POLITIQUES
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Tribune | « Transition énergétique des entreprises : maîtriser l’exposition à de nouveaux risques »

Tribune | « Transition énergétique des entreprises : maîtriser l’exposition à de nouveaux risques »
Lou Gritzo, Vice-Président directeur de la recherche chez FM Global. Crédit : FM Global
Par Lou Gritzo, Vice-Président directeur de la recherche chez FM Global, le 18 juillet 2022.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Les entreprises peuvent s’approcher de la neutralité carbone en utilisant des équipements permettant de consommer des énergies renouvelables. Néanmoins, ces technologies peuvent être sujettes à différents risques (incendies, endommagement de pales…). Lou Gritzo, Vice-Président directeur de la recherche chez FM Global, revient ainsi sur les mesures nécessaires que peuvent prendre les entreprises pour minimiser ces risques.

Dans le contexte actuel d’urgence climatique, la pression sociétale et gouvernementale s’accroît pour réussir à décarboner l’économie mondiale. À ce jour, plus de 80 % du PIB mondial s’inscrit dans des objectifs de neutralité carbone. La consommation d’énergie dans le secteur industriel est la principale source d’émissions de gaz à effet de serre au monde (24,2 %), devant les bâtiments (17,5 %) et les transports (16,2 %).

Les entreprises peuvent réduire leurs émissions en utilisant des sources d’énergie renouvelables par le biais de panneaux solaires ou d’éoliennes, et en installant des systèmes de stockage d’énergie qui permettent de la consommer ultérieurement ou de la revendre aux opérateurs nationaux pour compenser les coûts d’exploitation. Ces dispositifs exposent néanmoins les entreprises à des risques spécifiques dont elles doivent tenir compte pour rester résilientes.

Panneaux solaires : risque d’incendie et risques liés au vent

Les panneaux solaires sont principalement exposés au risque d’incendie, en particulier les panneaux photovoltaïques montés en toiture. Si ce type d’installation n’est pas conçu, testé et certifié de manière appropriée, il peut entraîner une défaillance électrique du câblage ou des équipements, la chaleur générée déclenchant souvent un feu au niveau des supports des panneaux (s’ils sont fabriqués dans un matériau combustible comme le plastique) et/ou du revêtement situé sous les panneaux. La lutte contre le feu peut alors être très difficile, car l’accès est souvent limité et les panneaux doivent généralement être mis hors tension avant que les pompiers puissent intervenir.

Pour réduire ce risque, il est essentiel que les panneaux soient conçus et installés de manière à répondre à des standards de performance et de fiabilité électriques éprouvés, afin d’éviter la survenue d’un arc ou d’un court-circuit. De plus, ils doivent être testés et certifiés pour garantir que leur degré d’inflammabilité limitera la gravité d’un incendie potentiel.

Une fois installés, les panneaux solaires doivent présenter une surface libre de tout débris (feuilles, déchets ou autres matériaux combustibles) afin de limiter la propagation du feu en cas de défaillance. Un entretien régulier est donc à prévoir, ainsi que des inspections visuelles du câblage des panneaux.

Ces installations sont également vulnérables aux tempêtes et à la grêle. Des vents violents peuvent en effet endommager les panneaux et leurs supports. Dans les régions exposées au risque de grêle, la conception et la construction des panneaux doivent être adaptées pour éviter des dommages visibles ou des microfissures qui pourraient dégrader considérablement leur capacité à produire de l’électricité. Une autre solution consisterait à réorienter rapidement les panneaux vers le bas ou à les couvrir pour réduire les impacts de grêlons.

Éoliennes : risques d’incendie, d’endommagement des pales et d’effondrement

Avec l’amélioration de la technologie et des matériaux, la taille et la capacité de production des éoliennes ne cessent d’augmenter. Mesurant désormais jusqu’à 300 mètres de hauteur, elles sont plus exposées au risque de bris et représentent un risque plus important pour les installations situées à proximité.

Les grandes éoliennes sont particulièrement vulnérables aux mouvements du sol, à la corrosion des métaux présents dans les fondations et aux vents extrêmes (lorsque les pales ne sont pas immobilisées assez tôt pour éviter la survitesse) qui, dans le pire des scénarios, peuvent entraîner l’effondrement du mât.

En outre, des fluides hydrauliques et d’autres liquides inflammables sont présents dans la nacelle abritant le générateur. En cas de fuite, même minime, ces liquides peuvent prendre feu sous l’effet d’une surchauffe ou de la foudre. La grêle peut aussi causer des dommages considérables en raison de sa vitesse d’impact sur les pales.

Ces différents risques doivent être pris en compte dès la conception, la fabrication et le choix du lieu d’implantation des éoliennes, puis lors des inspections de maintenance.

Dispositifs de stockage d’énergie : risques de surchauffe et d’incendie

De nombreuses entreprises productrices d’énergie renouvelable investissent dans des dispositifs qui leur permettent de stocker cette énergie sous forme d’électricité afin d’alimenter des systèmes et équipements fonctionnant habituellement avec des moteurs à combustion interne. Les batteries au lithium-ion représentent l’une des solutions de stockage les plus courantes et les plus efficaces.

Leur capacité à stocker de grandes quantités d’énergie de manière rentable explique leur usage croissant dans l’industrie. Elles présentent néanmoins un certain nombre de risques, le plus grave étant l’emballement thermique. Ce phénomène est lié à la surchauffe d’une batterie, potentiellement due à un court-circuit, qui entraîne une surchauffe des batteries voisines et in fine un incendie. Ce type de feu peut être très difficile à maîtriser en raison de la présence d’électricité et des gaz combustibles qui continuent à être libérés longtemps après le début de la surchauffe.

Pour se prémunir contre ce risque, les entreprises doivent s’assurer que leurs systèmes de stockage d’énergie sont testés afin de certifier leur capacité à limiter l’emballement thermique. Il est également recommandé de former plusieurs bancs de batteries espacés les uns des autres, de manière à garantir l’efficacité des systèmes sprinkleur automatiques et de l’intervention des pompiers. Dans la mesure où elles ne contiennent pas de lithium sous sa forme primaire, l’utilisation d’eau n’induit pas de risque d’explosion supplémentaire.

À l’avenir, la recherche de la neutralité carbone va continuer d’exercer une influence croissante sur les choix stratégiques et les modes de fonctionnement des entreprises, qui ont un rôle essentiel à jouer dans cette transition. Elles devront néanmoins veiller à accompagner toutes les mesures destinées à améliorer leur impact environnemental d’une gestion des risques adaptée et rigoureuse.
Rejoignez-nous sur LinkedIn, Facebook et Twitter
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
[Vidéo] Un atelier vélo éducatif et solidaire en Mayenne
Dernier numéro
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
N° 1796
Sommaire
Découvrir
S'abonner
Les numéros
Actu réglementaire
Arrêté du 15 juillet 2022 portant homologation de la décision n° 2022-DC-0729 de l'Autorité de sûreté nucléaire du 15 juillet 2022 fixant, de manière temporaire, de nouvelles limites de rejets thermiques applicables aux réacteurs de la centrale nucléaire du Bugey (INB n° 78 et n° 89) Lire
Arrêté du 15 juillet 2022 portant délégation de signature (cabinet du ministre délégué auprès du ministre de la transition écologique et de la cohésion des territoires, chargé de la ville et du logement) Lire
Arrêté du 13 juillet 2022 portant modification de l'arrêté du 5 juillet 2022 portant retrait du marché et rappel de bouteilles de plongée Lire
Arrêté du 13 juillet 2022 portant délégation de signature (cabinet de la secrétaire d'État auprès du ministre de la transition écologique et de la cohésion des territoires, chargée de l'écologie) Lire
Décision du 13 juillet 2022 portant délégation de signature (direction générale de l'alimentation) Lire
Décret n° 2022-996 du 8 juillet 2022 modifiant les statuts de l'établissement public d'aménagement de Paris-Saclay Lire
Décret n° 2022-993 du 7 juillet 2022 déclarant d'utilité publique le centre de stockage en couche géologique profonde de déchets radioactifs de haute activité et de moyenne activité à vie longue Cigéo et portant mise en compatibilité du schéma de cohérence territoriale du Pays Barrois (Meuse), du plan local d'urbanisme intercommunal de la Haute-Saulx (Meuse) et du plan local d'urbanisme de Gondrecourt-le-Château (Meuse) Lire
Décret n° 2022-992 du 7 juillet 2022 inscrivant le centre de stockage en couche géologique profonde de déchets radioactifs de haute activité et de moyenne activité à vie longue (Cigéo) parmi les opérations d'intérêt national mentionnées à l'article R. 102-3 du code de l'urbanisme Lire
Décret n° 2022-978 du 2 juillet 2022 relatif aux contrôles de l'alcoolémie et de l'usage de stupéfiants dans le domaine de l'aviation civile Lire
Décret n° 2022-977 du 1er juillet 2022 relatif aux missions du BRGM Lire
Décret n° 2022-976 du 1er juillet 2022 modifiant le décret n° 97-444 du 5 mai 1997 relatif aux missions de SNCF Réseau et portant diverses dispositions d'adaptation du droit ferroviaire Lire
Décret n° 2022-975 du 1er juillet 2022 relatif à l'extension aux éléments de décoration textiles de la filière à responsabilité élargie du producteur des éléments d'ameublement et modifiant diverses dispositions relatives aux déchets Lire
Arrêté du 22 juin 2022 accordant un permis exclusif de recherches de gîtes géothermiques, dit « Permis des Sources » (Bas-Rhin), à la société Lithium de France SAS Lire
Décret n° 2022-945 du 28 juin 2022 fixant les modalités d'application de l'expérimentation relative à l'institution du médiateur de l'hydroélectricité et portant application de l'article L. 511-14 du code de l'énergie Lire
Arrêté du 23 juin 2022 portant création d'une zone interdite temporaire dans la région de Versailles (Yvelines), identifiée Versailles Sommet économique, dans la région d'information de vol de Paris Lire
Arrêté du 22 juin 2022 modifiant l'arrêté du 26 décembre 2016 fixant la liste des sites ou services de la direction générale de l'aviation civile en application de l'arrêté du 26 décembre 2016 Lire
Arrêté du 17 juin 2022 portant nomination au conseil d'administration de Voies navigables de France Lire
Arrêté du 17 juin 2022 autorisant l'ouverture de concours pour le recrutement de professeurs de l'enseignement supérieur agricole (grade de deuxième classe) au titre de l'année 2022 Lire
Arrêté du 9 juin 2022 autorisant au titre de l'année 2022 l'ouverture d'un recrutement par voie de PACTE pour l'accès au corps des agents d'exploitation des travaux publics de l'Etat au ministère de la transition écologique et de la cohésion des territoires Lire
Arrêté du 9 juin 2022 autorisant au titre de l'année 2022 l'ouverture et fixant le nombre de postes offerts pour le recrutement sans concours d'adjoints administratifs des administrations de l'Etat au ministère de la transition écologique et de la cohésion des territoires Lire
À lire également
Le gouvernement travaille sur un plan d’actions pour réduire les additifs nitrés 
Le gouvernement travaille sur un plan d’actions pour réduire les additifs nitrés 
L’alimentation expose quotidiennement les Français aux nitrites et aux nitrates ! Des substances qui augmenteraient les risques de cancers, alerte l’Agence de sécurité sanitaire et alimentaire (Anses) dans une récente étude. L’Agence préconise ainsi de réduire cette exposition par des mesures volontaristes axées sur l’alimentation. 
Christine Leconte : « L’architecture est une solution face aux crises actuelles »
Christine Leconte : « L’architecture est une solution face aux crises actuelles »
Désireux de promouvoir un changement de paradigme sur les enjeux environnementaux et sociétaux – notamment pour le secteur du bâtiment –, l’Ordre des architectes a voulu faire entendre sa voix à travers un plaidoyer intitulé « Habitats, villes, territoires, l’architecture comme solution ». Rencontre avec Christine Leconte, présidente de l’Ordre des architectes.
Tout savoir sur : la concession, nouvel outil de la transition énergétique
Tout savoir sur : la concession, nouvel outil de la transition énergétique
La concession apparaît de plus en plus comme un outil de choix pour mener la nécessaire transition énergétique. Décryptage avec Sophie Pignon, avocate associée, et Marcos Portela-Barreto, avocat counsel, chez Taylor Wessing.
EDF se dote d'un comité ad hoc
EDF se dote d'un comité ad hoc
L’État français veut remettre la main sur la totalité des actions d’EDF et OCEANEs qu’il ne détient pas. Cette procédure sera suivie par un expert indépendant qui sera proposé par le comité ad hoc.
La Direction générale de l’Alimentation attribuée à Maud Faipoux
La Direction générale de l’Alimentation attribuée à Maud Faipoux
Maud Faipoux a été nommée directrice générale de l’alimentation en Conseil des ministres du 08 juin.
Tribune | « Il est urgent d’arrêter d’opposer innovations numériques et écologie »
Tribune | « Il est urgent d’arrêter d’opposer innovations numériques et écologie »
La technologie fait partie intégrante de nos vies, aussi bien personnelles que professionnelles. Le lien entre numérique et développement durable n’est pas évident, pourtant, l’informatique exerce une incidence considérable sur notre consommation d’énergie. Gabriel Ferreira, directeur technique France and CSR advisor, Pure Storage, explique comment le développement durable doit être intégré dès la conception de matériel numérique et informatique.
Tribune | « Pas toujours simple d’être écoresponsable »
Tribune | « Pas toujours simple d’être écoresponsable »
Il possible pour chacun d’entre nous d’agir contre le réchauffement climatique via des petits gestes du quotidien ou encore en fléchant l’épargne vers des entreprises plus durables. Quel produit privilégier pour réduire mon empreinte carbone ? Comment choisir tel ou tel système énergétique ? « Agir de façon partielle c’est déjà prendre le train de l’éco-responsabilité ! », souligne Hugues Mercier, directeur général de Aumax pour moi.
Tous les articles POLITIQUES
En partenariat avec
Événements
PRODURABLE
13 Septembre 2022
Innopolis Expo 2022
20 Septembre 2022
Université de l'autoconsommation photovoltaïque
20 Septembre 2022
+ d'événements
Emploi
- Ingénieur calcul H/F
- Agent d'Exploitation H/F
- Coordonnateur(trice) sécurité protect santé en ind
- Un Chef de projets stratégie climat F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.