Offre Silver (à partir de 20 € / mois)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
Pollutec 2021
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Strasbourg consacre 100 millions d'euros pour renforcer la mobilité à vélo

Strasbourg consacre 100 millions d'euros pour renforcer la mobilité à vélo
Un aménagement de 20 ouvrages d'art est prévu. Crédits : Pixabay
Par Abdessamad Attigui, le 24 juin 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
L’Eurométropole de Strasbourg (EMS) a dévoilé son plan d’investissement de 100 millions d’euros sur cinq ans pour accroître ses infrastructures cyclables. Objectif : porter à 20 % la part du vélo dans l’ensemble des trajets du territoire à l’horizon 2030.

Avec une multiplication par quatre des financements alloués au vélo, ce plan prévoit de créer 120 kilomètres de pistes cyclables supplémentaires avec la construction d’une vingtaine d’ouvrages de franchissement des voies de chemin de fer et autoroutes, pour améliorer la connexion entre les 33 communes de l’agglomération.

Ce plan vélo vise ainsi à accroître la portée des trajets à vélo et faire de l’Eurométropole de Strasbourg « l’une des premières métropoles cyclables d’Europe ». Pour rappel, la part des trajets à vélo dans l’EMS est passée de 8 % en 2009 à 11 % en 2019. Les élus ambitionnent d’accroître la part modale du vélo à 20 % dans l’ensemble des trajets du territoire d’ici 2030.  

Question sécurité routière, les élus ont laissé entendre que certaines routes « dangereuses telles que l’avenue de Colmar, la route de Mittelhausbergen ou la route de Lyon » seraient transformées avec la suppression d’une voie de circulation. Des pistes cyclables séparées de la circulation seront intégrées pour éviter les potentiels accidents.

Des aides financières à l’achat d’un vélo

Pour ce faire, l’agglomération se donne les moyens en investissant 100 millions d’euros pour l’aménagement des infrastructures nécessaires. Mais celle-ci a déjà misé sur les aides de 300 à 500 euros pour l’achat d’un vélo électrique proposés aux usagers depuis février, qui « permet d’élargir le périmètre de l’usage quotidien du vélo au-delà des 5 à 10 kilomètres en couvrant de fait l’ensemble de l’Eurométropole et favorisant l’usage quotidien du vélo au détriment de la voiture », fait savoir la collectivité dans un communiqué.

Par ailleurs, la collectivité entend à travers cet ambitieux plan se hisser au top des eurométropoles cyclables. « Par le développement de son réseau de pistes cyclables, la multiplication du stationnement vélo ou encore l’organisation d’une intermodalité avec les transports publics urbains et régionaux, Strasbourg a longtemps eu une longueur d’avance et souhaite la conforter », a souligné la vice-présidente de l’EMS et la maire de Strasbourg Jeanne Barseghian.
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
Contenu de marque
  Dis ENGIE, ça se recycle les éoliennes ?
Contenu de marque
  Allison Transmission expose sur le salon Pollutec
Dernier numéro
Actu réglementaire
À lire également
Egis se charge d'accélerer la mobilité propre à Manchester
Egis se charge d'accélerer la mobilité propre à Manchester
Egis, spécialiste de l’ingénierie de la construction et des services à la mobilité, se chargera de l’exploitation du programme britannique « Zone à faibles émissions », mené par l'organisme public Transport for Greater Manchester (TfGM).
Le gouvernement donne un coup d'élan pour la décarbonation du transport ferroviaire
Le gouvernement donne un coup d'élan pour la décarbonation du transport ferroviaire
Le train léger, le réseau ferroviaire digitalisé et le fret ferroviaire automatisé...trois thématiques d'investissement prioritaire identifiés dans l’appel à manifestation d’intérêt (AMI) « Digitalisation et Décarbonation du Transport Ferroviaire ».
Le Conseil d’Etat saisi pour l'application anticipée du contrôle technique des deux roues motorisés
Le Conseil d’Etat saisi pour l'application anticipée du contrôle technique des deux roues motorisés
Respire, Ras le Scoot et Paris sans voiture ont déposé ce mardi 12 octobre, « une requête en excès de pouvoir et un référé-suspension » devant le Conseil d’Etat. En ligne de mire, la suspension du contrôle technique obligatoire des véhicules motorisés à deux ou trois roues.
Allison Transmission expose sur le salon Pollutec
Allison Transmission expose sur le salon Pollutec
À l’occasion du salon Pollutec 2021, Stéphane Bonnand, responsable développement d'Allison Transmission, nous présente les avantages des transmissions Allison.
Un vol Nice-Paris alimenté avec 30 % de biocarburant
Un vol Nice-Paris alimenté avec 30 % de biocarburant
Air France, TotalEnergies, la Métropole et l'Aéroport Nice Côte d'Azur ont réalisé vendredi 1er octobre, un vol avitaillé à hauteur de 30 % avec du carburant d'aviation durable. Au total, 3 tonnes d’émissions de CO2 ont été évitées.
L’aéroport Lyon Saint-Exupéry testera les premières installations hydrogène dès 2023
L’aéroport Lyon Saint-Exupéry testera les premières installations hydrogène dès 2023
Airbus, Air Liquide et Vinci Airports s'associent pour développer l’usage de l’hydrogène dans le réseau aéroportuaire. L’aéroport de Lyon Saint-Exupéry testera ces premières installations à compter de 2023.
Première balayeuse de voirie 100 % hydrogène
Première balayeuse de voirie 100 % hydrogène
Spécialiste de la propreté urbaine depuis 1986, la société CMAR fabrique et commercialise différents types de véhicules d’entretien (laveuses, balayeuses, décapeuses…). Elle s’est associée avec Green Machines pour proposer la première balayeuse 100 % hydrogène : la 500 H2.
Tous les articles MOBILITÉ
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.