Découvrez nos newsletters
Gratuites et spécialisées dans votre secteur
Accès abonnés ✉ Nos newsletters gratuites Je m'abonne
Menu

RECYCLAGE & RÉCUPÉRATION
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ
VIDÉOS

Plus de 350 000 tonnes de pneus usagés collectées en 2017

Partager :
Plus de 350 000 tonnes de pneus usagés collectées en 2017
Par H.Y., le 14 mars 2018
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Recyclage & Récupération
Toujours en croissance, la collecte de pneumatiques usagés par le réseau Aliapur a dépassé les 350 000 tonnes en 2017. Et si la collecte répond à 100 % des objectifs fixés, l’éco-organisme poursuit ses investigations pour valoriser au mieux sa ressource.

2017 marque une nouvelle année-record pour Aliapur en termes de collecte. Les quelque 350 008 tonnes de pneux usagés collectées représentent plus de 45 millions de pneus tourisme, soit les trois-quarts du total des pneus usagés laissés par les utilisateurs dans les garages et les centres-auto. Avec son réseau de 27 collecteurs et 12 transformateurs contractualisés jusqu’en 2020, le directeur général Hervé Domas se félicite de la « solidité du modèle d’Aliapur qui, tout en assurant ses objectifs réglementaires a su poursuivre sa stratégie en matière de diversification marchés et de voies de valorisation produits. »

Autre première historique pour Aliapur : en 2017, le tonnage des pneus valorisés s’affiche en hausse par rapport au chiffre de collecte. « Nous avons valorisé 30 000 tonnes de plus que ce qui a été collecté », confirme Hervé Domas. « Cela nous a permis de déstocker quelques réserves. » Un fait qui s’explique par la conjonction de plusieurs facteurs. Tout d’abord, la ré-ouverture des frontières marocaines aux pneus issus de la filière française. Parallalèlement, Aliapur a consolidé ses débouchés à l’international, avec l’export en 2017 de près de 180 000 tonnes de pneus, dont 40 % vers l’Europe et 60 % hors du Vieux Continent. « La qualité de nos broyats est aujourd’hui reconnue sur les marchés internationaux, avec des produits normés, tracés et fiables », ponctue Hervé Domas, qui a alimenté des cimenteries au Portugal, en Turquie, en Inde, au Pakistan et en Corée.

« Poursuivre le développement des voies de valorisation »

Au final, Aliapur indique que 44 % des pneus collectés sont partis en valorisation énergétique en 2017, 15 % en réutilisation (rechapage et réemploi) et 41 % en valorisation matière. « Nous devons poursuivre le développement des voies de valorisation », insiste Hervé Domas. Une stratégie valable sur tous les domaines. Par exemple, pour la valorisation énergétique, Aliapur poursuit ses actions pour pouvoir intégrer les broyats de pneumatiques comme combustible dans les chaufferies. « C’est ce que nous faisons en Suède, pays réputé pour ses exigences en matière environnementale. Le pouvoir calorifique des pneumatiques peut être comparable à celui du charbon, dont la France importe, chaque année, près de 14 millions de tonnes. Nous pourrions, à coup sûr, substituer 2 à 3 % de broyats de pneumatiques à ce combustible fossile, tant pour les chaufferies urbaines que dans l’industrie lourde », argumente le responsable.

Parallèlement à ses efforts de R&D en faveur de la valorisation matière, Aliapur poursuit également ses actions vers la sortie du statut de déchets du granulat de pneus usagés. « Ce statut constitue un frein au développement des voies de valorisation, parfois pour des raisons administratives et, bien souvent, par préjugé ou méconnaissance des caractéristiques de notre caoutchouc », conclut le directeur général.
Retrouvez toute l'information "recyclage & Récupération" dans Environnement Magazine.
Environnement Magazine, l'information de référence pour tous les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l'environnement.
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
S'identifier
S'inscrire
Rechercher dans nos articles
  Environnement TV à la cime des arbres

Ne perdez pas une minute, Environnement TV est en ligne !
+ de vidéos Environnement TV
Les plus lus
Economie circulaire : quand les sédiments s’y collent
Economie circulaire : quand les sédiments s’y collent
Autrefois matière première, avant de basculer dans la catégorie déchet, les sédiments veulent retrouver leur statut de ressource. Ces dépôts de matières s’accumulant dans les ports et les voies navigables causent bien des difficultés aux gestionnaires maritimes et fluviaux. Alors que les coûts d’enfouissement augmentent de façon exponentielle, ces matières lourdes, difficiles à transporter, peuvent espérer une voie de sortie. Des initiatives émergent, notamment dans les domaines des éco-matériaux, de l’aménagement, de l’agriculture, et du génie civil.
« L’incendie de l’usine Lubrizol est emblématique des limites d’une gestion de crise exclusivement pilotée par l’État »
« L’incendie de l’usine Lubrizol est emblématique des limites d’une gestion de crise exclusivement pilotée par l’État »
Le 26 septembre dernier, un spectaculaire incendie s'est déclaré dans l'usine rouennaise du fabricant de produits chimiques Lubrizol. Très vite, la prise en charge de l'accident par les autorités publiques a été mise en cause. De nombreux habitants, associations et élus ont contesté l'intervention et le discours de l’État dans la gestion de la crise. Décryptage avec Olivier Borraz, directeur de recherche au CNRS et spécialiste des risques.
Trois questions à : Nicolas Soret, président de la commission déchets de l'AMF
Dépôts sauvages : Suez et Point.P déploient un dispositif de collecte des déchets de chantiers
Picogen : de l’énergie renouvelable pour la gestion des réseaux d’eau potable
À lire également
Ile-de-France : un appel à projets pour développer la collecte des biodéchets
Ile-de-France : un appel à projets pour développer la collecte des biodéchets
Ce lundi 16 septembre, la direction régionale Ile-de-France de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe), a lancé un appel à projets sur la collecte des biodéchets.
[Tribune] Le recyclage des textiles, une opportunité pour l’énergie et la mobilité du futur
[Tribune] Le recyclage des textiles, une opportunité pour l’énergie et la mobilité du futur
Cette semaine, Céline Largeau, chef de projet à l’IRT Jules Verne et responsable de la filière automobile et Christophe Magro, directeur adjoint de la plateforme Canoe, reviennent sur le recyclage et la valorisation des textiles. Ils présentent un projet développé par l’IRT et la plateforme Canoe, qui consiste en la production d’une fibre de carbone biosourcée économique à partir de textile recyclé​.
[Décryptage] Fin de vie du numérique : peut mieux faire
[Décryptage] Fin de vie du numérique : peut mieux faire
Les appareils électroniques en fin de vie polluent, ce n’est pas une nouveauté. Pourtant, la collecte et le recyclage des DEEE peuvent encore faire l’objet d’amélioration. En attendant l’écoconception et les changements de pratiques en amont.
Trois questions à : Jean-Christophe Estoudre, directeur général de Smaaart
Trois questions à : Jean-Christophe Estoudre, directeur général de Smaaart
Alors qu’on considère que 100 millions de téléphones dorment dans les tiroirs des Français, l’activité de reconditionnement est en forte croissance. Rencontre avec Jean-Christophe Estoudre, directeur général de la marque Smaaart.
[Dossier] Déchets ménagers : à Besançon, la patience et l’incitation ont payé
[Dossier] Déchets ménagers : à Besançon, la patience et l’incitation ont payé
Grand-Besançon Métropole fait partie des champions de France de la gestion des ordures ménagères résiduelles. Ses secrets ? Une politique forte, des mesures étalées dans le temps et une maîtrise des coûts.
Dépôts sauvages : Suez et Point.P déploient un dispositif de collecte des déchets de chantiers
Dépôts sauvages : Suez et Point.P déploient un dispositif de collecte des déchets de chantiers
Ce mercredi 16 octobre, Suez et Point.P annoncent s'associer pour simplifier la reprise des déchets de chantiers grâce à un nouveau service de collecte.
Une campagne pour donner une deuxième vie aux textiles et chaussures
Une campagne pour donner une deuxième vie aux textiles et chaussures
L'éco-organisme Eco TLC lance ce jeudi 3 octobre, avec 66 marques, une campagne intitulée « Réparons, réutilisons, recyclons », pour favoriser la deuxième vie des textiles d'habillement, linge de maison et chaussures.
Tous les articles RECYCLAGE & RÉCUPÉRATION
En partenariat avec
Accès au kiosque
Événements
Batimat
4 Novembre 2019
Batimat
Le Salon des Professionnels de l’Amiante 2019
13 Novembre 2019
Le Salon des Professionnels de l’Amiante 2019
Solutrans
19 Novembre 2019
Solutrans
+ d'événements
Emploi
- Technicien de maintenance H/F
- Chef de Projet - Facturation et Recouvrement H/F
- Technicien / Technicienne en Hygiène, Sécurité, Environnement industriel -HSE-
- Contrôleur de Gestion Industrielle F/H
+ d’offres
Rubriques
Eau
Recyclage
Énergie
Territoires
Cleantech
Politiques
Pollutions
Biodiversité
Mobilité
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Magazines
BTP Magazine
BTP Rail
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Emploi
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD
CGV (digital)
CGV (magazines)
CGV (pub)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.