Accès abonnés Voir nos offres
Menu

POLLUTIONS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ
EMPLOI

Pesticides perturbateurs endocriniens : Générations Futures publie des cartes des eaux de surface suspectes

Partager :
Pesticides perturbateurs endocriniens : Générations Futures publie des cartes des eaux de surface suspectes
Par Anthony Laurent, le 16 avril 2019
Découvrez notre newsletter gratuite Pollutions
L’ONG environnementale Générations Futures a rendu public un rapport répertoriant la présence de pesticides perturbateurs endocriniens d’origine agricole dans les eaux de surface en France. Si les disparités entre les régions sont grandes, aucun département français n’est épargné.

Désireuse d’informer la population des risques qu’elle encourt, l’ONG Générations Futures vient de publier plusieurs cartes de France des eaux de surface (ruisseaux, rivières, fleuves, lacs, étangs, etc.) suspectées d’être polluées par des pesticides perturbateurs endocriniens. Ce nouveau rapport complète les études précédentes menées par l’association environnementale concernant la présence de ces produits chimiques dans l’eau du robinet, les aliments et l’organisme. Pour établir cette nouvelle étude, l’association a compilé les données répertoriées dans les bases des Agences de l’eau (bases de données « Naïades ») et analysé les produits chimiques recensés officiellement comme perturbateurs endocriniens dans la base américaine TEDX. Au total, le rapport « a nécessité de travailler plusieurs millions de résultats d’analyses », précise l’ONG.

Les principales conclusions du rapport ? « Un total de 232 substances actives de pesticides ou de métabolites perturbateurs endocriniens suspectés ont été trouvés au moins une fois dans chacun des départements français », indique François Veillerette, directeur de Générations Futures. Et d’ajouter : « Le nombre de substances actives de pesticides ou métabolites supposés perturbateurs endocriniens quantifiés est très variable selon les départements : de 4 pour la Corse-du-Sud à 90 pour le Calvados. »

Par ailleurs, « Les trois principales substances que l’on retrouve le plus dans les eaux de surface françaises sont le glyphosate (dans 37 départements), l’atrazine-déséthyl (30 départements) et le métolachlor (15 départements), ces deux dernières substances étant interdites dans l’Union Européenne (UE) depuis au moins 10 ans », fait savoir le porte-parole de l’ONG. Sans surprise, ce sont les régions de grandes cultures agricoles (le sud-ouest, le nord, le nord-est, etc.) qui sont les plus touchées, à la différence des régions montagneuses.

« La chimie agricole menace la biodiversité aquatique »

Pour François Veillerette, « ces données, montrant l’existence d’importants cocktails de pesticides perturbateurs endocriniens dans les eaux de surface de nombreux départements français, sont inquiétantes. Elles montrent que la chimie agricole menace la biodiversité aquatique. » Et le responsable associatif de poursuivre : « Ces résultats sont également à interpréter comme l’indicateur d’une contamination importante de l’environnement dans lequel vivent les humains. » Et de conclure : « Pour ces raisons, ils doivent pousser les responsables à mettre en œuvre d’urgence une stratégie nationale sur les perturbateurs endocriniens qui visent réellement à leur interdiction totale. »

Le 8 février dernier, s’est achevée la consultation publique organisée par le gouvernement en vue d’une deuxième Stratégie nationale sur les perturbateurs endocriniens (SNPE), qui doit faire suite à la précédente adoptée en avril 2014. Générations Futures, qui y a pris une part active, dit « regretter la frilosité des représentants politiques censés impulsés le changement sur ces dossiers. » « Il est pourtant plus que temps d’agir ! », rappelle-t-elle. Et l’ONG de proposer quatre actions : travailler pour que l’UE garantisse une « réelle protection » des citoyens et de leur environnement aux dangers de ces polluants ; adopter une SNPE 2 « réellement ambitieuse » ; exclure de la mise sur le marché les pesticides perturbateurs endocriniens avérés et suspectés, et interdire les épandages de pesticides à proximité des lieux de vie et « de tous les points d’eau – fossés, cours et plans d’eau, collecteurs d’eau pluviale, bassins de rétention, puits, forages, caniveaux, avaloirs, bouches d’égout, même à sec –, et donc réviser l’arrêté du 4 mai 2017 sur l’utilisation des pesticides. »
Retrouvez toute l'information pollutions dans Environnement Magazine.
Environnement Magazine, l'information de référence pour tous les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l'environnement.
Consulter le magazine
Tous nos articles à partir de 8,99 €
JE M'ABONNE
S'identifier
S'inscrire
[ PARTENARIAT ] Intégrer durablement les eaux de pluie dans l'aménagement du territoire
Voilà ce que DOUAISIS AGGLO met en œuvre depuis plus de 25 ans. Riche de cette expérience, le territoire tire aujourd’hui de multiples bénéfices de cette politique volontariste et efficace. Il est donc logique que Douai accueille, les 5 et 6 juin prochains, les Assises nationales de la gestion durable des eaux pluviales.
Le grand format
Eau de Paris fête ses dix ans
Eau de Paris fête ses dix ans
En partenariat avec
À lire également
Plus de la moitié des écoles strasbourgeoises sont victimes de la pollution atmosphérique
Plus de la moitié des écoles strasbourgeoises sont victimes de la pollution atmosphérique
Après Marseille et l'Ile-de-France, les écoles Strasbourgeoises font l'objet d'une cartographie de la pollution de l'air : plus d'une école ou crèche sur trois se situe à moins de 200 mètres d'une zone où la pollution de l'air au dioxyde d'azote dépasse le niveau légal, alerte Greenpeace France.
Piéger les métaux lourds dissous dans l’eau avec des écorces
Piéger les métaux lourds dissous dans l’eau avec des écorces
Pearl, le Pôle d’expertises et d’analyse de la radioactivité en Limousin, a imaginé une solution naturelle mettant en œuvre des écorces d’arbres activées pour retenir les éléments traces métalliques contenus dans l’eau.
Phytosanitaires : un préfet pour coordonner le déploiement du plan Ecophyto II+ dans les territoires
Phytosanitaires : un préfet pour coordonner le déploiement du plan Ecophyto II+ dans les territoires
Ce mercredi 10 avril, les ministères de la transition écologique et solidaire, de la santé, de l’enseignement supérieur et de l’agriculture ont installé le comité d’orientation stratégique et de suivi du plan national de réduction des produits phytosanitaires.
[Vidéo] À Dunkerque, la déconstruction de l'ancienne raffinerie avance
[Vidéo] À Dunkerque, la déconstruction de l'ancienne raffinerie avance
Notre équipe s’est rendue sur le site de l’ancienne raffinerie de Dunkerque.
Le fabricant de produits d'entretien Rainett certifié par l'éco-label Air Intérieur Contrôlé
Le fabricant de produits d'entretien Rainett certifié par l'éco-label Air Intérieur Contrôlé
Désireuse de limiter au maximum les impacts sanitaires de ses nettoyants ménagers, la marque Rainett vient d'annoncer avoir obtenu l'éco-label Air Intérieur Contrôlé, l'un des plus stricts actuellement en vigueur.
L'Agence française pour la biodiversité renouvelle son opération de retrait de pneus de la baie d'Antibes
L'Agence française pour la biodiversité renouvelle son opération de retrait de pneus de la baie d'Antibes
Pour la deuxième année consécutive, l'Agence française pour la biodiversité vient de lancer une opération visant à retirer 25.000 pneus de la baie d'Antibes.
Airlab lance un challenge pour les capteurs de mesure de la qualité de l’air
Airlab lance un challenge pour les capteurs de mesure de la qualité de l’air
Ce lundi 15 avril, le laboratoire d’innovation d’Airparif, Airlab, lance l’édition 2019 de son challenge international autour des microcapteurs, nouvelles technologies et objets connectés destinés à la mesure de la qualité de l’air.
Tous les articles POLLUTIONS
ACCÈS AU KIOSQUE
Événements
Astee
4 Juin 2019
Astee
13èmes Etats Généraux de la méthanisation
4 Juin 2019
13èmes Etats Généraux de la méthanisation
Cycl'eau Vichy
5 Juin 2019
Cycl'eau Vichy
+ D'ÉVÉNEMENTS
Emploi
- TECHNICIEN(NE) MAINTENANCE GAZ (H/F) Saint-Brice-sous-Forêt
- Apprenti(e) Technicien(ne) Traitement des Eaux H/F
- Jardinier / Jardinière d'espaces verts
- Evaluateur Qualiticien - Formateur F/H
+ D’OFFRES
Rubriques
Eau
Recyclage
Énergie
Territoires
Cleantech
Politiques
Pollutions
Biodiversité
Mobilité
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Magazines
BTP Magazine
BTP Rail
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Emploi
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD 2018
CGV (digital)
CGV (magazines)
CGV (pub)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.