Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

POLITIQUES
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

L'Ademe fait valoir les bénéfices d'une économie de la fonctionnalité

Partager :
L'Ademe fait valoir les bénéfices d'une économie de la fonctionnalité
Par E.G, le 9 janvier 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Politiques
Ce mardi 8 janvier, l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) a publié un avis sur l’économie de la fonctionnalité : d’après l’agence, cette économie fondée sur les besoins réels serait bénéfique à la transition écologique.

Basculer vers une économie de la fonctionnalité impliquerait une gestion plus durable des biens, un développement de l’écoconception et favoriserait le recyclage et le réemploi. Il s’agit de la conclusion apportée par l’Ademe dans son avis publié le mardi 8 janvier.

Contrairement au modèle économique dominant qui s’appuie uniquement sur la vente de biens ou de services, l’économie de la fonctionnalité « prend en compte d’avantage de critères fondés sur le juste besoin du bénéficiaire, comme le confort thermique ou l’efficacité énergétique, et base la contractualisation précisément sur ces effets utiles », explique l’Ademe.

Une compétitivité fondée sur la qualité de l’offre

Cette dernière prend pour exemple la vente d’une chaudière standardisée : « Dans le modèle économique que nous connaissons (…) un particulier achète une chaudière et paye son énergie. Les bénéfices des vendeurs sont liés au volume vendu, d’équipements pour le chauffagiste et d’énergie pour le fournisseur », est-il expliqué. Avec le système d’économie de la fonctionnalité, « le prestataire conservera la propriété de la chaudière et fournira l’énergie. Il aura donc tout intérêt à assurer une maintenance efficace de la chaudière et à garantir une consommation sobre et économique d’énergie », souligne l’Ademe. Ce qui nécessiterait de s’informer sur les besoins réels et les habitudes des usagers. Ainsi, « les revenus s’appuient principalement sur la mobilisation des ressources non-matérielles et la production d’effets utiles, mais aussi sur l’utilisation efficiente des ressources matérielles », est-il ajouté. De fait, dans ce modèle, la qualité de l’offre remplace la simple notion de coût.

L’Ademe estime donc que « l’attention portée au "juste besoin" est une incitation pour les bénéficiaires à changer leurs modes de vie, leurs modes de production et d’achat pour aller vers plus de sobriété ».

Les bénéfices environnementaux mieux valorisés

Afin de déployer ce modèle économique à l’horizon 2020, l’Agence fait valoir plusieurs leviers d’actions : développer les synergies entre les domaines d’action des organisations ; soutenir l’innovation sociale ; faire évoluer la consommation vers la non-propriété des biens ; ou encore faire évoluer la contractualisation entre le prestataire et le client pour la fonder sur les effets utiles produits.

L’Ademe ajoute par ailleurs que « sur un plan plus prospectif, dans le cas d’une coopération de l’offreur avec des acteurs publics, les revenus pourraient directement provenir de la valorisation des effets bénéfiques sur l’environnement et plus globalement sur la société, devenant ainsi un véritable moteur économique de la transition écologique ».
Repair Café / Crédit : Tiphaine Lanvin
Retrouvez toute l'information "politiques" dans Environnement Magazine.
Environnement Magazine, l'information de référence pour tous les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l'environnement.
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
S'identifier
S'inscrire
  [Vidéo] Le coup de cœur d'Agnès

Dans ce nouveau numéro d'Environnement TV, Agnès se réjouit de la réouverture de la Bièvre. Affluent de la Seine, elle avait été recouverte sur une partie de son parcours au début du XXe siècle.
+ de vidéos Environnement TV
À lire également
Les Français appelés à témoigner des effets du changement climatique en France
Les Français appelés à témoigner des effets du changement climatique en France
Alors que l'action de « l'Affaire du siècle » a été lancée il y a un an, Greenpeace, la Fondation Nicolas Hulot, Oxfam France et Notre affaire à tous, lancent un appel à témoignages sur les changements climatiques en France.
Brice Lalonde : « La politique environnementale du gouvernement est très peu lisible »
Brice Lalonde : « La politique environnementale du gouvernement est très peu lisible »
Secrétaire d’État puis ministre de l'Environnement de 1988 à 1992, Brice Lalonde est aujourd'hui le président de l'association Équilibre des énergies, dont le but est de « promouvoir des mesures concrètes » pour « une transition énergétique durable et profitable à tous ». Politique environnementale et énergétique du gouvernement, « Green Deal » européen, responsabilité élargie du producteur (REP) et éco-organismes, etc. Tour d'horizon.
François Moutot rejoint l'association Équilibre des Energies
François Moutot rejoint l'association Équilibre des Energies
L'actuel maire de Thoiry (Yvelines) est nommé Délégué aux affaires territoriales de l'association Équilibre des Énergies.
Les Etats membres de l’UE adoptent l’objectif de neutralité carbone pour 2050
Les Etats membres de l’UE adoptent l’objectif de neutralité carbone pour 2050
La nuit dernière, le Conseil européen a adopté l’objectif de neutralité carbone à l’horizon 2050.
Top 10 des articles que vous avez préférés en 2019
Top 10 des articles que vous avez préférés en 2019
L’année 2019 a été fournie en matière d’environnement et de lutte contre le dérèglement climatique : mobilisation étudiante, influence de Greta Thunberg dans les sommets mondiaux, projet de loi antigaspillage pour une économie circulaire, convention citoyenne pour le climat, démission de François de Rugy, loi énergie-climat... Voici le classement des 10 articles les plus lus sur Environnement-magazine.fr !
L'Ademe cherche thésards
L'Ademe cherche thésards
Le 9 janvier dernier, l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe) a lancé un appel à candidatures « Thèses 2020 ».
Création d'un nouvel établissement d'enseignement supérieur pour l'agriculture
Création d'un nouvel établissement d'enseignement supérieur pour l'agriculture
Ce jeudi 9 janvier, les ministères de l'agriculture et de l'enseignement supérieur ont annoncé la création d'un nouvel établissement national d'enseignement supérieur pour l'agriculture, l'alimentation et l'environnement.
Tous les articles POLITIQUES
En partenariat avec
Nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
Assises Européenne de la Transition Énergétique
28 Janvier 2020
Assises Européenne de la Transition Énergétique
Carrefour des Gestions Locales de l'Eau
29 Janvier 2020
Carrefour des Gestions Locales de l'Eau
Biogaz Europe
29 Janvier 2020
Biogaz Europe
+ d'événements
Emploi
- Chef de Secteur Rauzan / St Macaire - H/F
- Poseur(euse) de Canalisation H/F
- Chargé / Chargée d'affaires BTP en génie climatique et énergétique
- PHARMACIEN ASSURANCE QUALITE F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.