Offre Silver (à partir de 20 € / mois)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
Pollutec 2021
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

RES, Equinor et Green Giraffe coopèrent pour le déploiement des premiers parcs éoliens flottants commerciaux en France

RES, Equinor et Green Giraffe coopèrent pour le déploiement des premiers parcs éoliens flottants commerciaux en France
Le premier parc éolien flottant au monde, Hywind Scotlan. Crédits : Equinor
Par A.A, le 21 juillet 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Les sociétés Equinor, RES et Green Giraffe, spécialisées dans les énergies renouvelables, s’associent et donnent naissance au partenariat « Océole », dédié au développement de l’éolien offshore flottant en France.

Le partenariat Océole, issu de la collaboration tripartite Equinor, RES et Green Giraffe, vise à évaluer les différentes opportunités présentées afin de répondre aux futurs appels d’offres lancés par le gouvernement pour l’éolien flottant. Ce travail fait écho à l’ambition des trois structures de réaliser des projets éoliens flottants pour atteindre 6,8 GW de projets éoliens en mer à l’horizon 2028 et la neutralité carbone à l’horizon 2050, deux objectifs fixés par la France.

« Aux côtés de RES et Green Giraffe, nous sommes prêts à contribuer aux plans ambitieux du pays pour l’éolien en mer et à développer les premiers parcs flottants commerciaux français. Avec Océole, nous disposons des compétences industrielles, techniques et financières pour développer des projets où nous pouvons créer de la valeur et capturer les économies d´échelle de cette technologie prometteuse », a déclaré Jens Økland, vice-président directeur pour le développement des énergies renouvelables à Equinor.

Trois entreprises avec une ambition collective

Le premier composant de cette coopération est Equinor, développeur mondial d’éoliennes offshore flottantes. Cette structure exploite le premier parc éolien commercial au monde utilisant des éoliennes offshore, Hywind Scotland (30MW), situé au Royaume-Uni. Celle-ci poursuit actuellement la construction du plus grand parc éolien flottant en développement, Hywind Tampen (88MW) en Norvège. Dotée d’une solide expérience opérationnelle de l’éolien flottant, l’entreprise est « particulièrement qualifiée pour ouvrir la voie et poursuivre de manière sûre et efficace le développement de l’éolien offshore flottant en France avec ses partenaires », peut-on lire dans un communiqué.

La plus grande entreprise indépendante d’énergie renouvelable au monde, RES, apporte également sa pierre à l’édifice avec une expertise reconnue dans le secteur de l’éolien en mer grâce à son expérience dans le développement, l’exploitation et la maintenance de projets. Pour rappel, RES a remporté l’appel d’offres pour le projet éolien offshore au large de la baie de Saint-Brieuc en 2011, autorisé et en cours de construction. L’entreprise s’appuiera sur « l’expérience acquise lors du développement de l’un des premiers projets éoliens en mer français, et sur sa connaissance des territoires ».

La société de conseil Green Giraffe « bénéficie d’une position d’expert dans le développement de projets éoliens en mer flottants, avec plus de 40 mandats exécutés pour une capacité totale de projets dépassant les 2 GW ». Avec cette expérience, la société compte aider ses partenaires en leur offrant des services de conseil en structuration financières de projets sur bilan et par financement de projet, de conseil à l’achat et à la vente, de soutien aux appels d’offres, de soutien dans la négociation des contrats de projets, de stratégie et de modélisation/valorisation.
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
Contenu de marque
  Dis ENGIE, ça se recycle les éoliennes ?
Contenu de marque
  Allison Transmission expose sur le salon Pollutec
Dernier numéro
Actu réglementaire
À lire également
Spie dépose une offre pour l’acquisition d'Equans
Spie dépose une offre pour l’acquisition d'Equans
Spie a déposé une offre non engageante auprès d'Engie en vue d'acquérir sa filiale de services multi-techniques Equans. La société entre dans la course et se met en concurrence face à 6 industriels et fonds d'investissement.
Éolie installe ses éoliennes verticales en mer
Éolie installe ses éoliennes verticales en mer
La société Éolie lance son programme d’éoliennes verticales flottantes. Les pales de cette startup française peuvent atteindre 100m de long et sont capables de tenir en environnement marin jusqu’à 250km/h de vent.
Evergaz et l'Oise Energies Renouvelables lancent la société Mobilités Vertes de l’Oise 
Evergaz et l'Oise Energies Renouvelables lancent la société Mobilités Vertes de l’Oise 
Evergaz, acteur du biogaz, et la société d’économie mixte (SEM) Oise Énergies Renouvelables coopèrent et créent la société « Mobilités Vertes de l’Oise ». Celle-ci a pour ambition de développer, construire et exploiter des stations GNV/BioGNV publiques dans les Hauts-de-France.
Groupe Muller : 50 postes à pourvoir
Groupe Muller : 50 postes à pourvoir
Le groupe Muller, spécialiste des équipements thermiques intelligents et connectés, renforce ses effectifs pour soutenir le dynamisme de son activité en France.
CVE vend son électricité solaire à SNCF Energie
CVE vend son électricité solaire à SNCF Energie
SNCF Energie achètera de l’électricité solaire produite par CVE, producteur français indépendant d’énergies renouvelables. La production de 8.500 MWh par an d’énergie solaire alimentera le réseau SNCF Voyageurs.
Christian Lefort consolide l'activité « Transfert Thermique » du groupe Armor
Christian Lefort consolide l'activité « Transfert Thermique » du groupe Armor
Christian Lefort prend la direction d’Armor Industrial Coding and Printing, l’activité principale du groupe industriel dédiée au transfert thermique.
Hydrolienne CMN/HydroQuest : des résultats positifs après deux années de tests
Hydrolienne CMN/HydroQuest : des résultats positifs après deux années de tests
À l’occasion d'un groupe de liaison, constitué de représentants de la Région Bretagne, de l’État et d'élus locaux, les Constructions Mécaniques de Normandie et HydroQuest ont confirmé la fin des essais de l’hydrolienne CMN/HydroQuest après deux années de tests en continu.
Tous les articles ÉNERGIE
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.