Offre Silver (à partir de 20 € / mois)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Le Sénat appelle le gouvernement à accélérer l’application de la loi Énergie-Climat

Le Sénat appelle le gouvernement à accélérer l’application de la loi Énergie-Climat
Des recommandations ont été présentées pour l'application de la loi. Crédits : Flickr/DR
Par Abdessamad Attigui, le 7 mai 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Alors que la loi Climat et résilience a été adoptée en première lecture à l’Assemblée nationale ce mardi 04 mai, le Sénat appelle le gouvernement à précipiter le processus d’application de la loi Énergie-Climat adoptée fin 2019.

« Avant le projet de loi Climat-Résilience, il faut pleinement mettre en œuvre la loi Énergie-Climat », a déclaré ce jeudi 06 mai la commission des affaires économiques du Sénat. Cette déclaration fait écho aux conclusions tirées de la mission d’information confiée au rapporteur Daniel Gremillet (Les Républicains) sur l’application de la loi Énergie‑Climat, du 8 novembre 2019.

Adoptée à l’unanimité en novembre 2019, la loi Énergie-Climat visait l’atteinte de la neutralité carbone en 2050, la baisse de 40 % de la consommation d’énergies fossiles à l’horizon 2030, la fermeture des centrales à charbon en 2022, ou encore la réduction à 50 % de la part du nucléaire dans la production électrique française à l’horizon 2025.

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Plus d’un an depuis son adoption, près de 60 % des textes réglementaires nécessaires à l’application de cette loi avaient été pris fin janvier 2021, indiquait un rapport présenté mercredi 17 février 2021 devant la commission des affaires économiques de l’Assemblée nationale. Son application est donc sur la voie mais elle doit encore progresser et « s’attacher à transcrire les dispositifs votés par le Parlement », souligne le rapporteur Daniel Gremillet.

La commission appelle ainsi le gouvernement à « donner une traduction réglementaire, rapide et complète, aux dispositions législatives adoptées ». Elle l’invite de ce pas, à ne pas dégrader le compromis trouvé entre les deux assemblées, « tout particulièrement les apports sénatoriaux intégrés à ce texte, dans le cadre de l’examen du projet de loi Climat-Résilience ».

 45 recommandations pour accélérer l’application de la loi

Le rapporteur a formulé 45 recommandations pour favoriser l’application de la loi Énergie‑Climat. Ce dernier a ainsi présenté une proposition de loi, afin de faire pleinement aboutir 20 recommandations de nature législative.

Il propose ainsi de favoriser l’énergie nucléaire et les énergies renouvelables pour décarboner la production d’énergie et de promouvoir la rénovation énergétique et les projets d’autoconsommation pour diminuer la consommation d’énergie. Sans omettre de citer, le stockage de l’énergie en pointant particulièrement l’hydrogène.

« Si l’application de la loi Énergie‑Climat a progressé en un an, des marges d’amélioration existent. C’est pourquoi je suggère aujourd’hui de compléter cette loi pour consolider la place de l’énergie nucléaire et de l’hydrogène, le soutien aux projets d’énergies renouvelables et à l’autoconsommation individuelle et collective, et enfin la protection des consommateurs face à la libéralisation des marchés de l’électricité et du gaz. C’est tout l’enjeu de la proposition de loi que j’ai déposée », a déclaré Daniel Gremillet, dans un communiqué.

Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
Dernier numéro
Actu réglementaire
À lire également
Convention21 devient le Grand Défi des entreprises pour la planète
Convention21 devient le Grand Défi des entreprises pour la planète
La Convention21 change officiellement de nom et devient le Grand Défi des entreprises pour la planète. Sa vocation : concilier l’intérêt général et celui des entreprises pour répondre au défi climatique.
Pascal Canfin : « Avec le Green Deal, l'Europe amorce un changement systémique de son économie »
Pascal Canfin : « Avec le Green Deal, l'Europe amorce un changement systémique de son économie »
Alors que le président des États-Unis, Joe Biden, vient d'annoncer une réduction de 50 % des émissions de CO2 américaines d'ici 2030, quel rôle peut désormais jouer l'Europe, fer de lance de la lutte climatique, sur la scène internationale ? Où en est le Green Deal européen, lancé fin 2019 ? Réponse avec Pascal Canfin, eurodéputé et président de la commission de l'environnement, de la santé publique et de la sécurité alimentaire du Parlement européen.
Thierry Beaudet, élu président du CESE
Thierry Beaudet, élu président du CESE
Thierry Beaudet a été élu, mardi 18 mai, président du Conseil Économique Social et Environnemental (CESE). Les conseillers ont également voté pour élire les nouveaux membres qui composeront le bureau.
Loi Climat et résilience : le Sénat a apporté les premiers amendements
Loi Climat et résilience : le Sénat a apporté les premiers amendements
La première lecture du projet de loi Climat et résilience se poursuit jusqu'au 28 juin au Sénat. Le titre I « Consommer » et titre II « produire et travailler » du projet de loi ont été adoptés avec modifications. Focus sur les évolutions apportées par la Haute assemblée.
La ville auvergnate de Cusset lance son « permis de végétaliser »
La ville auvergnate de Cusset lance son « permis de végétaliser »
Pour inciter ses habitants à se réapproprier l'espace public en végétalisant les espaces abandonnés, la ville de Cusset, dans l'Allier, vient de lancer son permis de végétaliser. Une initiative déjà mise en œuvre dans les grandes villes mais qui tend désormais à se développer dans les petites et moyennes communes.
Alternatives aux phytosanitaires : un arrêté ministériel facilite l'usage de procédés naturels
Alternatives aux phytosanitaires : un arrêté ministériel facilite l'usage de procédés naturels
Un arrêté du ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, publié le 17 juin au Journal officiel, vise à faciliter le recours aux techniques et substances naturelles qui stimulent la résistance et la croissance des plantes. Celles-ci peuvent constituer une véritable alternative aux produits phytosanitaires décriés.
[Vidéo] Les hôpitaux soignent leur empreinte environnementale
[Vidéo] Les hôpitaux soignent leur empreinte environnementale
Énergie, déchets, air intérieur... Autant de problématiques que les hôpitaux doivent prendre à bras le corps pour réaliser leur nécessaire transition écologique.
Tous les articles POLITIQUES
Inscrivez-vous aux Trophées de la Distribution de Matériels
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.