EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ
VIDÉOS
À la unePOLITIQUES

L’IGN publie ses « cartes de l’anthropocène »

Par Anthony Laurent. Publié le 11 janvier 2023.
L’IGN publie ses « cartes de l’anthropocène »
NEWSLETTERS
Archiver cet article
L’Institut national de l’information géographique et forestière (IGN) publie « le premier Atlas de ses cartes de l’anthropocène », un service d’observation « en continu » du territoire national en appui aux politiques publiques.

« Changer d’échelle pour pouvoir agir. » C’est avec ce leitmotiv que l’Institut national de l’information géographique et forestière (IGN) a récemment présenté son « premier Atlas de l’anthropocène », intitulé « Cartographier l’anthropocène ». L’institut s’est engagé en 2021 à développer « une capacité d’observation en continu du territoire en appui aux politiques publiques ». C’est dans ce cadre qu’il publie son premier Atlas des cartes de l’anthropocène.

La première partie de cet Atlas présente cinq grandes thématiques : l’évolution de l’artificialisation des sols, le suivi de l’état des forêts, l’observation de l’érosion des reliefs – et en particulier du trait de cote –, la cartographie prédictive des zones de biodiversité à protéger et les épisodes naturels extrêmes « où l’institut peut jouer un rôle de vigie ». L’ouvrage de l’IGN vise à « établir des diagnostics partagés et à offrir des outils mobilisables pour parler un langage commun entre acteurs concernés et relever les défis environnementaux majeurs », indique l’institut. Avant de poursuivre : « L’enjeu est, au final, de co-construire un véritable poste de pilotage pour la transition et la planification écologique. »

La seconde partie de l’Atlas met en lumière les défis technologiques actuels et à venir qu’implique pour l’IGN l’observation en continu du territoire. Et l’institut de préciser : « Pour surveiller de façon plus fréquente l’évolution du territoire, pour obtenir de cartes dynamiques qui répondent aux besoins de pilotage des politiques publiques, l’IGN investit pour réussir des virages technologiques majeurs dans l’acquisition, le traitement et la restitution des données ». A cet égard, l’IGN dit vouloir recruter et former 150 « compétences nouvelles », en s’appuyant notamment sur son école d’ingénieurs, l’ENSG-géomatique.

L’Atlas des cartes de l’anthropocène constitue « un premier jalon », fait savoir l’IGN, qui a vocation à devenir un rendez-vous annuel. Il s’enrichira de l’avancement des travaux, des nouveaux besoins publics et des innovations.
 
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
S'identifier
S'inscrire
Rejoignez-nous sur : LinkedIn, Youtube, Facebook et Twitter.
À lire également
Joëlle Colosio : « La crise actuelle est une opportunité phénoménale pour les collectivités locales d’aller beaucoup plus loin dans la sobriété énergétique »
7 novembre 2022
Joëlle Colosio : « La crise actuelle est une opportunité phénoménale pour les collectivités locales d’aller beaucoup plus loin dans la sobriété énergétique » Comme les entreprises et les ménages, les collectivités locales sont, elles aussi, sommées par le gouvernement d’entrer de plain-pied dans la sobriété énergétique. Avec quels moyens et selon quelle feuille de route ? Eléments de réponse avec Joëlle Colosio, directrice exécutive adjointe des Territoires à l’Agence de la transition écologique (Ademe).
Le gouvernement abandonne le projet d’autorisation dérogatoire pour les néonicotinoïdes 
24 janvier 2023
Le gouvernement abandonne le projet d’autorisation dérogatoire pour les néonicotinoïdes  Alors que le gouvernement s'apprêtait à faire passer une troisième dérogation consécutive pour l’ensemencement traité aux néonicotinoïdes, le ministère de l’Agriculture annonce le renoncement à ce projet d'autorisation pour 2023. 
Tribune | « Cinq enseignements à tirer de la décarbonation des data centers »
29 septembre 2022
Tribune | « Cinq enseignements à tirer de la décarbonation des data centers » Les industries du monde entier se mobilisent pour atteindre l’objectif zéro émission carbone nette et les data centers ont déjà fait d’énormes progrès dans la course à l’efficience énergétique, en tirant au passage quelques enseignements précieux. Alix Derigny, Marketing Advisor spécialisée dans la construction au sein d'Enterprise Ireland, revient sur la transition de ce secteur.
Tous les articles POLITIQUES
VIDÉO
Quel avenir pour nos déchets nucléaires ?
Dernier numéro
Hydroplus
Le magazine des professionnels de l’eau et de l’assainissement. (supplément d’EM)
Actu réglementaire
Le coup d'oeil
+
Newsletters gratuites
- Gratuites
- Différents thèmes au choix
- Spécialisées dans votre secteur

Nous contacter
✎ Proposer des sujets, communiquer sur nos supports ou besoin d'aide ?
Nous contacter
En partenariat avec
Événements
+ d'événements
Emploi
- TECHNICIEN MONTEUR PNEUMATIQUES GENIE-CIVIL H/F
- Conseiller Clientèle Facturations/ Décompte H/F
- Ouvrier / Ouvrière d'entretien des espaces verts
- Coordinateur Maintenance Capitalisable F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola