Certaines fonctionnalités de ce site reposent sur l’usage de cookies.
Les services de mesure d'audience sont nécessaires au fonctionnement du site en permettant sa bonne administration. Vous avez cependant la possibilité de vous opposer à leur usage.
REFUSER
ACCEPTER
CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Énergie > Le plus grand parc éolien offshore du monde entre en phase de construction
ÉNERGIE

Le plus grand parc éolien offshore du monde entre en phase de construction

PUBLIÉ LE 6 JUILLET 2021
ABDESSAMAD ATTIGUI
Archiver cet article
Le plus grand parc éolien offshore du monde entre en phase de construction
Le premier navire transportant les fondations destinées à la construction du parc a levé l’ancre ce lundi 05 juillet. Crédits : Paul Martens/Vattenfall
Le producteur d’électricité suédois Vattenfall et le groupe chimique allemand BASF ont commencé la construction du parc éolien en mer de 1,5 GW Hollandse Kust Zuid. Il sera le premier parc éolien en mer au monde à être construit sans subventions et sera opérationnel à l’horizon 2023.
 
Le plus grand parc éolien offshore se trouvera au large des côtes néerlandaises. Avec ses 140 éoliennes atteignant une puissance installée de 1,5 GW, ce parc éolien se trouvera à environ 18 km au large des côtes de La Haye et de Zandvoort et l’éolienne la plus éloignée sera située à 36 km en mer. Autre spécificité ? « Avec, pour la première fois au monde, la construction sans subvention de ce parc éolien en mer, nous écrivons un nouveau chapitre qui démontre la maturité du marché », a déclaré Martijn Hagens, représentant du groupe Vattenfall aux Pays-Bas.

Le parc alimentera en énergie renouvelable près de 2 millions de foyers néerlandais et des petites entreprises. BASF utilisera une part de l’électricité produite « pour mettre en œuvre des technologies innovantes à faibles émissions de carbone sur plusieurs de ses sites européens », peut-on lire dans un communiqué.
 
Une pause hivernale
 
Par ailleurs, les deux partenaires précisent qu’une douzaine de fondations seront posées durant les moins à venir.  Ces fondations ont été conçues en fonction du site d’installation. Le plus lourd monopieu pèse 955 tonnes pour 75 mètres de long, et le plus léger mesure seulement 735 tonnes pour 62 mètres. Les fondations seront installées entre 17 m et 28 m sous le niveau de la mer.

« Nous avons prévu une pause hivernale, car les conditions météorologiques en mer ne permettent pas de travailler dans des conditions de sécurité satisfaisantes. La construction reprendra au printemps 2022 et nous installerons les fondations restantes puis les éoliennes. Les premières éoliennes devraient être mises en service à l’automne 2022 et toutes devraient être opérationnelles d’ici l’été 2023 », explique le directeur du projet Ian Bremmer.
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
Jean-Paul Duhamel nommé directeur général de Crédit Agricole transitions & énergies
Jean-Paul Duhamel nommé directeur général de Crédit Agricole transitions & énergies
Enedis prévoit 10.000 recrutements d’ici 2027
Enedis prévoit 10.000 recrutements d’ici 2027
Crédit Mutuel Alliance Fédérale certifié pour son efficacité énergétique
Crédit Mutuel Alliance Fédérale certifié pour son efficacité énergétique
Emploi et hydrogène : H2V lance un plan d’action avec la région Hauts-de-France
Emploi et hydrogène : H2V lance un plan d’action avec la région Hauts-de-France
Tous les articles Énergie
L'essentiel de l'actualité de l'environnement
Ne manquez rien de l'actualité de l'environnement !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS