Offre Silver (à partir de 20 € / mois)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Voltalia convoite le statut de "société à mission"

Voltalia convoite le statut de  société à mission
Voltalia présentera sa résolution de changement des statuts à l'Assemblée générale des actionnaires. Crédits : Pixabay
Par A.A, le 18 mai 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Le groupe Voltalia ambitionne de devenir le premier producteur d’énergies renouvelables coté au marché réglementé d’Euronext, à adopter le statut de « société à mission ».

Voltalia, acteur international des énergies renouvelables, a l’ambition de devenir une entreprise à mission cotée. La société présentera sa résolution visant à modifier ses statuts lors de sa prochaine Assemblée générale des actionnaires, qui se tiendra ce mercredi 19 mai. En adoptant ce statut, celle-ci deviendra la première entreprise de son secteur et la deuxième société cotée sur le marché régulé d’Euronext.

Voltalia a défini dès 2014 sa Raison d’Être, inscrite en mai 2020 dans ses statuts : améliorer l’environnement mondial en favorisant le développement local. Ainsi, l’entreprise souhaite mettre en cohérence son activité avec ses statuts en y inscrivant trois objectifs environnementaux et sociaux :

- Agir pour la production d’une énergie renouvelable accessible au plus grand nombre à travers la participation active dans la lutte contre le changement climatique et la production d’énergie renouvelable et en favorisant l’accès à un électricité verte compétitive ;
- Contribuer avec les habitants au développement durable des territoires en construisant des relations de long terme avec les parties prenantes ;
- Œuvrer pour la préservation des ressources de la planète en amplifiant l’impact positif de ses activités sur l’environnement, tout au long de la chaîne de valeur.

Pour rappel, le groupe produit et vend de l’électricité issue de ses installations éoliennes, solaires, hydrauliques, biomasse et de stockage. Il dispose d’une puissance en exploitation et en construction de plus de 1,4 GW et d’un portefeuille de projets en développement d’une capacité totale de 9,7 GW.

« L’inscription d’objectifs RSE dans les statuts de Voltalia permettra de mieux encore accomplir sa Raison d’Être : améliorer l’environnement mondial en favorisant le développement local. Depuis la création de Voltalia, ses équipes sont déterminées à améliorer un monde menacé par le réchauffement climatique et attentives à ce que la transition énergétique bénéficie au développement humain dans les pays où Voltalia est présent. Notre nouvelle qualité d’Entreprise à Mission, si nos actionnaires en décident ainsi, mettra en conformité nos statuts avec l’action quotidienne et la culture des ‘Voltaliens’ », a commenté Sébastien Clerc, Directeur Général de Voltalia.
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
[Vidéo] Ça m'énerve : nos caniveaux ne sont pas des poubelles !
Dernier numéro
Actu réglementaire
À lire également
Sébastien Jumel, élu président de l'Agence ORE
Sébastien Jumel, élu président de l'Agence ORE
L’Agence ORE, alliance de tous les distributeurs d’électricité et de gaz en France, annonce la nomination de Sébastien Jumel au titre de président de l’association.
[Tribune] Transition énergétique des bâtiments, pensons aux énergies renouvelables thermiques !
[Tribune] Transition énergétique des bâtiments, pensons aux énergies renouvelables thermiques !
Après des années de stop-and-go et d’hésitations, la France est enfin au rendez-vous des enjeux en termes de rénovation énergétique des bâtiments. La députée Marjolaine Meynier-Millefert, élue de la 10ème circonscription de l’Isère, Alice Chougnet, fondatrice de Geosophy, entreprise experte de la géo-énergie, et Olivier Godin, vice-président solaire thermique d’Enerplan, évoquent deux solutions complémentaires et au potentiel exceptionnel pour le secteur du bâtiment : la géo-énergie et le solaire thermique. 
GreenFlex : Élise Bourmeau nommée directrice Conseil agroalimentaire et bioéconomie
GreenFlex : Élise Bourmeau nommée directrice Conseil agroalimentaire et bioéconomie
Élise Bourmeau rejoint les équipes de GreenFlex en qualité de directrice Conseil agroalimentaire et bioéconomie.
Luc Poyer prend la présidence du conseil d’administration de McPhy
Luc Poyer prend la présidence du conseil d’administration de McPhy
Luc Poyer est nommé président du conseil d’administration du groupe McPhy. Il succède à Pascal Mauberger qui demeure administrateur de la société et en devient le président d’honneur.
Christophe Cassant nommé à la présidence de John Cockerill Environment
Christophe Cassant nommé à la présidence de John Cockerill Environment
Le groupe spécialiste des dispositifs de production et de stockage d’énergies vertes, annonce la nomination de Christophe Cassant à la présidence de John Cockerill Environment.
Vers la pale d’éolienne zéro déchet
Vers la pale d’éolienne zéro déchet
De nombreux parcs éoliens arrivent en fin de vie, mais les pales des éoliennes de première génération ne sont que partiellement recyclables. Pour changer la donne, le projet Zebra a pour objectif de rassembler les acteurs de la chaîne de valeur afin de concevoir une pale totalement recyclable.
Boralex et Sun’Agri s’associent pour accélérer l’installation de l’agrivoltaïsme en Europe
Boralex et Sun’Agri s’associent pour accélérer l’installation de l’agrivoltaïsme en Europe
La société productrice d’énergies renouvelables Boralex et Sun’Agri, leader de l’agrivoltaïsme, s’allient pour accélérer le développement de la filière agrivoltaïque en France et en Europe.
Tous les articles ÉNERGIE
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.