Abonnements Découvrez nos formules print et numérique Accès abonnés Voir nos offres
Menu

POLITIQUES
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ
EMPLOI

La stratégie nationale de lutte contre la déforestation importée est adoptée

Partager :
La stratégie nationale de lutte contre la déforestation importée est adoptée
Par E.G, le 14 novembre 2018
Découvrez notre newsletter gratuite Politiques
La stratégie nationale de lutte contre la déforestation importée a été adoptée le mardi 13 novembre. Celle-ci a pour objectif de mettre fin à la déforestation causée par l’importation de produits forestiers ou agricoles non durables d’ici 2030.

Le texte final de la stratégie nationale de lutte contre la déforestation importée a été adopté ce mardi 13 novembre. Mis en consultation publique en juillet dernier, il avait recueilli plus de 2500 contributions. Cette stratégie « vise, dans un premier temps, les matières agricoles qui contribuent le plus à la déforestation importée telles que le soja, l’huile de palme, le bœuf et ses co-produits, le cacao, l’hévéa, ainsi que le bois et ses produits dérivés », précise le gouvernement dans son communiqué.

« Les principales mesures de cette stratégie portent à la fois sur l’offre et sur la demande de ces produits et engagent l’ensemble des acteurs. Elles visent également à diffuser ces mesures au niveau européen et international », est-il précisé. En tout 17 mesures figurent dans cette stratégie nationale, classées selon cinq grandes orientations :
- développer, partager et valoriser les connaissances ;
- développer les actions de lutte contre la déforestation importée dans le cadre de coopérations internationales pour favoriser une offre durable ;
- intégrer la lutte contre la déforestations aux politiques publiques pour favoriser une demande française de produits durables ;
- favoriser et coordonner l’engagement des acteurs ;
- garantir l’atteinte des objectifs de la stratégie nationale.

Feuilles de route avec les exportateurs et plate-forme nationale

Parmi ces 17 mesures, on trouve notamment la réalisation de feuilles de route avec les pays et régions exportatrices d’ici 2019 : « Au cours des cinq prochaines années, l’AFD consacrera 60 millions d’euros par an à des projets concourant à la gestion durable, à la lutte contre la déforestation et au reboisement », indique le gouvernement. Par ailleurs, une plate-forme nationale de lutte contre la déforestation sera créée. Elle réunira des ONG et les pouvoirs publics pour le suivi des engagements « zéro déforestation » des acteurs privés. « Cette plate-forme aura également pour mission d’élaborer un nouveau label "zéro déforestation" pour aider les consommateurs dans leurs choix », est-il précisé.

La stratégie nationale prévoit également l’intégration de l’objectif « zéro déforestation » dans les plans de filière agricole établis suite aux Etats généraux de l’alimentation, pour les filières d’élevage et des huiles et protéines végétales. Il est précisé que « pour le cacao et l’hévéa, qui ne sont pas couverts par des plans filières existants, ainsi que pour le bois, un plan de filière spécifique sur la déforestation importée sera constitué en 2019 ».

Action de la France au niveau européen

D’ici 2022, la France devrait également se doter d’une politique d’achats publics « zéro déforestation ». Par ailleurs, l’incorporation des biocarburants issus de matières premières ayant un impact sur la déforestation sera plafonnée. Ces biocarburants seront ensuite éliminés d’ici 2030.

Enfin, « la France portera l’adoption, dès 2019, d’un plan d’action pour lutter contre la déforestation importée prévoyant l’élaboration de réglementations européennes sur l’importation de matières premières présentant un risque pour les forêts », ajoute le gouvernement.

A noter que des points d’étapes devraient être réalisés en 2020 puis en 2025.
Pixabay / DR
Tous nos articles à partir de 8,99 €
JE M'ABONNE
S'identifier
S'inscrire
[ PARTENARIAT ] Intégrer durablement les eaux de pluie dans l'aménagement du territoire
Voilà ce que DOUAISIS AGGLO met en œuvre depuis plus de 25 ans. Riche de cette expérience, le territoire tire aujourd’hui de multiples bénéfices de cette politique volontariste et efficace. Il est donc logique que Douai accueille, les 5 et 6 juin prochains, les Assises nationales de la gestion durable des eaux pluviales.
En partenariat avec
À lire également
Michel Eddi est nommé président de l'Iddri
Michel Eddi est nommé président de l'Iddri
Le 19 avril dernier, l'Institut du développement durable et des relations internationales a nommé Michel Eddi président.
Un nouveau prêt sans garantie pour accélérer la méthanisation agricole
Un nouveau prêt sans garantie pour accélérer la méthanisation agricole
Le ministère de l’agriculture et de l’alimentation lance le prêt méthanisation agricole.
Climat : des températures record à la surface des terres et des océans en 2018
Climat : des températures record à la surface des terres et des océans en 2018
L’Organisation météorologique mondiale a publié, ce jeudi 28 mars, une note sur sa déclaration sur l’état du climat en 2018 : elle souligne une hausse record du niveau de la mer ainsi que des températures exceptionnellement élevées à la surface des terres et des océans.
Karima Delli : « Il faut renouer avec le principe pollueur payeur »
Karima Delli : « Il faut renouer avec le principe pollueur payeur »
« Gilets jaunes », dérèglement climatique, mobilité de demain, grands projets d’infrastructures, transports publics… Alors que l’agenda politique de l’année 2019 est marqué par les élections européennes, Environnement Magazine a rencontré Karima Delli, eurodéputée Europe Ecologie-Les Verts et présidente de la Commission des transports du Parlement européen, pour évoquer avec elle ce que serait une politique européenne vertueuse en matière de mobilité durable.
L'Etat et le BRGM signent un nouveau contrat d'objectifs et de performance
Lundi 1er avril, le Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM) ainsi que les ministères de l'enseignement supérieur, de la transition écologique et de l'économie et des finances, ont signé le nouveau contrat d'objectifs et de performance Etat-BRGM pour la période 2018-2022.
Une « COP humanitaire » à Cannes pour « soigner une humanité à +2°C »
Une « COP humanitaire » à Cannes pour « soigner une humanité à +2°C »
Les 15 et 16 avril prochains, la Croix-Rouge française organisera à Cannes une conférence mondiale intitulée « Santé et changements climatiques : soigner une humanité à +2°C ».
Le RAC publie un observatoire des votes des eurodéputés français en faveur du climat
Le RAC publie un observatoire des votes des eurodéputés français en faveur du climat
A un peu plus d'un mois des élections européennes, le Réseau action climat (RAC), en collaboration avec le Climate action network Europe, met en ligne un observatoire des eurodéputés français : leurs votes concernant les principales mesures climatiques ont été compilés afin d'observer s'ils ont soutenu les mesures ambitieuses pour la transition écologique ou s'ils se sont opposés aux projets les plus néfastes pour le climat.
Tous les articles POLITIQUES
ACCÈS AU KIOSQUE
Événements
Construmat
14 Mai 2019
Construmat
TAP 2019
15 Mai 2019
TAP 2019
Les Confs Amiante Bordeaux
16 Mai 2019
Les Confs Amiante Bordeaux
+ D'ÉVÉNEMENTS
Emploi
- TECHNICIEN(NE)S MAINTENANCE GAZ (H/F) Laval
- Chef d'exploitation H/F
- Valoriste
- Chef de projet automobile F/H
+ D’OFFRES
Rubriques
Eau
Recyclage
Énergie
Territoires
Cleantech
Politiques
Pollutions
Biodiversité
Mobilité
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Magazines
BTP Magazine
BTP Rail
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Emploi
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD 2018
CGV (digital)
CGV (magazines)
CGV (pub)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.