Découvrez nos newsletters
Gratuites et spécialisées dans votre secteur
Accès abonnés ✉ Nos newsletters gratuites Je m'abonne
Menu

POLLUTIONS
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Amiante : après le non-lieu, la pollution perdure autour de Condé-sur-Noireau

Partager :
Amiante : après le non-lieu, la pollution perdure autour de Condé-sur-Noireau
Par Laurence Madoui, le 22 juillet 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Pollutions
Les juges d’instruction du pôle judiciaire de santé publique ont rendu, le 16 juillet dernier, un non-lieu dans le dossier de l’exposition à l’amiante du personnel de l’usine de Ferodo-Valeo, à Condé-sur-Noireau. Vilipendant ce « permis de tuer », les plaignants font appel, avec la conviction que l’affaire se tranchera en cassation.

Entre une permanence à l’association et l’enterrement d’une ancienne collègue, Jean-Claude Barbé a appris l’ordonnance de non-lieu sur l’exposition à l’amiante des anciens salariés de l’usine de Condé-sur-Noireau (Calvados) de Ferodo-Valeo. « Pour la justice, l’amiante est donc un scandale sanitaire sans responsable », en déduit avec « une grande colère » celui qui a travaillé 32 ans dans une usine de l’équipementier automobile. Dans la vallée de la Vère, le savoir-faire en matière textile a été mis au service du tissage et du filage de l’amiante après 1945, rappelle le vice-président de l’antenne locale de l’association nationale de défense des victimes de l’amiante (Andeva). Rebaptisée la « vallée de la mort », la zone compte par centaines les victimes du « poison lent ».

Quel jour ont muté les cellules ?

Alain Bobbio, secrétaire général de l’Andeva, décrit la « spirale de la faillite judiciaire » d’un dossier initié en 1998 et porté, de 2007 à 2016, par la juge Marie-Odile Bertella-Geoffroy : « Au printemps 2015, la cour de cassation annule la mise en examen de hauts fonctionnaires et de membres du Comité permanent amiante - CPA, structure de lobbying qui dictait la politique de l’Etat dans les années 1980 et 1990. Fin 2016, le médecin du travail de l’entreprise – membre du CPA -, mis en examen pour non-assistance à personne en danger, voit son statut requalifié en celui de témoin assisté. Et aujourd’hui, survient un non-lieu fondé sur une argutie pseudo-juridique : du fait de temps de latence variables de déclaration des maladies de l’amiante, il est impossible d’imputer à quiconque une quelconque responsabilité ». Sur la base du même raisonnement, une ordonnance de non-lieu vient d’être rendue sur le dossier Eternit, le 11 juillet.

« Y a-t-il un permis de tuer dès lors qu’on ne connaît pas la date d’intoxication ?, s’emporte Alain Bobbio. Ce droit pourrait alors être utilisé pour toutes les substances cancérigènes, mutagènes et reprotoxiques ... La question n’est pas de savoir si les cellules sont devenues cancéreuses un lundi ou un mardi : toute exposition à l’amiante concourt à la maladie. » Le secrétaire général ne s’explique pas que l’ex-patron de France Telecom soit mis en examen pour harcèlement moral quand cinq anciens dirigeants de l’usine normande n’ont pas à répondre d’homicides et blessures involontaires. Pour l’Andeva, c’est en cour de cassation que se dénouera l’affaire.

Qui traitera les friches ?

Quand la justice enterre les dossiers, l’amiante se disperse toujours dans la vallée. L’association locale a mis dix ans à obtenir, en 2015, la déconstruction de la filature de Coligny que Ferodo avait fermée en 1950. Elle bataille aujourd’hui pour que soit traitée l’ancienne filature du Plafond (photo), rachetée au milieu des années 1990 à Feredo-Valeo par la commune de Sainte-Honorine-la-Chardonne (Orne), « pour sauver 50 emplois », relate Jean-Claude Barbé. Désormais propriété de Flers-Agglomération, le site désaffecté et « bourré d’amiante » est voisin d’un cours d’eau et occasionnellement squatté. « On se mobilise sur la pollution automobile mais qui traitera les friches industrielles ? »
Usine du plafond, vallée de la Vère recadrée / Crédit : JC Barbé / DR
Retrouvez toute l'information "pollutions" dans Environnement Magazine.
Environnement Magazine, l'information de référence pour tous les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l'environnement.
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
S'identifier
S'inscrire
  L'éolien français prend le large

Dans ce nouveau numéro, l'équipe d'Environnement TV s'est rendue à Lorient pour rencontrer les acteurs de l'éolien en mer français.
+ de vidéos Environnement TV
À lire également
Les fongicides sont toxiques pour les cellules humaines
Les fongicides sont toxiques pour les cellules humaines
Selon une nouvelle étude de l'Inserm, les fongicides employés en agriculture ou sur les terrains de sport, sont toxiques pour les cellules humaines et animales.
L'ANPCEN ouvre les inscriptions pour le label Villes et villages étoilés
L'ANPCEN ouvre les inscriptions pour le label Villes et villages étoilés
A l'occasion du salon des maires et des collectivités locales qui s'est tenu à Paris du 19 au 21 novembre, l'Association nationale pour la protection du ciel et de l'environnement nocturnes (ANPCEN) ont ouvert les inscriptions pour le label « Villes et villages étoilés ».
22 % des écoles abritent de l’amiante dégradé
22 % des écoles abritent de l’amiante dégradé
Des « documents techniques amiante » trop rares, imprécis, insuffisamment prescriptifs et peu accessibles : le rapport interne à l’Education nationale met en évidence la légèreté avec laquelle est recensé l’amiante en milieu scolaire. Quand le DTA existe : 46 % des écoles bâties avant l’interdiction du matériau ne disposent pas du document, censé être établi depuis fin 2005 et régulièrement mis à jour.
Les Européens s’estiment mal informés sur la pollution de l’air
Les Européens s’estiment mal informés sur la pollution de l’air
Selon une nouvelle enquête Eurobaromètre, seul  31% des répondants ont entendu parler des normes de l’Union en matière de qualité de l’air. 54% s’estiment mal informés des problèmes de qualité de l’air dans leur pays.
Antilles françaises : un système de surveillance et de prévision des bancs d'algues sargasses
Antilles françaises : un système de surveillance et de prévision des bancs d'algues sargasses
La société CLS (Collecte localisation satellites), filiale du Centre national d'études spatiales, d'Ardian et d'Ifremer, présente le déploiement d'un système de prévision et de dérive pour la surveillance des bancs de sargasses par satellite sur la zone antillaise.
Une nouvelle plateforme d’essais pour les centrales de traitement d’air
Une nouvelle plateforme d’essais pour les centrales de traitement d’air
Pour accompagner le développement du marché des centrales de traitement d’air (CTA), le centre technique des industries aérauliques et thermiques (Cetiat) s’est doté d’une nouvelle plateforme d’essais capable de tester plus facilement, mais aussi plus rapidement, les performances des CTA avant leur mise en place.
En 2019, les émissions mondiales de CO2 continuent d'augmenter
En 2019, les émissions mondiales de CO2 continuent d'augmenter
D'après le nouveau rapport du Global Carbon Project, les émissions mondiales de CO2 devraient augmenter de 0,6% en 2019.
Tous les articles POLLUTIONS
En partenariat avec
Accès au kiosque
Événements
Energaia 2019
11 Décembre 2019
Energaia 2019
RDET 2020
7 Janvier 2020
RDET 2020
Colloque : Etat des lieux de la reconversion des sites pollués et perspectives
23 Janvier 2020
Colloque : Etat des lieux de la reconversion des sites pollués et perspectives
+ d'événements
Emploi
- Agent d'Exploitation - Gestion des Réseaux H/F
- Opérateur(trice) Gestion des Reseaux et Travaux H/F
- Élagueur / Élagueuse
- Chef de Projet CVC F/H
+ d’offres
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.