Offre Silver (à partir de 20 € / mois)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

29 ONG interpellent l’Anses sur des pesticides en vente libre

29 ONG interpellent l’Anses sur des pesticides en vente libre
14 pesticides analysés contiendraient des substances toxiques. Crédits : Pixnio/DR
Par Abdessamad Attigui, le 12 mai 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Une coalition de 29 associations interroge l’Agence française de Sécurité Sanitaire (Anses) sur les autorisations de mise sur le marché accordées à 14 pesticides contenant des « substances toxiques ».

Arsenic, plomb, hydrocarbures cancérogènes… Des produits toxiques non indiqués sur les étiquettes seraient présents dans 14 pesticides, parmi lesquels 10 sont commercialisés en France, indique l’étude Toxic compounds in herbicides without glyphosate, réalisée par les chercheurs Gilles-Eric Séralini et Gerald Jungers. Alarmées par ces constats, 29 ONG ont lancé la coalition Secrets Toxiques à l’initiative de Glyphosate France, Générations Futures et Nature & Progrès, pour demander à l’Agence française de Sécurité Sanitaire (Anses), le retrait de ces produits en vente libre.

L’étude parue en octobre 2020 montre que plusieurs toxiques cachés sont présents dans la composition des pesticides, et ce, sans aucune mention apparente sur les étiquettes. Pour la coalition, ce manque de transparence constitue une « fraude manifeste sur laquelle la justice est appelée à se prononcer ». Celle-ci interpelle ainsi l’Anses pour éclaircir les conditions dans lesquelles ces produits ont pu être autorisés et maintenus sur le marché français.

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
« La découverte de produits toxiques non déclarés dans des pesticides vendus comme des alternatives au glyphosate est un choc pour les organisations de notre coalition, connues pour leur engagement sur la santé publique et l’environnement », déclare la coalition dans une lettre adressée à l’Anses.

Interrogation sur les systèmes d’évaluation

Les organisations remettent en cause les systèmes d’évaluation avant mise sur le marché au niveau européen et national. Selon ces dernières, les dossiers de demande d’autorisations de mise sur le marché (AMM) en France, ne comporteraient aucune analyse de toxicité à long terme du produit vendu.

La coalition demande à l’Anses de communiquer les données brutes des évaluations qu’elle réalise pour mesurer la toxicité et la cancérogénicité à long terme des pesticides avant toute délivrance d’autorisation de mise sur le marché. L’Agence dispose de deux mois pour apporter des réponses. Ce délai passé, les 29 organisations prévoient de porter un recours devant le Conseil d’Etat « pour une action immédiate ».  

Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
Dernier numéro
Actu réglementaire
À lire également
Vinci Airports annonce le premier puits carbone forestier autour de l'aéroport Lyon-Saint Exupéry
Vinci Airports annonce le premier puits carbone forestier autour de l'aéroport Lyon-Saint Exupéry
Vinci Airports a présenté son programme de reboisement réalisé en collaboration avec l’Office national des forêts (ONF) et le département du Rhône. Celui-ci est destiné à absorber les émissions résiduelles des aéroports de Lyon-Saint Exupéry et Lyon-Bron.
Renault s'engage à limiter les émissions de carbone dans ses usines en Espagne
Renault s'engage à limiter les émissions de carbone dans ses usines en Espagne
Le groupe Renault a annoncé la signature d’un accord de partenariat avec Iberdrola, le groupe espagnol leader des énergies renouvelables, pour atteindre la neutralité carbone dans ses usines en Espagne.
Andra : mandat renouvelé d'Adolphe Colrat à la présidence du Conseil d’administration
Andra : mandat renouvelé d'Adolphe Colrat à la présidence du Conseil d’administration
Le Conseil d’administration de l'Andra a reconduit la présidence d'Adolphe Colrat pour un deuxième mandat.
L’achèvement des travaux de dépollution de la friche industrielle de Petroplus
L’achèvement des travaux de dépollution de la friche industrielle de Petroplus
Valgo, l’entreprise française spécialiste dans la remédiation et la revitalisation de sites industriels, annonce la fin de l’étape de dépollution du site de l’ancienne raffinerie de Petroplus, en Seine-Maritime, et son passage à l’étape d’aménagement.
La « Valgorisation » à la conquête du marché canadien
La « Valgorisation » à la conquête du marché canadien
Valgo, entreprise française spécialiste dans la réhabilitation de friches polluées, s’installe au Canada et s’associe à la société On Demoli Inc., l’un des leaders québécois des travaux de démolition et de désamiantage.
Grand Paris : la zone à faibles émissions s’étend aux véhicules Crit'Air 4
Grand Paris : la zone à faibles émissions s’étend aux véhicules Crit'Air 4
La deuxième étape de la zone à faibles émissions (ZFE) de la Métropole du Grand Paris est en vigueur depuis le 1er juin 2021. La restriction de circuler est étendue aux véhicules Crit’Air 4 au sein des communes situées à l’intérieur du périmètre de l’autoroute A86. Mais les professionnels touchés par la crise économique pourront bénéficier de dérogations de l’application.
L'industrie chimique s'engage à réduire ses émissions de 26 % à l’horizon 2030
L'industrie chimique s'engage à réduire ses émissions de 26 % à l’horizon 2030
La ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili, la ministre déléguée à l’Industrie, Agnès Pannier-Runacher, et le Comité Stratégique de Filière Chimie-Matériaux ont annoncé la publication de la feuille de route de décarbonation de la filière Chimie. Objectif : une réduction des émissions de 26 % d’ici 2030, par rapport à 2015.
Tous les articles POLLUTIONS
Inscrivez-vous aux Trophées de la Distribution de Matériels
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.