Offre Silver (à partir de 20 € / mois)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

La FUB lance un label pour favoriser la « culture vélo » dans les entreprises

La FUB lance un label pour favoriser la « culture vélo » dans les entreprises
Trois niveaux de labellisation attribués selon les efforts réalisés. Crédits : Pixabay
Par Abdessamad Attigui, le 1er juillet 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Le congrès annuel de la Fédération française des usagers de la Bicyclette (FUB) se tient du 1er au 4 juillet à Montpellier. L’occasion pour l’organisation d’annoncer le lancement d’un label pro-vélo à destination des entreprises.

La crise sanitaire a renforcé la mobilité à vélo qui « est devenue une évidence et doit dorénavant occuper une place essentielle dans la mobilité en France », précise la FUB. La Fédération qui regroupe plus de 460 associations et antennes en France, entend se saisir de cette opportunité pour amplifier le développement de la « solution vélo » partout en France. « Le vélo ne doit pas rester une pratique réservée aux zones urbaines aisées mais doit s’étendre aux zones rurales », a commenté Olivier Schneider, président de la FUB lors de ce 21eme congrès.

Cela dit, la Fédération entend désormais favoriser la « culture vélo » dans le secteur professionnel. Pour y parvenir, celle-ci a créé le label « Employeur Pro-vélo », soutenu par l’Agence de la transition écologique (Ademe), afin d’inciter les employeurs à encourager la pratique parmi leurs équipes. La Fédération compte atteindre des objectifs chiffrés de 4500 employeurs labellisés, 500.000 employés sensibilisés et le cofinancement de 25.000 nouveaux emplacements vélos.

À l’issue d’une phase d’expérimentation menée en 2020 auprès de quarante entreprises de différentes tailles, la Fédération a conçu le grand programme Objectif Employeur Pro-Vélo. Financé par le dispositif des Certificats d’Economie d’Energie, ce programme propose des subventions et des aides techniques aux 4500 premiers employeurs engagés dans le processus de labellisation.

Comment prétendre au label ? 

Concrètement, l’entreprise bénéficiaire est évaluée selon la maturité de ses actions « pro-vélo ». Après le diagnostic, l’entreprise reçoit une prime que l’employer pourra utiliser à sa convenance pour financer les services référencés dans le programme, à savoir : des services éducatifs mobilités (des sessions de remise en selle, sensibilisation) ; des équipements vélo, type stationnements, casiers, outils vélo ; des services techniques, tels que la mise en place de contrôle technique vélo, d’atelier d’autoréparation ; des prestations de conseil d’accompagnement à la structuration d’une stratégie vélo, élaboration d’un plan d’actions vélo, préparation à l’audit.

Les employeurs peuvent améliorer leur « scoring » en réalisant ces différentes actions. En fin de programme, il sera évolué et recevra un label bronze, argent ou or en fonction des solutions favorisant l’usage du vélo et son respect du référentiel. La Fédération précise que le programme prend fin en décembre 2023 mais que le label Employeur Pro-Vélo continuera à être proposé aux employeurs pour valoriser leurs actions pro-vélo.

Le programme est ouvert à tous les établissements des employeurs privés et publics en France métropolitaine et en Outre-Mer.
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
[Vidéo] Ça m'énerve : nos caniveaux ne sont pas des poubelles !
Dernier numéro
Actu réglementaire
À lire également
« H2 Hub Airport » : 11 lauréats pour relever le défi de la décarbonation du transport aérien
« H2 Hub Airport » : 11 lauréats pour relever le défi de la décarbonation du transport aérien
Onze projets ont été sélectionnés dans le cadre de l’appel à manifestation « H2 Hub Airport ». Cette initiative à dimension internationale, vise à encourager la transition énergétique du transport aérien.
Un système d’ancrage universel et évolutif innovant pour accélérer le déploiement des bornes de recharge pour véhicules électriques
Un système d’ancrage universel et évolutif innovant pour accélérer le déploiement des bornes de recharge pour véhicules électriques
Le spécialiste des produits préfabriqués en béton Stradal et l’entreprise suédoise Unimi Solutions ont signé un partenariat pour lancer sur le marché français une solution d’ancrage universelle et évolutive capable d’accueillir tous les modèles de bornes de recharge pour véhicules électriques.
NewMotion accompagne LeasePlan pour atteindre l'objectif d'une flotte zéro émission en Europe
NewMotion accompagne LeasePlan pour atteindre l'objectif d'une flotte zéro émission en Europe
LeasePlan, spécialisée dans la gestion de flottes automobiles, a sélectionné NewMotion, leader européen en matière de solutions de recharge intelligente pour véhicules électriques, comme partenaire de recharge privilégié en Europe. La collaboration permettra de soutenir LeasePlan dans la poursuite de son objectif zéro émission nette pour ses flottes d'ici 2030.
Le port de Marseille accueille le premier projet portuaire français de production de bioGNL
Le port de Marseille accueille le premier projet portuaire français de production de bioGNL
EveRé, exploitant du centre de traitement des déchets ménagers, le groupe CMA CGM, leader du transport maritime et de la logistique, l'opérateur Elengy spécialiste des terminaux de gaz naturel liquéfié (GNL) de Fos-sur-Mer, et TotalEnergies, s’associent pour étudier la faisabilité du premier projet français de production de biométhane liquéfié (BioGNL), au sein du grand port maritime de Marseille.
Forsee Power met la main sur le spécialiste du stockage d’énergie ferroviaire Holiwatt
Forsee Power met la main sur le spécialiste du stockage d’énergie ferroviaire Holiwatt
Forsee Power, l'expert des systèmes de batteries intelligentes pour l’électromobilité durable, a repris les actifs de la société Holiwatt, spécialiste du stockage d’énergie ferroviaire et des systèmes de charge rapide.
[Tribune] Comment accélérer la transition énergétique du transport de marchandises ?
[Tribune] Comment accélérer la transition énergétique du transport de marchandises ?
Les territoires font face à l’urgence climatique et donnent la priorité à la réduction des émissions de CO2 et autres gaz à effet de serre. Cela concerne le transport routier, responsable de 29 % des émissions en 2019. Dans cette tribune, le président de Geoconcept Eric Lanzi, revient sur le retard du taux d’adoption de l’électrique pour les transports lourds. Il évoque les camions électriques et l’optimisation des tournées comme de potentielles pistes pour accélérer la transition des transports lourds.
Amélie Lummaux : « Il nous faut atteindre la neutralité carbone le plus vite possible »
Amélie Lummaux : « Il nous faut atteindre la neutralité carbone le plus vite possible »
Le transport aérien est régulièrement pointé du doigt pour ses impacts négatifs sur l’environnement et le climat. Pour tenter de les atténuer, ce secteur particulièrement exposé, notamment depuis la crise du Covid-19, a lui aussi entamé sa nécessaire transition écologique. Tour d’horizon avec Amélie Lummaux, directrice du développement durable et des affaires publiques du groupe ADP.
Tous les articles MOBILITÉ
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.