Offre Silver (à partir de 8,90 €)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Hydrogène vert : Teréga participe au développement du projet Lacq-Hydrogen

Hydrogène vert : Teréga participe au développement du projet Lacq-Hydrogen
Le projet a pour objectif de déployer 6.800 km de gazoducs à l’horizon 2030.Crédits : Adobe Stock
Par Abdessamad Attigui, le 8 avril 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Les opérateurs gaziers Teréga et Enagás, le producteur d’hydrogène renouvelable DH2 et l’énergéticien GazelEnergie, ont signé un protocole d’accord portant sur le développement du projet franco-espagnol Lacq Hydrogen.

Devenir un des maillons Européens de la chaîne de valeur stratégique de l’hydrogène… Telle est l’ambition portée par le projet Lacq Hydrogen. Celui-ci entend produire 10 millions de tonnes d’hydrogène vert d’ici 2030 à prix compétitif. Teréga, Enagás, DH2 et GazelEnergi coopèrent pour étudier le développement de cette chaîne de valeur de l’hydrogène renouvelable entre l’Espagne et la France.

L’étude portera sur la production et la fourniture d’hydrogène renouvelable depuis l’Espagne vers la France entre DH2 et GazelEnergie ; le transport d’hydrogène de l’Espagne vers la France entre Enagás et Teréga ; le stockage et le transport d’hydrogène sur le réseau de Teréga afin de fournir l’hydrogène à la centrale de production électrique renouvelable de GazelEnergie ; la production d’électricité renouvelable 100% pilotable via une centrale à cycle combiné pilotée par GazelEnergie.

« En tant qu’opérateur gazier et accélérateur de la transition énergétique, la promotion des nouveaux gaz fait partie de nos priorités absolues. La coopération avec GazelEnergie, DH2 et Enagás représentent une étape majeure dans l’accélération du développement massif de l’hydrogène vert au service de l’Europe et de tous les territoires. Nous sommes fiers de participer à la conduite de ce projet pionnier au sein d’une filière au cœur de l’actualité, à fort potentiel et nous en sommes convaincus, d’avenir », déclare Dominique Mockly, président et directeur général de Teréga.

Soutenir la relocalisation industrielle

Pour rappel, le projet Lacq Hydrogen constitue une des premières étapes de la dorsale européenne de l’hydrogène qui a pour objectif de déployer 6.800 km de gazoducs à l’horizon 2030 et 22.900 km de réseaux d’hydrogène à travers l’Europe d’ici 2040.

Intégré dans le programme « HyDeal Ambition », Lacq Hydrogen permettra ainsi de soutenir la relocalisation industrielle en s’associant avec des fournisseurs d’électrolyseurs, d’acier et de turbines permettant également de dynamiser les territoires en recourant à la technologie et l’innovation française et européenne, sécurisant des milliers d’emplois dans ce domaine.

Au-delà de son aspect énergétique, Lacq Hydrogen pourrait également contribuer à la création de 1.200 emplois directs permanents sur l’ensemble de la chaîne de valeur. Pendant la phase de construction, 1000 emplois supplémentaires seraient disponibles.
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
Dernier numéro
Actu réglementaire
À lire également
Enercoop et Énergie Solidaire s’engagent contre la précarité énergétique
Enercoop et Énergie Solidaire s’engagent contre la précarité énergétique
Le fournisseur d’électricité verte Enercoop, et le fonds de dotation Énergie Solidaire ont lancé le « don d’énergie ». Un outil de récolte de don en soutien aux ménages en situation de précarité énergétique.
[Tribune ] Qui veut tuer l’isolation en France ?
[Tribune ] Qui veut tuer l’isolation en France ?
Le président du groupe Les ECO-Isolateurs, Benoit Dulac, revient sur la situation de la filière de l’isolation et son déploiement dans le cadre des rénovations énergétiques. « La jeune filière de l’isolation est en passe d’être condamnée par les pouvoirs publics », alerte-t-il.
Orange et Engie signent un contrat d’achat d’électricité
Orange et Engie signent un contrat d’achat d’électricité
Engie et Orange France ont signé un contrat d’achat d’électricité (Corporate Power Purchase Agreement) pour une durée de 15 ans. Il permettra le déploiement de deux nouveaux projets solaires de 51 MWc dans les Hautes-Alpes.
Eni : Dominique Rajzbaum, nommée responsable des Certificats d’économie d’énergie
Eni : Dominique Rajzbaum, nommée responsable des Certificats d’économie d’énergie
Le fournisseur italien d’électricité et de gaz, Eni, renforce son pôle Certificats d’économie d’énergie (CEE) en France et nomme Dominique Rajzbaum à sa tête.
Des jumeaux numériques pour réduire l’empreinte carbone
Des jumeaux numériques pour réduire l’empreinte carbone
Engie Lab Crigen développe, pour aider les industriels, des jumeaux numériques en s’appuyant sur la technologie d’Ansys, une entreprise américaine spécialisée dans la simulation d’ingénierie.
Une future unité de méthanisation sera implantée sur le port de Gennevilliers
Une future unité de méthanisation sera implantée sur le port de Gennevilliers
Un nouveau site de méthanisation sera implanté sur le port de Gennevilliers (Hauts-de-Seine) d'ici 2024. Cette usine valorisera jusqu’à 50.000 tonnes de biodéchets de la métropole parisienne.
Le salon BePositive sera de retour le 29 juin à Lyon
Le salon BePositive sera de retour le 29 juin à Lyon
Du 29 juin au 1er juillet 2021, se tiendra au parc des expositions ''Eurexpo'' de Lyon, le salon BePositive, consacré aux enjeux et solutions de la transition énergétique des bâtiments et des territoires. 
Tous les articles ÉNERGIE
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.