Offre Silver (à partir de 20 € / mois)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
Pollutec 2021
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Lancement du challenge « éco-conduite interentreprises »

Lancement du challenge « éco-conduite interentreprises »
Par E.G, le 7 novembre 2018.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Du 5 au 19 novembre, IFP Energies nouvelles (IFPEN) et l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe), lancent le premier challenge national « éco-conduite interentreprises ».

« Organisée depuis quatre ans sur le territoire de la Métropole du Grand Lyon et en partenariat avec l’Association du Développement Durable de la Vallée de la Chimie, cette 5ème édition prend une dimension nationale », annoncent IFPEN et l’Ademe. Ainsi, plusieurs métropoles dont le Grand Lyon ou Saint-Etienne, des acteurs de la qualité de l’air tels qu’Atmo France, Atmo Sud, Atmo Auvergne-Rhône-Alpes et Airparif, ou encore des associations, participent à cette nouvelle édition.

Un « score mobilité » quotidien

« L’objectif est de montrer que chacun peut contribuer à réduire les émissions polluantes liées à ses déplacements, simplement avec un smartphone et l’application Geco air, en adaptant au quotidien son style de conduite et en privilégiant les modes de transport doux », est-il expliqué. Ainsi, l’application Geco air analyse les émissions liées aux trajets de son utilisateur, quel que soit son moyen de transport, de sorte à le sensibiliser : un « score mobilité » est attribué « chaque jour et après chaque déplacement grâce à un outil de mesure exprimé en points polluants (POP) », précisent IFPEN et l’Ademe. Enfin, l’application conseille l’utilisateur de façon personnalisée, afin d’améliorer sa conduite. « En se connectant au site Geco air, chaque salarié [des entreprises inscrites au challenge] a accès à ses propres données et aux données agrégées de son entreprise (km parcourus, nombre d’utilisateurs, etc.). Il est possible pour chaque entreprise de suivre ses résultats par rapport à la moyenne de l’ensemble des participants », est-il ajouté.

Ce challenge a pour objectifs de « montrer comment chacun peut agir simplement et contribuer à réduire son empreinte environnementale », de « faire adopter au plus grand nombre d’automobilistes un comportement écoresponsable pour devenir des écomobilistes en réduisant leurs émissions de polluants », ainsi que de « permettre aux entreprises d’évaluer et de contribuer à la réduction de l’empreinte écologique de leurs salariés ».
Crédit : IFPEN / Ademe
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
Contenu de marque
  Dis ENGIE, ça se recycle les éoliennes ?
Contenu de marque
  Allison Transmission expose sur le salon Pollutec
Dernier numéro
Actu réglementaire
À lire également
Egis se charge d'accélerer la mobilité propre à Manchester
Egis se charge d'accélerer la mobilité propre à Manchester
Egis, spécialiste de l’ingénierie de la construction et des services à la mobilité, se chargera de l’exploitation du programme britannique « Zone à faibles émissions », mené par l'organisme public Transport for Greater Manchester (TfGM).
L’aéroport Lyon Saint-Exupéry testera les premières installations hydrogène dès 2023
L’aéroport Lyon Saint-Exupéry testera les premières installations hydrogène dès 2023
Airbus, Air Liquide et Vinci Airports s'associent pour développer l’usage de l’hydrogène dans le réseau aéroportuaire. L’aéroport de Lyon Saint-Exupéry testera ces premières installations à compter de 2023.
Les bornes de recharge publiques ne représenteraient que 11 % en 2030
Les bornes de recharge publiques ne représenteraient que 11 % en 2030
D'ici 2030, la France compterait environ 6,3 millions bornes de recharge. Selon les projections du cabinet de recherche Delta-EE spécialisé dans les énergies renouvelables, la croissance de ce segment serait portée par les particuliers et entreprises.
Zones à faibles émissions : il est nécessaire « d'intensifier et de concentrer » pour gagner en efficacité
Zones à faibles émissions : il est nécessaire « d'intensifier et de concentrer » pour gagner en efficacité
Les Zones à faibles émissions (ZFE) font partie des principales mesures de lutte contre la pollution atmosphérique dans les métropoles. Toutefois, une récente étude dévoilée par l’Institut Brunoy questionne leur efficacité.
Un vol Nice-Paris alimenté avec 30 % de biocarburant
Un vol Nice-Paris alimenté avec 30 % de biocarburant
Air France, TotalEnergies, la Métropole et l'Aéroport Nice Côte d'Azur ont réalisé vendredi 1er octobre, un vol avitaillé à hauteur de 30 % avec du carburant d'aviation durable. Au total, 3 tonnes d’émissions de CO2 ont été évitées.
Le gouvernement donne un coup d'élan pour la décarbonation du transport ferroviaire
Le gouvernement donne un coup d'élan pour la décarbonation du transport ferroviaire
Le train léger, le réseau ferroviaire digitalisé et le fret ferroviaire automatisé...trois thématiques d'investissement prioritaire identifiés dans l’appel à manifestation d’intérêt (AMI) « Digitalisation et Décarbonation du Transport Ferroviaire ».
Bruno Darboux pilote le Pôle Aerospace Valley
Bruno Darboux pilote le Pôle Aerospace Valley
Bruno Darboux prend la présidence du Pôle d’Aerospace Valley. Le nouveau président entend développer de nouvelles technologies durables au profit d’une aviation décarbonée.
Tous les articles MOBILITÉ
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.