Découvrez nos newsletters
Gratuites et spécialisées dans votre secteur
Accès abonnés ✉ Nos newsletters gratuites Je m'abonne
Menu

POLITIQUES
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

L'Ademe fait valoir les bénéfices d'une économie de la fonctionnalité

Partager :
L'Ademe fait valoir les bénéfices d'une économie de la fonctionnalité
Par E.G, le 9 janvier 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Politiques
Ce mardi 8 janvier, l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) a publié un avis sur l’économie de la fonctionnalité : d’après l’agence, cette économie fondée sur les besoins réels serait bénéfique à la transition écologique.

Basculer vers une économie de la fonctionnalité impliquerait une gestion plus durable des biens, un développement de l’écoconception et favoriserait le recyclage et le réemploi. Il s’agit de la conclusion apportée par l’Ademe dans son avis publié le mardi 8 janvier.

Contrairement au modèle économique dominant qui s’appuie uniquement sur la vente de biens ou de services, l’économie de la fonctionnalité « prend en compte d’avantage de critères fondés sur le juste besoin du bénéficiaire, comme le confort thermique ou l’efficacité énergétique, et base la contractualisation précisément sur ces effets utiles », explique l’Ademe.

Une compétitivité fondée sur la qualité de l’offre

Cette dernière prend pour exemple la vente d’une chaudière standardisée : « Dans le modèle économique que nous connaissons (…) un particulier achète une chaudière et paye son énergie. Les bénéfices des vendeurs sont liés au volume vendu, d’équipements pour le chauffagiste et d’énergie pour le fournisseur », est-il expliqué. Avec le système d’économie de la fonctionnalité, « le prestataire conservera la propriété de la chaudière et fournira l’énergie. Il aura donc tout intérêt à assurer une maintenance efficace de la chaudière et à garantir une consommation sobre et économique d’énergie », souligne l’Ademe. Ce qui nécessiterait de s’informer sur les besoins réels et les habitudes des usagers. Ainsi, « les revenus s’appuient principalement sur la mobilisation des ressources non-matérielles et la production d’effets utiles, mais aussi sur l’utilisation efficiente des ressources matérielles », est-il ajouté. De fait, dans ce modèle, la qualité de l’offre remplace la simple notion de coût.

L’Ademe estime donc que « l’attention portée au "juste besoin" est une incitation pour les bénéficiaires à changer leurs modes de vie, leurs modes de production et d’achat pour aller vers plus de sobriété ».

Les bénéfices environnementaux mieux valorisés

Afin de déployer ce modèle économique à l’horizon 2020, l’Agence fait valoir plusieurs leviers d’actions : développer les synergies entre les domaines d’action des organisations ; soutenir l’innovation sociale ; faire évoluer la consommation vers la non-propriété des biens ; ou encore faire évoluer la contractualisation entre le prestataire et le client pour la fonder sur les effets utiles produits.

L’Ademe ajoute par ailleurs que « sur un plan plus prospectif, dans le cas d’une coopération de l’offreur avec des acteurs publics, les revenus pourraient directement provenir de la valorisation des effets bénéfiques sur l’environnement et plus globalement sur la société, devenant ainsi un véritable moteur économique de la transition écologique ».
Repair Café / Crédit : Tiphaine Lanvin
Retrouvez toute l'information "politiques" dans Environnement Magazine.
Environnement Magazine, l'information de référence pour tous les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l'environnement.
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
S'identifier
S'inscrire
  [Vidéo] Ça m'énerve : la pollution visuelle

Dans ce second numéro d’Environnement TV, Agnès Breton s’attaque à la pollution visuelle.
+ de vidéos Environnement TV
À lire également
Neuf organisations professionnelles déposent un recours contre le dispositif de bonus-malus
Neuf organisations professionnelles ont déposé fin septembre dernier, un recours en annulation devant le Conseil d'Etat contre le dispositif « bonus-malus » qu'elles jugent contre-productif et discriminant.
L'Ademe signe un partenariat avec le Ceebios pour le développement du biomimétisme
Ce mardi 5 novembre, l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe) a signé une convention pluriannuelle de partenariat avec le Centre européen d'excellence en biomimétisme de Senlis (Ceebios).
[Vidéo] Cantines : Montreuil mise sur le bio
[Vidéo] Cantines : Montreuil mise sur le bio
Depuis la rentrée scolaire, la ville de Montreuil propose 70% de composants bio dans ses cantines. Reportage d'Eva Gomez à l'école Marceau.
Le mois d'octobre 2019 est le plus chaud jamais enregistré
Le mois d'octobre 2019 est le plus chaud jamais enregistré
Le programme européen de surveillance de la Terre, Copernicus, a publié ce mercredi 6 novembre, ses données sur les températures du mois d'octobre 2019 au niveau mondial : il s'agit du mois d'octobre le plus chaud jamais enregistré.
Engagement climatique au sein du CAC40 : des appréciations contradictoires
Engagement climatique au sein du CAC40 : des appréciations contradictoires
Des « progrès évidents » selon EcoAct. Un « bilan peu reluisant » pour l’Observatoire des multinationales. Les mêmes documents publiés par les entreprises du CAC 40 suscitent deux lectures diamétralement opposées.
Finance verte : publication d’un rapport européen sur les critères de référence en matière de climat
Finance verte : publication d’un rapport européen sur les critères de référence en matière de climat
La Commission européenne publie le rapport final du groupe d’expert techniques sur la finance durable (TEG). Il recommande une série d’exigences techniques pour la méthodologie des critères de référence de l’UE en matière de climat.
Quelle voix de l’environnement dans l’entreprise ?
Une cinquantaine de personnes ont participé la semaine dernière à Paris au 37ème Atelier Co-Ecologique de la Fabrique écologique. Le débat portait sur la prise en compte de la voix de l'environnement dans l'entreprise.  
Tous les articles POLITIQUES
En partenariat avec
Accès au kiosque
Événements
Solutrans
19 Novembre 2019
Solutrans
Transrail
26 Novembre 2019
Transrail
Paysalia
3 Décembre 2019
Paysalia
+ d'événements
Emploi
- TECHNICIEN(NE) PLOMBIER CHAUFFAGISTE (H/F) Beaucou
- Manager Data Gouvernance F/H
- Jardinier / Jardinière paysagiste
- Ingénieur études bâtiment F/H
+ d’offres
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.