Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

POLITIQUES
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

L'Ademe fait valoir les bénéfices d'une économie de la fonctionnalité

Partager :
L'Ademe fait valoir les bénéfices d'une économie de la fonctionnalité
Par E.G, le 9 janvier 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Politiques
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Ce mardi 8 janvier, l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) a publié un avis sur l’économie de la fonctionnalité : d’après l’agence, cette économie fondée sur les besoins réels serait bénéfique à la transition écologique.

Basculer vers une économie de la fonctionnalité impliquerait une gestion plus durable des biens, un développement de l’écoconception et favoriserait le recyclage et le réemploi. Il s’agit de la conclusion apportée par l’Ademe dans son avis publié le mardi 8 janvier.

Contrairement au modèle économique dominant qui s’appuie uniquement sur la vente de biens ou de services, l’économie de la fonctionnalité « prend en compte d’avantage de critères fondés sur le juste besoin du bénéficiaire, comme le confort thermique ou l’efficacité énergétique, et base la contractualisation précisément sur ces effets utiles », explique l’Ademe.

Une compétitivité fondée sur la qualité de l’offre

Cette dernière prend pour exemple la vente d’une chaudière standardisée : « Dans le modèle économique que nous connaissons (…) un particulier achète une chaudière et paye son énergie. Les bénéfices des vendeurs sont liés au volume vendu, d’équipements pour le chauffagiste et d’énergie pour le fournisseur », est-il expliqué. Avec le système d’économie de la fonctionnalité, « le prestataire conservera la propriété de la chaudière et fournira l’énergie. Il aura donc tout intérêt à assurer une maintenance efficace de la chaudière et à garantir une consommation sobre et économique d’énergie », souligne l’Ademe. Ce qui nécessiterait de s’informer sur les besoins réels et les habitudes des usagers. Ainsi, « les revenus s’appuient principalement sur la mobilisation des ressources non-matérielles et la production d’effets utiles, mais aussi sur l’utilisation efficiente des ressources matérielles », est-il ajouté. De fait, dans ce modèle, la qualité de l’offre remplace la simple notion de coût.

L’Ademe estime donc que « l’attention portée au "juste besoin" est une incitation pour les bénéficiaires à changer leurs modes de vie, leurs modes de production et d’achat pour aller vers plus de sobriété ».

Les bénéfices environnementaux mieux valorisés

Afin de déployer ce modèle économique à l’horizon 2020, l’Agence fait valoir plusieurs leviers d’actions : développer les synergies entre les domaines d’action des organisations ; soutenir l’innovation sociale ; faire évoluer la consommation vers la non-propriété des biens ; ou encore faire évoluer la contractualisation entre le prestataire et le client pour la fonder sur les effets utiles produits.

L’Ademe ajoute par ailleurs que « sur un plan plus prospectif, dans le cas d’une coopération de l’offreur avec des acteurs publics, les revenus pourraient directement provenir de la valorisation des effets bénéfiques sur l’environnement et plus globalement sur la société, devenant ainsi un véritable moteur économique de la transition écologique ».
Repair Café / Crédit : Tiphaine Lanvin
  [Vidéo] L'après-coronavirus sera-t-il écologique ?
Le gouvernement a annoncé plusieurs pistes de déconfinement en France, qui doit débuter le 11 mai. Les associations environnementales appellent à ne pas oublier le climat lors de la sortie de crise.
+ de vidéos Environnement TV
UN POINT SUR LA REPRISE AVEC...
Matteo Carando, directeur d’ERG France
Les entreprises et acteurs de l’environnement organisent, depuis mi-mai, la reprise de leurs activités. Environnement-magazine.fr propose aux professionnels de partager leur organisation, des réflexions sur l’impact du confinement et leur vision de l’après-crise. Aujourd’hui, nous donnons la parole à Matteo Carando, directeur d’ERG France.
Toutes les interviews
Actu réglementaire
Décret du 1er juillet 2020 portant nomination au comité des finances locales institué par l'article L. 1211-1 du code général des collectivités territoriales Lire
Arrêté du 29 juin 2020 portant nomination au sein du Conseil national d'évaluation des normes Lire
Arrêté du 30 juin 2020 portant nomination de la directrice du Fonds d'indemnisation des victimes de l'amiante Lire
Arrêté du 25 juin 2020 pris pour l'application, en 2020, de l'article L. 1614-4 du code général des collectivités territoriales Lire
Arrêté du 29 juin 2020 portant interdiction de mise sur le marché de bouteilles de gaz métalliques non rechargeables contenant de l'hélium Lire
Arrêté du 22 juin 2020 pris en application du décret n° 2019-799 du 26 juillet 2019 fixant les modalités d'indemnisation du référent déontologue et du référent en matière de recueil des signalements émis par les lanceurs d'alerte de l'Autorité de sûreté nucléaire Lire
À lire également
La Convention citoyenne pour le climat a rendu ses propositions
La Convention citoyenne pour le climat a rendu ses propositions
La Convention citoyenne pour le climat a rendu ce dimanche ses propositions pour lutter contre le réchauffement climatique. Parmi elles, un référendum pour inscrire le crime d'écocide dans le droit pénal, la réduction de la vitesse sur l'autoroute à 110 km/h, ou encore la réduction de l'usage des pesticides.
La Région Ile-de-France lance un budget participatif écologique et solidaire inédit
La Région Ile-de-France lance un budget participatif écologique et solidaire inédit
Au lendemain des élections municipales, la Région Ile-de-France a officialisé le lancement du premier budget participatif écologique et solidaire organisé par une collectivité territoriale à l’échelle régionale. Une enveloppe de 500 millions d’euros y est consacrée jusqu’en 2024.
[Tribune] Consommateurs, à vous de guider les actions politiques !
[Tribune] Consommateurs, à vous de guider les actions politiques !
Olivier Xu, directeur France de Bulb, fournisseur d'énergie verte qui vient de se lancer en France, donne son point de vue sur la relance économique. Pour lui, elle se doit d'être verte et il ne s'agit pas seulement d'une volonté politique : il souligne le pouvoir du choix du consommateur, notamment en ce qui concerne l'énergie.
Corinne Lepage : « Il y a de quoi être en colère »
Corinne Lepage : « Il y a de quoi être en colère »
Avocate spécialisée dans le droit de l'environnement, Corinne Lepage a été ministre de l'Environnement de 1995 à 1997. Celle qui est aussi la fondatrice du cabinet Huglo-Lepage nous livre son analyse de la crise sanitaire et économique actuelle ainsi que les pistes qu'elle entrevoit pour le « monde d'après ».
Feux de forêt : la campagne de prévention de l'été 2020 est lancée
Feux de forêt : la campagne de prévention de l'été 2020 est lancée
Jeudi 18 juin dernier, la gouvernement a lancé la campagne de prévention « Feux de forêt, les prévenir et s'en protéger ».
Recul du trait de côte : « Les communes littorales ne sont pas toutes logées à la même enseigne »
Recul du trait de côte : « Les communes littorales ne sont pas toutes logées à la même enseigne »
Les conséquences du dérèglement climatique sur l’évolution du trait de côte sont parmi les plus spectaculaires. Les phénomènes de submersion marine et d’érosion côtière, dus à l’élévation du niveau des mers et des océans, impactent déjà et impacteront durablement tout le littoral français. Les élus des collectivités locales concernées doivent mettre en œuvre des stratégies adaptées de gestion du trait de côte. Rencontre avec Boris Leclerc, expert en risques hydrauliques et en aménagement au Centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement (Cerema).
Bpifrance lance l'outil de diagnostic « Diag Eco-Flux » pour les entreprises
Bpifrance lance l'outil de diagnostic « Diag Eco-Flux » pour les entreprises
Bpifrance et l'Agence de la transition écologique (Ademe) ont lancé ce mardi 30 juin, le dispositif « Diag Eco-Flux ».
Tous les articles POLITIQUES
En partenariat avec
Nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
e-EUBCE
6 Juillet 2020
e-EUBCE
Salon de l’Association des Maires d’Ile-de-France
8 Juillet 2020
Salon de l’Association des Maires d’Ile-de-France
Solar PV World Expo 2020
16 Août 2020
Solar PV World Expo 2020
+ d'événements
Emploi
- Saur propose une Licence GASTE en Apprentissage
- Saur propose une Licence GASTE en Apprentissage
- Chargé / Chargée d'études environnement
- INGENIEUR TRAVAUX OUVRAGE SOUTERRAIN F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.