Offre Silver (à partir de 20 € / mois)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
Pollutec 2021
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

BeeToGreen encourage la transition des entreprises vers une mobilité douce

BeeToGreen encourage la transition des entreprises vers une mobilité douce
En France les deux-tiers des déplacements inférieurs à 5 km sont réalisés en voiture par plus de 5 millions de salariés, l'équivalent de 30% de l’empreinte carbone de l’entreprise. Crédit : Pixabay
Par A.A, le 17 septembre 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
BeeToGreen se saisit du boom de l’usage du vélo pour accélérer son développement. La startup vise désormais 1 000 salariés convertis à la mobilité douce d’ici un an, soit environ 200 tonnes par an de CO2 évités.

Le marché français du cycle a bondi de 25 %. Plus de 350 millions d’euros ont été investis en faveur du vélo, notamment 300 millions d’euros pour le projet « RER Vélo » en Ile-de-France. Cette effervescence autour du cycle s’est renforcée dans les entreprises avec l’instauration du cadre fiscal favorable du Forfait Mobilité Durable qui a offert aux employeurs la possibilité d’attribuer une indemnité exonérée de cotisations aux salariés privilégiant les modes de transport à mobilité douce pour effectuer leurs trajets entre leur domicile et leur lieu de travail.

Cette croissance n’a pas échappé à BeeToGreen. Lancée en 2020, la startup s’est notamment attaquée aux trajets entre le domicile et le travail qui « représente environ 30 % de l’empreinte carbone de l’entreprise ». Elle a imaginé des solutions concrètes pour réduire l’empreinte carbone liée à ces déplacements quotidiens et à mesurer l’efficacité de leur mise en œuvre à travers un compteur physique en entreprise, « affichant le CO2 non émis grâce aux salariés et des bilans chiffrés sur l’évolution positive de ces mesures sur l’environnement ».

Sensibilisation des employés

BeeToGreen propose un service d’accompagnement personnalisé pour chaque entreprise dans le pilotage de son Plan de Mobilité Durable. Concrètement, l’entreprise ne gère aucune flotte de vélos, et la startup vient faciliter l’achat ou la location longue durée (24 ou 36 mois) de vélos mécaniques, électriques ou reconditionnés pour les salariés. « L’offre se complète par une solution de parking proche du domicile, l’assurance, la maintenance et les accessoires inhérents », précise-t-elle dans un communiqué.

Pour le salarié, BeeToGreen indique l’accès aux différents soutiens financiers dans sa démarche de location ou d’achat : en plus de la contribution de l’entreprise (600 euros prévus par le Forfait Mobilité Durable, exonérés de charges sociales et d’impôt sur le revenu), la start-up accompagne le salarié dans l’obtention d’une subvention publique (500 euros en Ile-de-France).

Au-delà de cet aspect pratique, la startup joue également sur l’aspect théorique avec des sessions de sensibilisation pour accompagner les salariés à modifier profondément leurs habitudes et dépasser leurs appréhensions. Pour cela, BeeToGreen a mis en place un programme d’e-learning conçu pour parer aux freins rencontrés par les salariés : sessions de visioconférence pour répondre aux questions pratiques, déplacements en entreprises pour prêter les vélos sur une ou plusieurs journées et définir le modèle le plus approprié à leurs besoins.
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
Contenu de marque
  Dis ENGIE, ça se recycle les éoliennes ?
Contenu de marque
  Allison Transmission expose sur le salon Pollutec
Dernier numéro
Actu réglementaire
À lire également
Le Conseil d’Etat saisi pour l'application anticipée du contrôle technique des deux roues motorisés
Le Conseil d’Etat saisi pour l'application anticipée du contrôle technique des deux roues motorisés
Respire, Ras le Scoot et Paris sans voiture ont déposé ce mardi 12 octobre, « une requête en excès de pouvoir et un référé-suspension » devant le Conseil d’Etat. En ligne de mire, la suspension du contrôle technique obligatoire des véhicules motorisés à deux ou trois roues.
Wind For Goods : le premier événement national dédié au transport maritime durable
Wind For Goods : le premier événement national dédié au transport maritime durable
L'événement Wind For Goods dédié aux technologies du transport maritime propulsé par le vent se tiendra le 21 septembre 2021 à la base sous-marine de Saint-Nazaire (Pays de la Loire). 
SNCF Réseau et la LPO réaffirment leur engagement en faveur de la biodiversité
SNCF Réseau et la LPO réaffirment leur engagement en faveur de la biodiversité
SNCF Réseau et la Ligue de protection des oiseaux (LPO), ont signé une nouvelle convention de partenariat en Auvergne-Rhône-Alpes afin de concilier « travaux » et « respect de la biodiversité ».
Bruno Darboux pilote le Pôle Aerospace Valley
Bruno Darboux pilote le Pôle Aerospace Valley
Bruno Darboux prend la présidence du Pôle d’Aerospace Valley. Le nouveau président entend développer de nouvelles technologies durables au profit d’une aviation décarbonée.
Egis se charge d'accélerer la mobilité propre à Manchester
Egis se charge d'accélerer la mobilité propre à Manchester
Egis, spécialiste de l’ingénierie de la construction et des services à la mobilité, se chargera de l’exploitation du programme britannique « Zone à faibles émissions », mené par l'organisme public Transport for Greater Manchester (TfGM).
Les bornes de recharge publiques ne représenteraient que 11 % en 2030
Les bornes de recharge publiques ne représenteraient que 11 % en 2030
D'ici 2030, la France compterait environ 6,3 millions bornes de recharge. Selon les projections du cabinet de recherche Delta-EE spécialisé dans les énergies renouvelables, la croissance de ce segment serait portée par les particuliers et entreprises.
Qovoltis déploie 82 « bornes high-tech » à Bordeaux et sa périphérie
Qovoltis déploie 82 « bornes high-tech » à Bordeaux et sa périphérie
La société Qovoltis, spécialisée dans la recharge intelligente pour véhicules électriques, met en service 82 « bornes high-tech » à Bordeaux et Mérignac (Nouvelle-Aquitaine).
Tous les articles MOBILITÉ
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.