Offre Silver (à partir de 20 € / mois)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines

POLITIQUES
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Loi Climat et résilience : le Sénat a apporté les premiers amendements

Loi Climat et résilience : le Sénat a apporté les premiers amendements
L'Hémicycle poursuit d'examiner le texte. Crédits : Jacques Paquier/Flickr
Par Abdessamad Attigui, le 21 juin 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
La première lecture du projet de loi Climat et résilience se poursuit jusqu’au 28 juin au Sénat. Le titre I « Consommer » et titre II « produire et travailler » du projet de loi ont été adoptés avec modifications. Focus sur les évolutions apportées par la Haute assemblée.

Des textes plus ou moins ambitieux ? Le Sénat a adopté des versions modifiées des textes proposés par l’Assemblée nationale. A commencer par le titre I « Consommer » qui comporte des articles sur le vrac, la publicité et le transport de marchandises. Les modifications apportées visent d’abord à « assurer une information claire et synthétique pour le consommateur sur l’impact environnemental et social des biens et services qui feront l’objet d’un affichage environnemental et préciser qu’il sera tenu compte, dans cette information agrégée, des impacts environnementaux les plus pertinents pour une catégorie donnée », fait savoir la Haute assemblée.

Premier axe débattu au Sénat : la publicité. Les débats en séance ont permis d’adopter l’interdiction de « la publicité sur les remises ou réductions annulant l’effet du malus applicable aux voitures particulières les plus polluantes ». Ils ont également confirmé l’article 5 qui prévoit la mise en place d’un code de bonne conduite spécifique à l’audiovisuel public « qui devra organiser d’ici le 1er janvier 2023 au plus tard, sous l’autorité du CSA, la suppression des communications commerciales relatives à des biens et services ayant un impact négatif sur l’environnement dès lors que des produits ou services ayant un effet moindre sur l’environnement sont disponibles ».

En revanche, les sénateurs ont acté pour la suppression de l’article 7 relatif à « la possibilité pour le règlement local de publicité d’encadrer les publicités et enseignes à l’intérieur des vitrines ». Le Sénat a même supprimé la possibilité pour les élus locaux d’interdire les publicités.

L’association Zero Waste France, regrette que les débats « n’aient pas permis de réintroduire l’expérimentation du dispositif, supprimée en commission ». Pour rappel, la Convention citoyenne pour le climat a proposé d’interdire la publicité des produits les plus émetteurs de GES, sur tous les supports publicitaires.
 


En ce qui concerne le volet du transport des marchandises, le Sénat souhaite traduire dans le projet de loi deux des propositions de « la mission d’information relative au transport de marchandises face aux impératifs environnementaux ». L’objectif est de proposer d’avantage de choix aux consommateurs « dans les options de livraison, notamment en matière de délai » et de les sensibiliser à l’impact environnemental des livraisons « afin, à terme, d’inciter à des comportements plus vertueux en matière de livraison ».

Quant à la consigne et vrac, les sénateurs ont retiré la notion de proportion minimale d’emballages en verre réemployés. Ce qui a « légèrement baissé l’ambition du texte », a fait savoir Zéro Waste France. Mais l’organisation salue par ailleurs, l’introduction «  du dispositif avec une expérimentation pour développer le vrac dans de plus petits commerces ».

Droit de veto aux collectivités locales face à l’éolien

Le Sénat a ensuite adopté, le 18 juin, le titre II « produire et travailler ». Un amendement relatif aux installation des éoliennes a notamment agité la Haute assemblée. Celui-ci attribuerait un droit de veto aux communes en permettant aux maires de s’opposer aux nouveaux parcs éoliens. Les collectivités disposeraient ainsi de la faculté d’organiser un référendum local pour consulter les habitants en amont sur un projet d’implantation de projet éolien. Les sénateurs ont également accordé la possibilité aux maires de décider d’obligations légales de débroussaillement dans les zones qui ne sont pas considérées aujourd’hui comme particulièrement exposées au risque incendie.

Le Sénat insiste également sur l’obligation pour l’État, à compter du 1er janvier 2022, de mettre à disposition des acheteurs publics des outils de définition du coût du cycle de vie pour les différents segments d’achat. L’objectif est « d’accompagner les pouvoirs adjudicateurs dans la définition de leur politique d’achat et de les éclairer dans leur prise de décision »

Les débats au sein de l’Hémicycle ont permis d’introduire d’autres dispositions : favoriser l’hydroélectricité et l’hydrogène renouvelable bas carbone ; favoriser le développement des petites unités de méthanisation agricole, sans coût supplémentaire pour les finances publiques ; instituer une évaluation de l’application des objectifs et des coûts financiers de la programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) à mi-parcours, soit tous les trente mois ; et une définition de la mise en œuvre d’une politique nationale de prévention et de gestion des sites et sols pollués.

L’ensemble du projet de loi sera soumis mardi 29 juin 2021, à un vote par scrutin public.
Rejoignez-nous sur LinkedIn, Facebook et Twitter
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
[Vidéo] Le bus amphibie se jette à l'eau
Dernier numéro
Hydroplus
Le magazine des professionnels de l’eau et de l’assainissement. (supplément d’EM)
Avril 2022
Sommaire
Découvrir
S'abonner
Les numéros
Actu réglementaire
Décret n° 2022-809 du 14 mai 2022 relatif à l'aide à l'acquisition ou à la location de taxis peu polluants accessibles en fauteuil roulant Lire
Arrêté du 12 mai 2022 portant création de comités sociaux d'administration et de formations spécialisées à la direction générale de l'aviation civile et à l'Ecole nationale de l'aviation civile Lire
Arrêté du 11 avril 2022 portant approbation du plan de gestion des risques d'inondation du bassin Artois-Picardie Lire
Arrêté du 11 mai 2022 portant création d'une commission administrative paritaire compétente à l'égard des agents exerçant des fonctions d'encadrement supérieur et de direction au ministère chargé de la transition écologique, au ministère chargé de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales et au ministère chargé de la mer Lire
Arrêté du 10 mai 2022 portant agrément du laboratoire de l'usine de Parentis-en-Born de la Société CHEMVIRON pour effectuer le classement du charbon actif (N° ONU 1362) en vue de leur transport maritime en colis Lire
Décret n° 2022-795 du 9 mai 2022 relatif à la prise en charge bonifiée par le tarif d'utilisation des réseaux publics d'électricité des coûts de raccordement associés à l'ajout de certains équipements électriques d'utilisateurs raccordés en basse tension Lire
Décret n° 2022-794 du 5 mai 2022 mettant fin à l'inscription de sites inscrits au titre de l'article L. 341-1 du code de l'environnement, en raison de leur état de dégradation irréversible ou de leur couverture par une autre mesure de protection de niveau au moins équivalent, en application de l'article L. 341-1-2 du même code Lire
Arrêté du 5 mai 2022 portant nomination d'un directeur régional adjoint de l'environnement, de l'aménagement et du logement (région Nouvelle-Aquitaine) Lire
Arrêté du 3 mai 2022 modifiant l'arrêté du 24 octobre 2012 relatif à l'exploitation de services de transport aérien par la société Air France Lire
Décret n° 2022-780 du 4 mai 2022 relatif à l'audit énergétique mentionné à l'article L. 126-28-1 du code de la construction et de l'habitation Lire
Arrêté du 30 avril 2022 accordant la prolongation du permis exclusif de recherches de mines d'hydrocarbures conventionnels liquides ou gazeux, dit « permis de Leudon-en-Brie » (Marne et Seine-et-Marne), à la société Vermilion Moraine SAS Lire
Arrêté du 29 avril 2022 autorisant au titre de l'année 2022 l'ouverture d'un recrutement sans concours d'adjoints techniques des administrations de l'Etat au ministère de la transition écologique Lire
Décret n° 2022-750 du 29 avril 2022 établissant la liste des communes dont l'action en matière d'urbanisme et la politique d'aménagement doivent être adaptées aux phénomènes hydrosédimentaires entraînant l'érosion du littoral Lire
Décret n° 2022-749 du 29 avril 2022 modifiant le décret n° 2021-153 du 12 février 2021 instaurant une aide en faveur des investissements relatifs aux installations de recharge rapide pour véhicules électriques sur les grands axes routiers Lire
Décret n° 2022-748 du 29 avril 2022 relatif à l'information du consommateur sur les qualités et caractéristiques environnementales des produits générateurs de déchets Lire
Décret n° 2022-661 du 25 avril 2022 relatif à la mise en place d'une aide sous forme de subvention à destination des entreprises à l'aval des exploitations agricoles touchées par les épisodes de gel survenus du 4 au 14 avril 2021 Lire
Décret n° 2022-642 du 25 avril 2022 modifiant le décret n° 93-1442 du 27 décembre 1993 approuvant les statuts de la Société anonyme de gestion de stocks de sécurité et précisant ses relations avec l'Etat Lire
Décret n° 2022-641 du 25 avril 2022 relatif à la prise en compte du risque de déforestation importée dans les achats de l'Etat Lire
Décret n° 2022-640 du 25 avril 2022 relatif au dispositif de certificats de production de biogaz Lire
Décret n° 2022-616 du 22 avril 2022 relatif à la procédure de déclaration sur une plateforme numérique par les importateurs, distributeurs ou autres metteurs sur le marché des biens et services soumis à certaines obligations d'affichage environnemental dont les dépenses publicitaires nettes annuelles sont supérieures ou égales à 100 000 euros Lire
À lire également
Glyphosate : une évaluation biaisée de la génotoxicité, alerte Générations futures
Glyphosate : une évaluation biaisée de la génotoxicité, alerte Générations futures
Classé comme « cancérigène probable pour l’Homme » par le Centre international de Recherche sur le Cancer (CIRC), le glyphosate est présenté dans le rapport de renouvellement du glyphosate ( RAR) émanant de quatre États rapporteurs (France, Pays Bas, Suède et Hongrie) comme n'étant pas génotoxique. En pleine bataille sur la possible réintroduction de ce pesticide en Europe, l'ONG Générations futures s’est intéressée « à la question de la génotoxicité suspectée du glyphosate ».
Trois nouveaux administrateurs renforcent Phytocontrol
Trois nouveaux administrateurs renforcent Phytocontrol
Patrick Gounelle, Philippe Pauze et Céline Pavard ont rejoint le groupe Phytocontrol des laboratoires spécialistes de la sécurité sanitaire des aliments et de l’environnement.
« Pour Jean-Luc Mélenchon, les priorités sont l’écologie, le social et la démocratie »
« Pour Jean-Luc Mélenchon, les priorités sont l’écologie, le social et la démocratie »
Planification écologique, règle verte, souveraineté solidaire… Face à l’urgence climatique, Jean-Luc Mélenchon souhaite aller plus loin que la transition, pour mettre en œuvre une véritable « bifurcation » écologique. Rencontre avec Martine Billard, coordinatrice du programme écologie du candidat de La France insoumise à l’élection présidentielle.
La Mayenne ancre son « budget vert » dans la durée
La Mayenne ancre son « budget vert » dans la durée
La Mayenne veut devenir « le premier département bas carbone de France ». Pour y parvenir, la collectivité vient de se doter d'un « budget vert » pour la deuxième année consécutive.
Décryptage | Nutri-Score : le logo qui crispe les lobbies
Décryptage | Nutri-Score : le logo qui crispe les lobbies
De A, comme alimentaire, à E, comme équilibre. En cinq lettres colorées, le Nutri-Score résume la qualité nutritionnelle du produit : il traduit en termes graphiques la liste des nutriments, mention obligatoire sur l’emballage mais peu compréhensible. Ce logo facultatif pourrait être celui imposé à l’échelle européenne. Si l’étiquetage simplifié devient de rigueur, malgré l'opposition des groupes de pression.
[Tribune] « Urgence climatique : c’est ici et maintenant »
[Tribune] « Urgence climatique : c’est ici et maintenant »
Alors que le GIEC a récemment, et une fois de plus, rendu un rapport alarmant sur la situation climatique et l’urgence d’agir et de s’adapter, force est de constater un étonnant manque de réaction politique que la situation ukrainienne n’explique pas seule. Pierre Verzat, président de Syntec-Ingénierie, revient sur les enjeux soulevés par le rapport du GIEC et sur le manque de réactions politiques suscitées.
[Tribune] Neutralité carbone, continuons, nous lèverons les obstacles
[Tribune] Neutralité carbone, continuons, nous lèverons les obstacles
Les industriels ont désormais le pied à l’étrier environnemental, c’est une certitude. Mais parce que la filière est d’abord un gigantesque écosystème, l’articulation de tous ses acteurs autour des enjeux de neutralité carbone dissimule encore quelques entraves. Patrick Rakotoson, président de la chambre de commerce et d’industrie (CCI) de l’Essonne, évoque l'importance de la fertilisation croisée dans l’industrie-transition écologique, qui sera l’un des thèmes principaux de la nouvelle édition de Techinnov, événement de l’écosystème industriel, qui se déroulera à Paris le 23 mars prochain.
Tous les articles POLITIQUES
En partenariat avec
Événements
IAF 2022
28 Mai 2022
IFAT
30 Mai 2022
Assises Européennes de la Transition Energétique
31 Mai 2022
+ d'événements
Emploi
- Ouvrier viticole tractoriste H/F
- Technicien(ne) Géoréférencement H/F
- Animateur/Animatrice en Hygiène Sécurité Environnement -HSE-
- Directeur des Services Techniques h/f F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.