Offre Silver (à partir de 20 € / mois)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Les énergies renouvelables ont couvert 25 % de la consommation hivernale

Les énergies renouvelables ont couvert 25 % de la consommation hivernale
Le premier trimestre a enregistré 36,1 TWh d’électricité renouvelable. Crédits : Pixabay
Par Abdessamad Attigui, le 22 juin 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Selon le Panorama de l’électricité renouvelable, élaboré par le Syndicat des énergies renouvelables, RTE, Enedis et l’Agence ORE, les énergies renouvelables ont participé à hauteur de 25 % à la couverture de la consommation d’électricité française au cours du premier trimestre 2021. Zoom sur les chiffres présentés.

Le Panorama de l’électricité renouvelable dévoile les résultats du premier trimestre 2021. Selon les chiffres, la puissance totale du parc électrique des énergies renouvelables (EnR), s’élève à 56.828 MW, soit une hausse de de 2579 MW sur les 12 derniers mois. Le document indique que les EnR ont participé à hauteur de 25,8 % de la couverture de la consommation d’électricité soit plus du quart de la consommation hivernale. Ce chiffre est en baisse de 4 % par rapport au premier trimestre 2020.

Sur ce premier trimestre, 992 MW de nouvelles installations ont été raccordées aux réseaux d’électricité métropolitains : 634 MW pour la filière solaire et 317 MW pour l’éolienne. Ces chiffres prennent en compte environ 120 MW de projets solaires qui ont été raccordés au cours du dernier trimestre de 2020, « mais dont l’affectation trimestrielle n’avait pu être réalisée correctement en raison d’une évolution concomitante du système d’informations des gestionnaires de réseau de distribution », précise le Panorama.

Pour rappel, la Loi Energie-Climat ambitionne de porter à 40 % la part des énergies renouvelables dans le mix de production électrique en 2030.

Le solaire et l’éolien se maintiennent

La production d’origine éolienne s’est établie à 11,8 TWh sur le trimestre passé, en baisse par rapport au premier trimestre 2020, « qui avait établi un record sans précédent en termes de facteur de charge du parc éolien ». L’énergie éolienne a participé à hauteur de 8.4 % à la couverture de la consommation pour ce premier trimestre 2021 (contre 8,1 % sur les douze derniers mois).

En revanche, le document indique que le parc éolien a atteint 17.910 MW au 31 mars 2021 avec 317 MW raccordés au cours du dernier trimestre. La Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) vise d’atteindre un parc de 24.100 MW pour la filière éolienne terrestre à l’horizon 2023. Avec une croissance annuelle qui s’élève à 1175 MW, le taux d’atteinte de cet objectif s’élève actuellement à 74,2 %.

En parallèle, la production de la filière solaire a enregistré une augmentation de 13 % par rapport au même trimestre en 2020 grâce aux nouvelles capacités raccordées et s’établit à 2,4 TWh. Le taux de couverture de la consommation électrique par l’énergie solaire est de 1,7 % pour ce trimestre (2,8 % sur les douze derniers mois).

La puissance du parc solaire s’élève désormais à 10.990 MW, avec 634 MW raccordés au cours du premier trimestre 2021, « ce qui constitue un record trimestriel depuis 10 ans, même en considérant qu’une partie de ces raccordements (environ 120 MW) sont à affecter au dernier trimestre de 2020 », peut-on lire dans le document. La PPE vise un parc de 20.100 MW, « objectif qui est actuellement atteint à 53,9 % ».

Les bioénergies en baisse 

La filière hydroélectrique a produit 19,9 TWh d’électricité renouvelable sur le trimestre écoulé, soit une hausse de 6 % par rapport au premier trimestre 2020. Cette filière a participé à hauteur de 14,2 % à la couverture de la consommation électrique, contre 13,6 % sur les douze derniers mois.

Une hausse qui s’expliquerait par la croissance de la puissance raccordée du parc hydroélectrique qui a atteint de 25.503 MW, soit plus de 5 MW sur le trimestre (plus de 19 MW sur une année). L’objectif de 25.700 MW prévu par la PPE à la fin 2023 est atteint à 99,2 %.

En revanche, la filière des bioénergies électriques reste à la marge du mix électrique avec une production trimestrielle qui s’élève à 1,9 TWh. Ce chiffre est en baisse de 2 % par rapport au premier trimestre 2020. Les bioénergies électriques ont couvert 1,4 % de l’électricité consommée au cours du trimestre écoulé (1,7 % sur les douze derniers mois). Celle-ci atteint une puissance de 2202 MW avec 36 MW de nouvelles capacités raccordées durant le trimestre écoulé.
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
[Vidéo] Ça m'énerve : nos caniveaux ne sont pas des poubelles !
Dernier numéro
Actu réglementaire
À lire également
Gérard Longuet : « La production d’hydrogène décarboné reste un vrai sujet »
Gérard Longuet : « La production d’hydrogène décarboné reste un vrai sujet »
Alors que la France s’est engagée, fin 2020, à soutenir le développement d’une filière d’hydrogène vert à hauteur de 7 milliards d’euros d’ici 2030, Gérard Longuet, sénateur Les Républicains et premier vice-président de l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques (OPECST), a rendu public en mai dernier sa note scientifique sur les modes de production de ce nouveau vecteur d’énergie, lesquels restent très émetteurs de gaz à effet de serre. Rencontre.
Trédi Salaise récupère la chaleur fatale pour la décarbonation de l'industrie locale
Trédi Salaise récupère la chaleur fatale pour la décarbonation de l'industrie locale
L’usine Trédi, propriété de Séché Environnement spécialisée dans le traitement thermique et la valorisation des déchets dangereux, a inauguré le vendredi 09 juillet, son nouveau réseau de chaleur. L’installation a vocation à fournir 600.000 tonnes de vapeur aux industriels de la plateforme chimique de Roussillon (Isère) et d’éviter annuellement 180.000 tonnes de CO2.
H2V : Gérard Mestrallet nommé vice-président du conseil de surveillance
H2V : Gérard Mestrallet nommé vice-président du conseil de surveillance
H2V, spécialisée dans la conception de projets de production d’hydrogène, annonce la nomination de Gérard Mestrallet en qualité de vice-président du conseil de surveillance.
France Energies Marines et Wpd offshore France, partenaires pour l'essor de l'éolien flottant
France Energies Marines et Wpd offshore France, partenaires pour l'essor de l'éolien flottant
Wpd offshore France, producteur allemand d'énergie renouvelable, et l'institut France Energies Marines signent une convention de recherche et développement. Objectif : favoriser le développement de l’éolien offshore flottant en France.
Le salon Bio360 Open se tiendra du 30 juin au 1er juillet à Retiers
Le salon Bio360 Open se tiendra du 30 juin au 1er juillet à Retiers
Le salon salon Bio360 Open 2021 aura lieu du 30 juin au 1er juillet sur le parc Expo de Retiers. Au programme, des exposants, animations et conférences sur la biomasse et le biogaz.
Pierre-Yves Bondon élu président du pôle Axelera
Pierre-Yves Bondon élu président du pôle Axelera
Axelera, le pôle de compétitivité français de référence des filières chimie-environnement, a annoncé la nomination de Pierre-Yves Bondon, directeur Développement et Qualité groupe Condat, à la présidence du pôle.
Une cartographie inédite pour explorer les réseaux de transport et de distribution d'énergie sur son territoire
Une cartographie inédite pour explorer les réseaux de transport et de distribution d'énergie sur son territoire
L’Agence ORE propose la première carte de France interactive qui indique aux utilisateurs l’emplacement sur le territoire national des réseaux de distribution et de transport d’électricité et gaz.
Tous les articles ÉNERGIE
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.