Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

POLLUTIONS
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Pesticides perturbateurs endocriniens : Générations Futures publie des cartes des eaux de surface suspectes

Partager :
Pesticides perturbateurs endocriniens : Générations Futures publie des cartes des eaux de surface suspectes
Par Anthony Laurent, le 16 avril 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Pollutions
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
L’ONG environnementale Générations Futures a rendu public un rapport répertoriant la présence de pesticides perturbateurs endocriniens d’origine agricole dans les eaux de surface en France. Si les disparités entre les régions sont grandes, aucun département français n’est épargné.

Désireuse d’informer la population des risques qu’elle encourt, l’ONG Générations Futures vient de publier plusieurs cartes de France des eaux de surface (ruisseaux, rivières, fleuves, lacs, étangs, etc.) suspectées d’être polluées par des pesticides perturbateurs endocriniens. Ce nouveau rapport complète les études précédentes menées par l’association environnementale concernant la présence de ces produits chimiques dans l’eau du robinet, les aliments et l’organisme. Pour établir cette nouvelle étude, l’association a compilé les données répertoriées dans les bases des Agences de l’eau (bases de données « Naïades ») et analysé les produits chimiques recensés officiellement comme perturbateurs endocriniens dans la base américaine TEDX. Au total, le rapport « a nécessité de travailler plusieurs millions de résultats d’analyses », précise l’ONG.

Les principales conclusions du rapport ? « Un total de 232 substances actives de pesticides ou de métabolites perturbateurs endocriniens suspectés ont été trouvés au moins une fois dans chacun des départements français », indique François Veillerette, directeur de Générations Futures. Et d’ajouter : « Le nombre de substances actives de pesticides ou métabolites supposés perturbateurs endocriniens quantifiés est très variable selon les départements : de 4 pour la Corse-du-Sud à 90 pour le Calvados. »

Par ailleurs, « Les trois principales substances que l’on retrouve le plus dans les eaux de surface françaises sont le glyphosate (dans 37 départements), l’atrazine-déséthyl (30 départements) et le métolachlor (15 départements), ces deux dernières substances étant interdites dans l’Union Européenne (UE) depuis au moins 10 ans », fait savoir le porte-parole de l’ONG. Sans surprise, ce sont les régions de grandes cultures agricoles (le sud-ouest, le nord, le nord-est, etc.) qui sont les plus touchées, à la différence des régions montagneuses.

« La chimie agricole menace la biodiversité aquatique »

Pour François Veillerette, « ces données, montrant l’existence d’importants cocktails de pesticides perturbateurs endocriniens dans les eaux de surface de nombreux départements français, sont inquiétantes. Elles montrent que la chimie agricole menace la biodiversité aquatique. » Et le responsable associatif de poursuivre : « Ces résultats sont également à interpréter comme l’indicateur d’une contamination importante de l’environnement dans lequel vivent les humains. » Et de conclure : « Pour ces raisons, ils doivent pousser les responsables à mettre en œuvre d’urgence une stratégie nationale sur les perturbateurs endocriniens qui visent réellement à leur interdiction totale. »

Le 8 février dernier, s’est achevée la consultation publique organisée par le gouvernement en vue d’une deuxième Stratégie nationale sur les perturbateurs endocriniens (SNPE), qui doit faire suite à la précédente adoptée en avril 2014. Générations Futures, qui y a pris une part active, dit « regretter la frilosité des représentants politiques censés impulsés le changement sur ces dossiers. » « Il est pourtant plus que temps d’agir ! », rappelle-t-elle. Et l’ONG de proposer quatre actions : travailler pour que l’UE garantisse une « réelle protection » des citoyens et de leur environnement aux dangers de ces polluants ; adopter une SNPE 2 « réellement ambitieuse » ; exclure de la mise sur le marché les pesticides perturbateurs endocriniens avérés et suspectés, et interdire les épandages de pesticides à proximité des lieux de vie et « de tous les points d’eau – fossés, cours et plans d’eau, collecteurs d’eau pluviale, bassins de rétention, puits, forages, caniveaux, avaloirs, bouches d’égout, même à sec –, et donc réviser l’arrêté du 4 mai 2017 sur l’utilisation des pesticides. »
  [Vidéo] Le Covid, accélérateur de la transition écologique
+ de vidéos Environnement TV
Actu réglementaire
Arrêté du 21 juillet 2020 portant nomination du président et des membres du Conseil d'orientation pour la prévention des risques naturels majeurs Lire
Arrêté du 10 juillet 2020 fixant les taux de promotion dans certains corps spécifiques relevant de la direction générale de l'aviation civile du ministère de la transition écologique pour l'année 2020 Lire
Décision du 17 juillet 2020 portant délégation de signature (centre ministériel de valorisation des ressources humaines [CMVRH]) Lire
Les plus lus
À lire également
Le gouvernement veut étendre les usages interdits de pesticides en 2022
Le gouvernement veut étendre les usages interdits de pesticides en 2022
Le ministère de la transition écologique a annoncé ce jeudi 2 juillet, sa volonté d'étendre à partir de juillet 2022 les interdictions d'usage de pesticides dans les lieux de vie, comme les jardins des copropriétés, les parcs privés ou les campings.
Les émissions de méthane continuent d'augmenter à l'échelle mondiale
Les émissions de méthane continuent d'augmenter à l'échelle mondiale
Le Global Carbon Project a publié ce jeudi 16 juillet, son rapport sur le bilan mondial des émissions et puits de méthane : au niveau mondial les émissions ont augmenté de 9% entre la période 2000-2006 et 2017.
Lubrizol : les décrets renforçant les inspections des sites classés en consultation
Lubrizol : les décrets renforçant les inspections des sites classés en consultation
Les projets de décrets renforçant les inspections de sites classés, partie d'un plan d'action pour tirer les leçons de l'incendie de l'usine Lubrizol à Rouen, ont été mis en consultation publique vendredi 26 juin dernier, a annoncé le ministère de la transition écologique.
Astreinte record pour forcer l'Etat à réduire la pollution de l'air
Astreinte record pour forcer l'Etat à réduire la pollution de l'air
Le Conseil d'État a ordonné ce vendredi 10 juillet au gouvernement de prendre des mesures pour réduire la pollution de l'air dans plusieurs villes et régions, sous peine d'une astreinte record de 10 millions d'euros par semestre de retard.
France : léger fléchissement des émissions de gaz à effet de serre en 2019
France : léger fléchissement des émissions de gaz à effet de serre en 2019
Les émissions de gaz à effet de serre ont légèrement reculé en France en 2019 et la tendance devrait se poursuivre en 2020, mais Paris est loin du compte pour atteindre ses objectifs, selon un bilan du Citepa.
Une dizaine de zones à faibles émissions pourront être créées d'ici 2021
Une dizaine de zones à faibles émissions pourront être créées d'ici 2021
Ce jeudi 2 juillet, la ministre de la transition écologique Elisabeth Borne, a confirmé la publication du décret permettant la création d'une dizaine de nouvelles zones à faibles émissions d'ici 2021.
France : - 44% de pesticides vendus en 2019, après une forte hausse l'année d'avant
France : - 44% de pesticides vendus en 2019, après une forte hausse l'année d'avant
Les ventes de pesticides ont reculé en France de 44% en volume en 2019, après l'envolée des ventes intervenue en 2018 (+18%), a annoncé ce mardi 30 juin le gouvernement.
Tous les articles POLLUTIONS
Nos magazines
Accéder au kiosque
En partenariat avec
Événements
Solar PV World Expo 2020
16 Août 2020
EXPOBIOGAZ
2 Septembre 2020
20e Congrès international du recyclage automobile (IARC)
2 Septembre 2020
+ d'événements
Emploi
- CDI-Chargé d'Etudes et Réalisation CVC/GTB - Région IDF H/F
- Agent Releveur H/F
- Installateur / Installatrice en chauffage, climatisation, sanitaire et énergies renouvelables
- PROJETEUR ÉLECTRICITÉ ANTONY F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.