Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

POLITIQUES
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

[Tribune] L’environnement n’est pas seulement l’affaire des gouvernements

Partager :
[Tribune] L’environnement n’est pas seulement l’affaire des gouvernements
Par Nicolas Denis, président de Messer France, le 12 novembre 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Politiques
Cette semaine, Nicolas Denis, président de Messer France, revient sur le rôle des entreprises dans la préservation de l’environnement. Il estime "qu’en tant qu’acteurs économiques, elles interagissent avec différentes parties prenantes et ont tout intérêt à être moteur dans l’évolution de notre modèle économique".

Face à l’urbanisation croissante des territoires, les villes réagissent et mettent en place des plans d’actions pour optimiser la qualité de vie de leurs citoyens mais aussi préserver la planète et ses ressources. Les mentalités des consommateurs changent. Il y a encore quelques années, ils étaient peu sensibles au changement climatique ou à l’utilité du recyclage. Désormais, ils attendent des entreprises qu’elles prennent aussi leur part de responsabilité. L’environnement est ainsi devenu un rouage essentiel dans la vie et le développement de l’entreprise. Les consommateurs devenus consom’acteurs veulent des produits de qualité, écoresponsables, au même titre qu’ils demandent à leurs employeurs des outils technologiques qui leur simplifient la tâche tout en réduisant leur impact sur l’environnement.

Les gouvernements ne doivent pas être les seuls à s’investir dans la préservation de l’environnement et la lutte contre la pollution. L’entreprise a elle aussi un rôle à jouer !

Suivre les politiques gouvernementales

Depuis les années 1960, les lois et règlementations gouvernementales à portées nationales, européennes et mondiales se multiplient. Ceci est le signe d’une volonté de mettre en place une économie plus responsable en prenant de nouvelles orientations, des décisions concrètes et contraignantes juridiquement en matière de climat et de protection de l’environnement. Cela engage inexorablement les entreprises qui doivent désormais faire face à de nouvelles obligations.

Intéressons-nous par exemple à la loi de transition énergétique pour la croissance verte adoptée par la France en août 2015. Son objectif principal est double : lutter contre le dérèglement climatique tout en assurant une plus grande indépendance énergétique. Cela passe par des objectifs fixés à moyen et long terme. C’est dans ce cadre que depuis 2016, la distribution de sacs en plastique à usage unique est interdite aux caisses des magasins. En 2017, cette interdiction s’est étendue aux sacs utilisés pour peser les fruits et légumes par exemple, lesquels sont désormais en papier ou plastique biosourcé compostable. De même, au 1er janvier 2020, ce sont les gobelets, verres et assiettes en plastique qui seront interdits à la vente ou à la distribution. Tout cela contraint les entreprises qui fabriquent ces produits, mais également celles qui les utilisent, à repenser leurs procédés et modes de fonctionnement.

Les entreprises ont un rôle à jouer dans la transition écologique : de l’importance de mener une réflexion en interne

Si le gouvernement doit continuer d’instaurer un climat favorable à la transition écologique, les entreprises doivent elles aussi, inclure les questions environnementales dans leurs orientations stratégiques. En tant qu’acteurs économiques, elles interagissent avec différentes parties prenantes et ont tout intérêt à être moteur dans l’évolution de notre modèle économique. Cela peut se traduire dans l’effort de R&D, en privilégiant le développement d’innovations qui répondent aux défis environnementaux et différencient leur offre. C’est grâce à ce type de recherches que nous savons fabriquer du méthane par la décomposition des déchets organiques ou encore allonger la durée de conservation des aliments et éviter le gaspillage alimentaire grâce à différentes techniques (surgélation, réfrigération, emballage sous atmosphère modifiée, lyophilisation).

Prenons l’exemple de la norme internationale 14001. C’est aujourd’hui un outil de référence pour la mise en place d’un système de management environnemental. Son objectif ? Aider les entreprises à mieux utiliser leurs ressources et maîtriser les impacts liés à leur activité afin d’améliorer leurs performances environnementales. Toute entreprise qui s’engage dans une démarche volontaire de certification doit montrer que ses pratiques sont conformes aux exigences de la norme. Cela passe par des actions qui mobilisent les salariés autour des éco-gestes et d’une meilleure gestion des ressources (consommables, eau, électricité). En repensant leur manière d’agir au quotidien pour générer des économies, même à petite échelle, les salariés prennent des habitudes qui se retrouvent ensuite sur leur vie privée. L’entreprise certifiée peut également imposer à ses fournisseurs un certain nombre de contraintes sur le plan écologique et énergétique. Un cercle vertueux s’instaure peu à peu qui se propage dans toutes les entreprises.

Les profits ne sont pas une fin en soi, mais bien un moyen de concrétiser ses idées. Ce sont en particulier les femmes et les hommes qui constituent les entreprises, et leurs réflexions, qui permettront de construire ensemble un monde plus durable. Chaque individu doit partager ses idées, en faire profiter les autres et aider à développer des solutions qui rebattent les cartes du mix profit/environnement. Il serait parfois de bon ton que l’Etat fasse davantage la promotion du bon sens, tout comme l’entreprise auprès de ses collaborateurs.
Nicolas Denis, président de Messer France
Retrouvez toute l'information "politiques" dans Environnement Magazine.
Environnement Magazine, l'information de référence pour tous les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l'environnement.
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
S'identifier
S'inscrire
  L'éolien français prend le large

Dans ce nouveau numéro, l'équipe d'Environnement TV s'est rendue à Lorient pour rencontrer les acteurs de l'éolien en mer français.
+ de vidéos Environnement TV
À lire également
Neutralité carbone : accélération imposée sur les secteurs clé des transports et du bâtiment
Neutralité carbone : accélération imposée sur les secteurs clé des transports et du bâtiment
En présentant les projets de stratégie nationale bas carbone et de programmation pluriannuelle de l’énergie devant l’association Equilibre de énergies, le 6 novembre, Laurent Michel, directeur général de l’énergie et du climat, a détaillé les progrès requis dans les transports et le bâtiment.
Le mois d'octobre 2019 est le plus chaud jamais enregistré
Le mois d'octobre 2019 est le plus chaud jamais enregistré
Le programme européen de surveillance de la Terre, Copernicus, a publié ce mercredi 6 novembre, ses données sur les températures du mois d'octobre 2019 au niveau mondial : il s'agit du mois d'octobre le plus chaud jamais enregistré.
[Tribune] L’Investissement socialement responsable : réactions en chaîne
[Tribune] L’Investissement socialement responsable : réactions en chaîne
Cette semaine, Sonia Fasolo, gérante de l'équipe ISR à la Finance de l'Echiquier, revient sur les liens entre climat et inégalités sociales. "L’OCDE estime que 30% des emplois dans le gaz, le charbon et la production d’électricité de source fossile sont à risque, d’ici 2030, en cas de politiques climatiques ambitieuses", rappelle-t-elle.
Les Etats membres de l’UE adoptent l’objectif de neutralité carbone pour 2050
Les Etats membres de l’UE adoptent l’objectif de neutralité carbone pour 2050
La nuit dernière, le Conseil européen a adopté l’objectif de neutralité carbone à l’horizon 2050.
Derrière la Convention citoyenne, la déconstruction de la démocratie environnementale
Derrière la Convention citoyenne, la déconstruction de la démocratie environnementale
La Convention citoyenne pour le climat ne masque pas le démantèlement des mécanismes de démocratie environnementale : réduction du champ de l’évaluation environnementale, raréfaction des enquêtes publiques impliquant un commissaire-enquêteur – ce qui épargne la radiation de l’auteur d’un avis défavorable –, accès au juge restreint pour les associations, menaces sur la pérennité de la Commission nationale du débat public et des conseils de développement ... Pourtant, les propositions abondent pour consolider les outils de la participation et restaurer la confiance envers les porteurs de projet.
Tout savoir sur : l'extension de la reconnaissance du préjudice d'anxiété
Tout savoir sur : l'extension de la reconnaissance du préjudice d'anxiété
Le 11 septembre dernier, la Cour de Cassation, la plus haute juridiction française, a étendu la reconnaissance du préjudice d'anxiété – qui concernait auparavant certains salariés exposés à l'amiante – à toutes personnes exposés à des produits nocifs ou toxiques et pouvant ainsi développer une maladie grave, voire mortelle. Décryptage de cette décision de justice majeure par Alain Bobbio, secrétaire national de l'Association nationale de défense des victimes de l’amiante (Andeva).
Strasbourg : un appel à projets en faveur de la logistique urbaine fluviale
Strasbourg : un appel à projets en faveur de la logistique urbaine fluviale
Lancé à l'initiative de la ville de Strasbourg, de l’Eurométropole de Strasbourg et des Voies navigables de France, le projet a pour objectif d’utiliser les voies d'eaux et les quais  de la ville pour des projets de logistique durable.  
Tous les articles POLITIQUES
En partenariat avec
Accès au kiosque
Événements
RDET 2020
7 Janvier 2020
RDET 2020
Colloque : Etat des lieux de la reconversion des sites pollués et perspectives
23 Janvier 2020
Colloque : Etat des lieux de la reconversion des sites pollués et perspectives
Assises Européenne de la Transition Énergétique
28 Janvier 2020
Assises Européenne de la Transition Énergétique
+ d'événements
Emploi
- Chef de projet EnR (H/F)
- Ingénieur valorisation H/F
- Jardinier / Jardinière d'espaces verts
- DIRECTEUR DE PRODUCTION F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.