Accès abonnés Voir nos offres
Menu

POLLUTIONS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ
VIDÉOS

Amiante : après le non-lieu, la pollution perdure autour de Condé-sur-Noireau

Partager :
Amiante : après le non-lieu, la pollution perdure autour de Condé-sur-Noireau
Par Laurence Madoui, le 22 juillet 2019
Découvrez notre newsletter gratuite Pollutions
Les juges d’instruction du pôle judiciaire de santé publique ont rendu, le 16 juillet dernier, un non-lieu dans le dossier de l’exposition à l’amiante du personnel de l’usine de Ferodo-Valeo, à Condé-sur-Noireau. Vilipendant ce « permis de tuer », les plaignants font appel, avec la conviction que l’affaire se tranchera en cassation.

Entre une permanence à l’association et l’enterrement d’une ancienne collègue, Jean-Claude Barbé a appris l’ordonnance de non-lieu sur l’exposition à l’amiante des anciens salariés de l’usine de Condé-sur-Noireau (Calvados) de Ferodo-Valeo. « Pour la justice, l’amiante est donc un scandale sanitaire sans responsable », en déduit avec « une grande colère » celui qui a travaillé 32 ans dans une usine de l’équipementier automobile. Dans la vallée de la Vère, le savoir-faire en matière textile a été mis au service du tissage et du filage de l’amiante après 1945, rappelle le vice-président de l’antenne locale de l’association nationale de défense des victimes de l’amiante (Andeva). Rebaptisée la « vallée de la mort », la zone compte par centaines les victimes du « poison lent ».

Quel jour ont muté les cellules ?

Alain Bobbio, secrétaire général de l’Andeva, décrit la « spirale de la faillite judiciaire » d’un dossier initié en 1998 et porté, de 2007 à 2016, par la juge Marie-Odile Bertella-Geoffroy : « Au printemps 2015, la cour de cassation annule la mise en examen de hauts fonctionnaires et de membres du Comité permanent amiante - CPA, structure de lobbying qui dictait la politique de l’Etat dans les années 1980 et 1990. Fin 2016, le médecin du travail de l’entreprise – membre du CPA -, mis en examen pour non-assistance à personne en danger, voit son statut requalifié en celui de témoin assisté. Et aujourd’hui, survient un non-lieu fondé sur une argutie pseudo-juridique : du fait de temps de latence variables de déclaration des maladies de l’amiante, il est impossible d’imputer à quiconque une quelconque responsabilité ». Sur la base du même raisonnement, une ordonnance de non-lieu vient d’être rendue sur le dossier Eternit, le 11 juillet.

« Y a-t-il un permis de tuer dès lors qu’on ne connaît pas la date d’intoxication ?, s’emporte Alain Bobbio. Ce droit pourrait alors être utilisé pour toutes les substances cancérigènes, mutagènes et reprotoxiques ... La question n’est pas de savoir si les cellules sont devenues cancéreuses un lundi ou un mardi : toute exposition à l’amiante concourt à la maladie. » Le secrétaire général ne s’explique pas que l’ex-patron de France Telecom soit mis en examen pour harcèlement moral quand cinq anciens dirigeants de l’usine normande n’ont pas à répondre d’homicides et blessures involontaires. Pour l’Andeva, c’est en cour de cassation que se dénouera l’affaire.

Qui traitera les friches ?

Quand la justice enterre les dossiers, l’amiante se disperse toujours dans la vallée. L’association locale a mis dix ans à obtenir, en 2015, la déconstruction de la filature de Coligny que Ferodo avait fermée en 1950. Elle bataille aujourd’hui pour que soit traitée l’ancienne filature du Plafond (photo), rachetée au milieu des années 1990 à Feredo-Valeo par la commune de Sainte-Honorine-la-Chardonne (Orne), « pour sauver 50 emplois », relate Jean-Claude Barbé. Désormais propriété de Flers-Agglomération, le site désaffecté et « bourré d’amiante » est voisin d’un cours d’eau et occasionnellement squatté. « On se mobilise sur la pollution automobile mais qui traitera les friches industrielles ? »
Usine du plafond, vallée de la Vère recadrée / Crédit : JC Barbé / DR
Retrouvez toute l'information pollutions dans Environnement Magazine.
Environnement Magazine, l'information de référence pour tous les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l'environnement.
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
S'identifier
S'inscrire
  Environnement TV se jette à l'eau !

Nous sommes fiers de vous présenter notre toute nouvelle émission, Environnement TV ! Dans ce premier numéro spécial vacances, Anthony Laurent nous emmène à Marseille, 8ème port le plus pollué d’Europe. Direction la commune de Plouha (Côtes-d’Armor), qui vient d’obtenir le Pavillon bleu, avec Eva Gomez. Enfin, Agnès Breton pousse son "coup de gueule" en fin d’émission.
À lire également
Le plus gros chantier français de dépollution
Le plus gros chantier français de dépollution
En seulement quatre ans, Colas Environnement s’est fixé comme objectif d’arrêter, sécuriser, désamianter et démanteler une raffinerie de 90 ans s’étendant sur une superficie de 90 ha au cœur du port de Dunkerque qui a, pour couronner le tout, été bombardée à trois reprises pendant les deux guerres mondiales.
Pollution atmosphérique : l'Anses recommande la réduction du trafic routier
Pollution atmosphérique : l'Anses recommande la réduction du trafic routier
L'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses) publie ce mardi 16 juillet un nouvel avis sur la pollution de l'air.
Plus d’un Français sur trois jette ses déchets sur l’autoroute
Plus d’un Français sur trois jette ses déchets sur l’autoroute
Plus d’un français sur trois jette ses déchets sur l’autoroute.
Un appel à candidature pour étudier la cancérogénicité du glyphosate
Un appel à candidature pour étudier la cancérogénicité du glyphosate
Vendredi 19 juillet dernier, à la demande du gouvernement, l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) a lancé un appel à candidature pour mener une étude sur la cancérogénicité du glyphosate.
Pollution : les bateaux de croisière font des ravages
Pollution : les bateaux de croisière font des ravages
L’ONG Transport&Environment a mesuré la quantité d’oxydes de soufre émis par les paquebots de croisière faisant escale dans les ports européens.
[Tribune] La pollution des navires dans le Port d’Ajaccio, ce n’est pas ma conception de l’économie bleue !
[Tribune] La pollution des navires dans le Port d’Ajaccio, ce n’est pas ma conception de l’économie bleue !
Cette semaine, le maire d'Ajaccio Laurent Marcangeli fait savoir son inquiétude au sujet de la pollution des navires dans le port de sa ville.
Eiffage mise sur le bas carbone avec Sekoya
Le groupe de construction et de concession français vient de lancer en partenariat avec Impulse Partners, Sekoya.
Tous les articles POLLUTIONS
Appels d'offres
En partenariat avec
ACCÈS AU KIOSQUE
Événements
Recycking Aktiv
5 Septembre 2019
Recycking Aktiv
Matexpo 2019
11 Septembre 2019
Matexpo 2019
Les Confs Amiante Marseille
12 Septembre 2019
Les Confs Amiante Marseille
+ D'ÉVÉNEMENTS
Emploi
- commercial junior flexible hydraulique H/F
- Apprenti(e) Technicien(ne) Traitement des Eaux H/F
- Jardinier / Jardinière d'espaces verts
- chef de projet Sites et Sols Pollués en région parisienne F/H
+ D’OFFRES
Rubriques
Eau
Recyclage
Énergie
Territoires
Cleantech
Politiques
Pollutions
Biodiversité
Mobilité
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Magazines
BTP Magazine
BTP Rail
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Emploi
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD 2018
CGV (digital)
CGV (magazines)
CGV (pub)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.