Offre Silver (à partir de 20 € / mois)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Rénovation énergétique : le CLER-Réseau se retire des Rencontres digitales du réseau FAIRE

Rénovation énergétique : le CLER-Réseau se retire des Rencontres digitales du réseau FAIRE
L'association regrette le manque de moyens matériels pour un accompagnement de qualité dans la rénovation énergétique. Crédits : Adobe Stock
Par Abdessamad Attigui, le 4 mai 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Le CLER-Réseau pour la transition énergétique a décidé de ne pas participer aux Rencontres digitales du réseau FAIRE organisées ce mardi par l’Ademe. Objectif : alerter le gouvernement sur la nécessité d’engager un véritable dialogue sur l’accompagnement à la rénovation énergétique de l’habitat.

Le CLER-Réseau pour la transition énergétique a annoncé son absence des Rencontres digitales du réseau FAIRE, organisées ce mardi 4 mai par l’Ademe. Pour cause, l’association regrette l’absence de réponse de la part du gouvernement à ses interpellations. « Nos alertes sur les difficultés rencontrées par les conseillers Faire au quotidien, aux plans humains comme techniques, sont pour l’heure restées vaines. Sans ce dialogue avec les acteurs de terrain de la rénovation énergétique, le gouvernement ne pourra mener aucune politique efficace et ambitieuse de rénovation énergétique de l’habitat », déplore-t-elle dans un communiqué.

Face à l’impossibilité d’un véritable dialogue, le CLER-Réseau pour la transition énergétique a décidé de ne pas participer à cet événement national. Il a invité tous ses adhérents à faire de même afin d’alerter le gouvernement sur l’urgence de la situation et la nécessité d’engager une véritable co-construction de l’accompagnement à la rénovation énergétique de l’habitat.  

« Le Gouvernement doit restaurer le dialogue et se nourrir de l’expérience et du professionnalisme des acteurs de terrain. C’est la seule issue pour ne pas mener la rénovation énergétique droit dans le mur », a déclaré Jean-Baptiste Lebrun, directeur du CLER-Réseau pour la transition énergétique.

Des conseillers en saturation 

Faute de moyens matériels, les conseiller Faire font face à une augmentation des demandes et doivent les traiter avec « des outils numériques défaillants, et selon des modalités de suivi administratif et financier chronophages ». Plusieurs courriers ont été adressés au ministre du logement Emmanuelle Wargon depuis mars 2021, afin d’alerter sur le manque de moyens techniques et le mécontentement des usagers qui en découle.

Le dernier courrier en date a été envoyé par les Espaces Faire bretons, cosignée par vingt collectivités bretonnes le 31 mars. « Ce courrier est resté à ce jour sans réponse, alors qu’il alertait sur l’état de saturation des conseillers et sur la dégradation du service public d’accompagnement à la rénovation énergétique, à la suite du déploiement du programme SARE et au lancement de MaPrimeRénov’ », précise l’association. Face à cette situation, le CLER a publié le 27 avril dernier, une déclaration de soutien à la démarche bretonne et a sollicité une intervention lors des Rencontres digitales FAIRE, afin d’aborder cette situation directement avec la ministre, mais « son refus a été immédiat ».
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
[Vidéo] Une forêt Miyawaki pour lutter contre les îlots de chaleur urbains
Dernier numéro
Actu réglementaire
À lire également
CEE : consultation publique sur un projet de décret visant le calcul des obligations
CEE : consultation publique sur un projet de décret visant le calcul des obligations
Le ministère de la Transition écologique consulte jusqu’au 09 septembre 2021 sur un projet de décret visant le calcul des obligations et le délai du rôle actif et incitatif du demandeur de certificats d’économies d’énergie.
[Tribune] Transition énergétique : pourquoi se passer du biométhane serait une erreur
[Tribune] Transition énergétique : pourquoi se passer du biométhane serait une erreur
A partir de l’été 2021, le chauffage au gaz sera proscrit de l’ensemble des projets de construction de maison. Une mesure de la Réglementation Energétique 2020 qui inclue le biométhane et qui vient s’ajouter à d’autres dispositions particulièrement défavorables à cette énergie innovante et renouvelable. Julien Tchernia, co-fondateur et CEO d'ekWateur, revient sur l'importance de cette énergie dans la transition énergétique. 
Adamo Screnci nommé directeur général délégué de la société HRS
Adamo Screnci nommé directeur général délégué de la société HRS
HRS (Hydrogen-Refueling-Solutions), concepteur et fabricant français de stations de ravitaillement en hydrogène, a annoncé la nomination d’Adamo Screnci, en qualité de directeur général délégué de la société. 
Spie dépose une offre pour l’acquisition d'Equans
Spie dépose une offre pour l’acquisition d'Equans
Spie a déposé une offre non engageante auprès d'Engie en vue d'acquérir sa filiale de services multi-techniques Equans. La société entre dans la course et se met en concurrence face à 6 industriels et fonds d'investissement.
Lhyfe produit de l'hydrogène vert en Vendée
Lhyfe produit de l'hydrogène vert en Vendée
C'est une première ! L'entreprise nantaise Lhyfe a produit les premières centaines de kilos d’hydrogène renouvelable à partir d’énergie éolienne à Bouin en Vendée.
Teréga Solutions se renforce avec l'entité « Hydrogène »
Teréga Solutions se renforce avec l'entité « Hydrogène »
Le groupe Teréga a créé une nouvelle Business Unit (BU) « Hydrogène » affiliée à Teréga Solutions. Sa direction est attribuée à Hind Lammari. 
Les réseaux de chaleur et de froid vertueux restent à la traîne
Les réseaux de chaleur et de froid vertueux restent à la traîne
Selon une enquête menée par la Cour des comptes, l'exploitation des réseaux de « chaleur renouvelable » en France reste insuffisante et ce, malgré son potentiel pour accélérer la transition énergétique.
Tous les articles ÉNERGIE
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.