, le groupe Paprec, spécialisé dans la collecte et le traitement des déchets, vient d’annoncer entrer en négociations exclusives avec la filiale d’EDF pour acquérir Dalkia Wastenergy.

Devenir le troisième acteur français de la valorisation énergétique. Telle est l’ambition de Paprec. Le groupe spécialisé dans la collecte et le traitement des déchets a annoncé, ce mercredi 24 mars, entrer en négociations exclusives avec Dalkia, la filiale d’EDF, en vue de l’acquisition de Dalkia Wastenergy (ex-Tiru). « Si ces négociations aboutissent, la nouvelle division Valorisation Énergétique de Paprec rassemblerait 1.500 personnes, pour un parc de 29 usines de valorisation énergétique et un chiffre d’affaires de près de 300 millions d’euros », fait savoir le groupe. Dalkia Wastenergy est composée de 800 salariés et gère 27 unités de traitement, dont 16 dédiées à la valorisation énergétique, en France mais aussi au Royaume-Uni et en Pologne.

Parallèlement, Paprec annonce l’arrivée des équipes de la filiale Opération & Maintenance de la CNIM (Constructions navales et industrielles de la Méditerranée), groupe avec lequel le spécialiste des déchets était aussi en négociations exclusives depuis plusieurs semaines. Avant cette intégration, Paprec exploitait trois usines de valorisation énergétique, via sa filiale Inova Operations, détenue depuis 2018 avec Altawest. La division O&M de la CNIM exploite notamment huit unités de valorisation énergétique (4 en France, 3 au Royaume-Uni et une en Azerbaïdjan) ainsi que deux projets aux Émirats Arabes Unis et à La Réunion. L’entité, basée dans le Var, compte 400 salariés, dont la moitié en France. « Ces équipes détiennent une expertise majeure dans l’exploitation de telles unités. Avec leur intégration, Paprec, déjà leader en France de la valorisation matière, devient un acteur incontournable de la valorisation énergétique », déclare Jean-Luc Petithuguenin, président de Paprec.
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
Dernier numéro
Actu réglementaire
À lire également
Orange et Total s’associent pour le développement de parcs solaires
Orange et Total s’associent pour le développement de parcs solaires
Total et Orange France ont signé un contrat d’achat d’électricité (Corporate Power Purchase Agreement) pour une durée de 20 ans. Il permettra le déploiement d’une dizaine de nouvelles centrales solaires d’ici 2024.
La Commission européenne consulte sur la révision de la législation sur le gaz
La Commission européenne consulte sur la révision de la législation sur le gaz
Une consultation publique a été lancée par la Commission européenne sur la révision de la directive et du règlement sur le gaz. Les parties prenantes peuvent soumettre leur point de vue jusqu’au 18 juin 2021.
Eiffel Investment, le fonds pour accompagner les PME impliquées dans la transition énergétique  
Eiffel Investment, le fonds pour accompagner les PME impliquées dans la transition énergétique  
Eiffel Investment Group finalise le premier closing de 300 millions d’euros de son fonds "Eiffel Essentiel" dédié à la transition énergétique des entreprises.
[Avis des pros] Panneaux photovoltaïques bifaciaux : l’avenir de l’énergie solaire ?
[Avis des pros] Panneaux photovoltaïques bifaciaux : l’avenir de l’énergie solaire ?
Longtemps considérée comme une technologie onéreuse et sans plus-value concrète, les panneaux photovoltaïques bifaciaux sont en passe de devenir incontournables et représenteront la majorité des nouvelles installations d’ici quelques années. Quels sont les avantages et les déterminants de cette nouvelle technologie ? Le point sur ces questions avec Benoit Posté, chef de projet innovation chez Engie Green.
[Tribune ] Qui veut tuer l’isolation en France ?
[Tribune ] Qui veut tuer l’isolation en France ?
Le président du groupe Les ECO-Isolateurs, Benoit Dulac, revient sur la situation de la filière de l’isolation et son déploiement dans le cadre des rénovations énergétiques. « La jeune filière de l’isolation est en passe d’être condamnée par les pouvoirs publics », alerte-t-il.
Lancement d'une initiative européenne pour promouvoir l'énergie solaire
Lancement d'une initiative européenne pour promouvoir l'énergie solaire
L'institut européen d'innovation et de technologie EIT InnoEnergy et l'association SolarPower Europe annoncent le lancement de l'European Solar Initiative (ESI). Son objectif est d’accélérer le déploiement de la filière photovoltaïque en Europe et de relancer l'industrie européenne.
Sun’Agri et Engie Green s’associent pour le déploiement de l’agrivoltaïsme
Sun’Agri et Engie Green s’associent pour le déploiement de l’agrivoltaïsme
Engie Green et Sun’Agri ont noué un partenariat pour accompagner l’agriculture française dans son adaptation aux changements climatiques en accélérant le développement de l’agrivoltaïsme.
Tous les articles ÉNERGIE
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.