Certaines fonctionnalités de ce site reposent sur l’usage de cookies.
Les services de mesure d'audience sont nécessaires au fonctionnement du site en permettant sa bonne administration.
ACCEPTER TOUS LES COOKIES
LES COOKIES NÉCESSAIRES SEULEMENT
CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Politiques > Pêche illégale : la France expérimente la surveillance par les drones
POLITIQUES

Pêche illégale : la France expérimente la surveillance par les drones

PUBLIÉ LE 29 NOVEMBRE 2017
EVA GOMEZ
Archiver cet article
Pêche illégale : la France expérimente la surveillance par les drones
Les 20 et 22 novembre 2017, un drone a survolé la baie de Saint-Brieuc  dans le cadre d’une expérimentation de la direction des affaires maritimes, pour le contrôle de la pêche dans les eaux françaises. A terme, cette technologie devrait servir à des fins de contrôle et de protection de la ressource halieutique et de l’environnement marin.

Lundi 20 et mercredi 22 novembre derniers à Saint-Brieuc (22), la direction des affaires maritimes du ministère de la transition écologique et solidaire a expérimenté le contrôle des pêches par un drone aérien. Durant quatre heures, un drone de 25 kg, de 4,2 mètres d’envergure et 1,5 mètre de longueur a survolé la baie de Saint-Brieuc, à 20 km de la côte.

Le ministre de l’agriculture et de l’alimentation Stéphane Travert estime que « cette nouvelle technologie, grâce à son déploiement rapide sur les zones à surveiller est un atout pour améliorer la connaissance des activités de pêche et assurer un ciblage affiné des navires présentant des risques. Elle participera à la lutte contre la pêche illégale, notamment dans les eaux de nos territoires d’outre-mer ». L’expérimentation à Saint-Brieuc a « permis de vérifier l’intérêt opérationnel de cet outil innovant, en conditions maritime », renchérit le ministère de la transition écologique et solidaire.

Dans son communiqué, la direction des affaires maritimes indique qu’elle poursuivra cette démarche expérimentale en 2018, « avant le déploiement à terme de cette technologie à des fins de contrôle de la protection de la ressource halieutique et de l’environnement marin ».
Pxhere
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
S'adapter à +4 °C : les discussions sont lancées
S'adapter à +4 °C : les discussions sont lancées
Tout savoir sur : le devoir de vigilance
Tout savoir sur : le devoir de vigilance
[Annonce] Groupe Cayola : chronique d’une ascension annoncée
[Annonce] Groupe Cayola : chronique d’une ascension annoncée
Quand la transition écologique fait école
Quand la transition écologique fait école
Tous les articles Politiques
L'essentiel de l'actualité de l'environnement
Ne manquez rien de l'actualité de l'environnement !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS