Certaines fonctionnalités de ce site reposent sur l’usage de cookies.
Les services de mesure d'audience sont nécessaires au fonctionnement du site en permettant sa bonne administration. Vous avez cependant la possibilité de vous opposer à leur usage.
REFUSER
ACCEPTER
CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Énergie > Les logements sociaux rénovés à Paris ont baissé leur consommation d'énergie de 28%
ÉNERGIE

Les logements sociaux rénovés à Paris ont baissé leur consommation d'énergie de 28%

PUBLIÉ LE 8 MARS 2024
LA RÉDACTION
Archiver cet article
Les logements sociaux rénovés à Paris ont baissé leur consommation d'énergie de 28%
Crédits : AdobeStock
L’Atelier parisien de l’urbanisme a réalisé une analyse sur l’évolution des consommations d’énergie réelle avant et après travaux de 9 000 logements sociaux rénovés au titre du Plan Climat Parisien. Aucun effet rebond n’a été constaté.

L’analyse des consommations d’énergie réelles des logements avant et après travaux souligne une économie d’énergie annuelle moyenne de l’ordre de 28%, avec des écarts de baisse variables de 18% à 31% selon les opérations, note l’Atelier parisien de l’urbanisme, dans une analyse publiée début mars. Cela représente une consommation évitée de 2236 kWh par an, soit une économie annuelle de 200 à 450 € par ménage, selon le type de chauffage.

Pas d’effet rebond constaté

L’effet rebond - c’est-à-dire une hausse des consommations d’énergie consécutive à la diminution observée à la suite de la réalisation des travaux de rénovation - décrit dans plusieurs études, n’a pas été observé à Paris. « Il peut néanmoins être à l’origine de baisses modérées des consommations d’énergie observées sur certaines opérations », souligne néanmoins l’Atelier parisien de l’urbanisme sur leur site internet.

Ces résultats permettent d’identifier les priorités pour accompagner la rénovation du parc social. Parmi les leviers d’action identifiés : la mise en place d’un suivi régulier des consommations énergétiques réelles des logements, ou une meilleure documentation du risque de précarité énergétique des locataires des logements chauffés en électrique.
 
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
IFP School lance un programme master dédié à l’hydrogène
IFP School lance un programme master dédié à l’hydrogène
Meth4agri met le gaz en Isère
Meth4agri met le gaz en Isère
Hydrogène vert : les objectifs européens sont trop ambitieux, estime le CEA
Hydrogène vert : les objectifs européens sont trop ambitieux, estime le CEA
JP énergie environnement ouvre une antenne à Lyon
JP énergie environnement ouvre une antenne à Lyon
Tous les articles Énergie
L'essentiel de l'actualité de l'environnement
Ne manquez rien de l'actualité de l'environnement !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS