Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

POLLUTIONS
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Agriculture : les agences de l'eau reconnaissent les bénéfices des paiements pour services environnementaux

Partager :
Agriculture : les agences de l'eau reconnaissent les bénéfices des paiements pour services environnementaux
Par E.G, le 2 mars 2020
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Pollutions
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Lors du salon de l’agriculture, qui s’est tenu la semaine dernière au parc des expositions de la porte de Versailles à Paris, les agences de l’eau Seine-Normandie et Adour-Garonne, des collectivités locales de ces deux bassins, ainsi que des agriculteurs, ont présenté les premiers résultats de l’expérimentation des paiements pour services environnementaux.

Les paiements pour services environnementaux ont pour objectif de « reconnaître une agriculture de qualité qui protège l’eau, les sols, les milieux et la biodiversité et contribue à l’atténuation des changements climatiques », rappellent les agences de l’eau Seine-Normandie et Adour-Garonne dans un communiqué commun. Les deux agences ont participé à des projets d’expérimentation de ces paiements, sur la base de trois principaux critères : la présence de pairies et la longueur des rotations culturales, la faible utilisation de pesticides et de fertilisants minéraux, ainsi que la préservation des haies, des bois et des zones humides.

« L’agence de l’eau Adour-Garonne a été la première agence de l’eau française à se lancer dès 2019 dans l’expérimentation, en partenariat avec les Régions Occitanie et Nouvelle-Aquitaine, les services de l’Etat, les Chambres d’agriculture et les associations de protection de l’environnement et les collectivités locales sur 14 territoires », est-il rappelé. Un dispositif spécifique au bassin a permis d’attribuer 2,4 millions d’euros par an à 384 exploitations.

De son côté, « l’agence de l’eau Seine-Normandie accompagne depuis 2018, dans le cadre d’un projet expérimental franco-britannique « Interreg », des collectivités produisant de l’eau potable comme le SERPN (syndicat d’eau du Roumois et du plateau du Neubourg dans l’Eure) ou le Syndicat Caux Central (Seine-Maritime) », est-il précisé. Ces collectivités rémunèrent les agriculteurs qui réduisent les reliquats azotés sur leurs exploitations. L’Agence de l’eau Seine-Normandie a également lancé un appel à manifestation d’intérêt : 15 collectivités se sont portées candidates pour construire une démarche d’aides aux agriculteurs. « Pour cela, l’agence de l’eau travaille en partenariat avec l’assemblée permanente des chambres d’agriculture (APCA) afin de déployer une logique commune dans le bassin Seine-Normandie », précise l’agence.
DR
  [Vidéo] Des bambous pour traiter les eaux usées
Rendez-vous à Miramas dans les Bouches-du-Rhône, où la jeune pousse Bamboo For Life nous fait visiter l'une de ses stations d'épuration constituée de bambous !
+ de vidéos Environnement TV
UN POINT SUR LA REPRISE AVEC...
Matteo Carando, directeur d’ERG France
Les entreprises et acteurs de l’environnement organisent, depuis mi-mai, la reprise de leurs activités. Environnement-magazine.fr propose aux professionnels de partager leur organisation, des réflexions sur l’impact du confinement et leur vision de l’après-crise. Aujourd’hui, nous donnons la parole à Matteo Carando, directeur d’ERG France.
Toutes les interviews
Actu réglementaire
Décret du 1er juillet 2020 portant nomination au comité des finances locales institué par l'article L. 1211-1 du code général des collectivités territoriales Lire
Arrêté du 29 juin 2020 portant nomination au sein du Conseil national d'évaluation des normes Lire
Arrêté du 30 juin 2020 portant nomination de la directrice du Fonds d'indemnisation des victimes de l'amiante Lire
Arrêté du 25 juin 2020 pris pour l'application, en 2020, de l'article L. 1614-4 du code général des collectivités territoriales Lire
Arrêté du 29 juin 2020 portant interdiction de mise sur le marché de bouteilles de gaz métalliques non rechargeables contenant de l'hélium Lire
Arrêté du 22 juin 2020 pris en application du décret n° 2019-799 du 26 juillet 2019 fixant les modalités d'indemnisation du référent déontologue et du référent en matière de recueil des signalements émis par les lanceurs d'alerte de l'Autorité de sûreté nucléaire Lire
À lire également
Pesticides dans l'air : 32 substances à évaluer en détail
Pesticides dans l'air : 32 substances à évaluer en détail
La récente campagne nationale de mesures de pesticides dans l'air extérieur n'a pas identifié de risques particuliers pour la santé à ce stade, mais 32 substances, dont le glyphosate et le lindane, devront faire l'objet d'une « évaluation approfondie », a annoncé l'Anses ce jeudi 2 juillet.
France : - 44% de pesticides vendus en 2019, après une forte hausse l'année d'avant
France : - 44% de pesticides vendus en 2019, après une forte hausse l'année d'avant
Les ventes de pesticides ont reculé en France de 44% en volume en 2019, après l'envolée des ventes intervenue en 2018 (+18%), a annoncé ce mardi 30 juin le gouvernement.
Le gouvernement veut étendre les usages interdits de pesticides en 2022
Le gouvernement veut étendre les usages interdits de pesticides en 2022
Le ministère de la transition écologique a annoncé ce jeudi 2 juillet, sa volonté d'étendre à partir de juillet 2022 les interdictions d'usage de pesticides dans les lieux de vie, comme les jardins des copropriétés, les parcs privés ou les campings.
Impact carbone de la construction : Vizcab lève 1,6 million d'euros
Impact carbone de la construction : Vizcab lève 1,6 million d'euros
Ce mardi 9 juin, la jeune pousse Vizcab annonce une levée de fonds de 1,6 million d'euros auprès de la Banque des Territoires et d'A/O Proptech, afin d'accélérer la maîtrise de l'impact carbone de la construction.
Déconfinement : l’association Respire dépose un référé liberté pour l’ouverture des parcs en zone rouge
Déconfinement : l’association Respire dépose un référé liberté pour l’ouverture des parcs en zone rouge
L’association Respire a déposé, ce lundi 25 mai, un référé-liberté devant le Conseil d’Etat, pour la réouverture des parcs et jardins en zone rouge.
[Vidéo] La reprise : à quel prix ?
[Vidéo] La reprise : à quel prix ?
Alors que la France est entrée en début de semaine dans la phase 2 du déconfinement, l'écologie sera-t-elle la grande oubliée de la relance post-Covid ?
Déconfinement : les AASQA plaident pour un développement massif des mobilités actives
Déconfinement : les AASQA plaident pour un développement massif des mobilités actives
Les associations agréées de surveillance de la qualité de l'air (AASQA) encouragent le développement des mobilités actives afin de préserver la qualité de l'air après le confinement.
Tous les articles POLLUTIONS
En partenariat avec
Nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
e-EUBCE
6 Juillet 2020
e-EUBCE
Salon de l’Association des Maires d’Ile-de-France
8 Juillet 2020
Salon de l’Association des Maires d’Ile-de-France
Solar PV World Expo 2020
16 Août 2020
Solar PV World Expo 2020
+ d'événements
Emploi
- Agent de réseau d'eau potable - H/F
- Opérateur Hydrocureur 35 H/F
- Jardinier / Jardinière
- PROGRAMMATEUR CPA et TST -BTS ELECTROTECHNIQUE-ALTERNANCE DIJON (2020-12768) F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.