Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

RECYCLAGE & RÉCUPÉRATION
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Hors Paris, l’Ile-de-France présente des coûts de gestion des déchets conformes à la moyenne nationale

Partager :
Hors Paris, l’Ile-de-France présente des coûts de gestion des déchets conformes à la moyenne nationale
Par Laurence Madoui, le 9 octobre 2019
DÉCOUVREZ NOTRE NEWSLETTER GRATUITE
Recyclage & Récupération
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Même facture, même quadrature des coûts : avec une dépense par habitant comparable à la moyenne du territoire, l’Ile-de-France doit maximiser la valorisation pour ne pas subir la hausse de fiscalité sur l’enfouissement et l’incinération.

L’Ile-de-France – à l’exclusion de Paris – se situe dans la moyenne des coûts de collecte et de traitement des déchets ménagers et assimilés : le coût aidé1 s’y établit à 89,7 euros (hors taxes) par habitant en 2015 à comparer aux 92,5 euros par habitant à l’échelle du pays en 2016, selon les données présentées, le 8 octobre, par l’Observatoire régional des déchets et la délégation régionale de l’Ademe. Abstraction faite de la capitale, l’Ile-de-France affiche des coûts comparables à ceux du Grand Est (91 euros en 2015), supérieurs à ceux d’Auvergne-Rhône-Alpes (88 euros en 2017) mais inférieurs à ceux de la Nouvelle-Aquitaine (95 euros en 2016).

Sur les périmètres francilien et national, les déchets résiduels représentent la majeure partie du tonnage et de la facture (54 % du coût aidé sur la région – hors Paris – et 57 % en France). Les déchets « du quotidien » (résiduels et recyclables, hors déchetteries) comptent pour 78 % du coût aidé en Ile-de-France et 86 % sur l’ensemble du territoire. Les déchèteries ne pèsent que 10 % du coût aidé à l’échelle de la région (qui dispose d’un site pour 69.000 hab.) contre 22 % à celle du pays (un site pour 14.000 hab.).

Sortir le recyclable du bac résiduel

Maîtriser les coûts implique de détourner massivement les valorisables du bac gris, promis à une TGAP qui doit doubler pour l’incinération et être multipliée par 2,7 pour le stockage d’ici 2025. En Ile-de-France, 72 % des emballages et papiers et 41 % du verre finissent à la poubelle. Leur valorisation s’impose d’autant plus que les sites franciliens d’enfouissement sont proches de la saturation. Neuf régions sur treize sont en incapacité de traiter leurs déchets résiduels, selon l’association Amorce.

« Le renchérissement de la TGAP rendra intéressant le captage des biodéchets, dont la directive de 2018 prévoit le tri à la source d’ici fin 2023, observe Bertrand Bohain, délégué général du Cercle national du recyclage. Malheureusement, la valorisation de ce flux n’est guère soutenue. » Selon le référentiel publié en juillet par l’Ademe, le coût aidé de la collecte séparée des biodéchets ressort à 18 euros par habitant en 2016. Le Syctom de l’agglomération parisienne, qui en valorisera près de 10.000 tonnes en 2019 dans un cadre expérimental2, vise 184.000 tonnes en 2031.

Relancer la prévention

« Après l’emballement pour les programmes locaux de prévention qui a suivi les lois "Grenelle" de 2009 et 2010, l’action s’essouffle du fait du tarissement des aides et des contraintes budgétaires des collectivités, relève Virginie Lledo, directrice du pôle déchets et économie circulaire du cabinet Espelia. Or, son effet se mesure sur le long terme. » Si les gains pour le service public sont difficiles à évaluer, ceux pour le budget des ménages sont chiffrables : autour de 200 euros par an et par habitant. en buvant l’eau du robinet et en limitant le gaspillage alimentaire, selon Espelia. Grenoble Alpes Métropole estime à 14 % du poids de la poubelle résiduelle les déchets « évitables » (bouteilles d’eau, aliments non consommés, publicités en boîte aux lettres et textiles sanitaires).



1 : soit le coût restant à la charge des collectivités ou coût complet dont sont retranchés les recettes industrielles (donnant le coût technique), les soutiens des éco-organismes (coût partagé) et les aides diverses.
2 : auprès de 12 territoires soit 46 communes, 85 marchés et 328 établissements de restauration collective.
Mairie de Juvisy-sur-Orge / DR
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
  [Vidéo] Trois questions à : Alexis de Gérard, directeur de Pollutec
+ de vidéos Environnement TV
Dernier numéro
Décembre 2020
Sommaire
Découvrir
Actu réglementaire
Arrêté du 11 janvier 2021 portant retrait du marché de compresseurs d'air Lire
Décret n° 2021-19 du 11 janvier 2021 relatif au critère de performance énergétique dans la définition du logement décent en France métropolitaine Lire
Arrêté du 21 décembre 2020 modifiant l'arrêté du 30 juillet 2020 fixant la liste et la localisation des emplois de chef de mission de l'agriculture et de l'environnement Lire
Arrêté du 8 janvier 2021 transférant l'autorisation de fourniture de gaz naturel de la société Oxochimie à la société Ineos Derivatives Lavéra (IDL) Lire
Arrêté du 8 janvier 2021 autorisant la société GreenYellow Energy Supply and Services France à exercer l'activité de fourniture de gaz naturel Lire
Arrêté du 31 décembre 2020 organisant les modalités de la contribution financière de l'Office français de la biodiversité aux établissements publics des parcs nationaux pour l'année 2021 Lire
Arrêté du 15 décembre 2020 autorisant l'ouverture du concours professionnel pour le recrutement des secrétaires d'administration et de contrôle du développement durable de classe supérieure, spécialité administration générale, au titre de l'année 2021 Lire
Arrêté du 18 décembre 2020 portant modification et création de programmes dans le cadre du dispositif des certificats d'économies d'énergie Lire
Arrêté du 17 décembre 2020 autorisant l'ouverture de l'examen professionnel pour le recrutement des secrétaires d'administration et de contrôle du développement durable de classe supérieure, spécialité administration générale, au titre de l'année 2021 Lire
Arrêté du 17 décembre 2020 modifiant l'arrêté du 3 octobre 2010 relatif au stockage en réservoirs aériens manufacturés de liquides inflammables, exploités au sein d'une installation classée pour la protection de l'environnement soumise à autorisation de la législation des installations classées pour la protection de l'environnement Lire
Arrêté du 17 décembre 2020 fixant la liste des emplois d'inspecteur technique de l'action sociale des administrations de l'Etat relevant des ministères de la transition écologique, de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales et de la mer Lire
Arrêté du 17 décembre 2020 fixant le nombre d'emplois d'inspecteur technique de l'action sociale des administrations de l'Etat relevant du ministère de la transition écologique, du ministère de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales et du ministère de la mer Lire
Arrêté du 30 novembre 2020 modifiant l'arrêté du 7 mars 2006 portant désignation du site Natura 2000 « Etang de Thau et lido de Sète à Agde » (zone de protection spéciale Lire
Arrêté du 30 novembre 2020 relatif aux signalétiques et marquages pouvant induire une confusion sur la règle de tri ou d'apport du déchet issu du produit Lire
Décret n° 2020-1651 du 22 décembre 2020 relatif au label national « anti-gaspillage alimentaire » en application de l'article L. 541-15-6-1-1 du code de l'environnement Lire
Arrêté du 16 décembre 2020 fixant les taux de promotion dans les corps des directeurs de recherche du développement durable et des chargés de recherche du développement durable au titre des années 2021 et 2022 Lire
Arrêté du 8 décembre 2020 portant reconduction et création de programmes dans le cadre du dispositif des certificats d'économies d'énergie Lire
Délibération n° 2020-295 du 9 décembre 2020 portant décision sur l'évolution du revenu autorisé des opérateurs de stockage souterrain de gaz naturel Storengy, Teréga et Géométhane pour l'année 2021 Lire
Arrêté du 1er décembre 2020 modifiant l'arrêté du 4 novembre 2020 portant nomination d'un directeur régional adjoint de l'environnement, de l'aménagement et du logement (région Auvergne-Rhône-Alpes) Lire
Arrêté du 15 décembre 2020 portant agrément de la société de coordination « Horizon Habitat, société de coordination » Lire
À lire également
Une chaufferie pour valoriser les CSR
Une chaufferie pour valoriser les CSR
Alternative aux énergies fossiles et à l’enfouissement des déchets, la chaufferie Dalkia Wastenergy a été conçue, construite et éprouvée pour s’adapter à tous types de combustibles solides de récupération (CSR). Une solution innovante dans la gestion des déchets, encouragée par la loi de transition énergétique.
François Excoffier : « Les recycleurs ont su s'adapter et faire face à cet épisode incroyable »
François Excoffier : « Les recycleurs ont su s'adapter et faire face à cet épisode incroyable »
Pour succéder à Jean-Luc Petithuguenin au poste de président, le conseil d’administration de la Fédération des entreprises du recyclage (Federec) a élu François Excoffier en octobre dernier. Homme de terrain, cet entrepreneur de 54 ans est, depuis 2002, le PDG de l’entreprise familiale éponyme. Il dresse pour Environnement Magazine un premier bilan de l'activité des entreprises du recyclage pour 2020, tout en présentant les perspectives qui s'offrent à elles sur le marché pour l'année prochaine.
Un jour en reconfinement avec : François Excoffier, président de Fédérec
Un jour en reconfinement avec : François Excoffier, président de Fédérec
Alors que, pour tenter d'endiguer la propagation du Covid-19, le gouvernement a ordonné un deuxième reconfinement, comment les collectivités locales et les entreprises des secteurs de l'environnement traversent-elles cette nouvelle épreuve ? Quelles leçons ont-elles tirées du premier confinement ? Comment envisagent-elles l'avenir désormais ? Environnement-magazine.fr donne aujourd'hui la parole à François Excoffier, le tout nouveau président de la Fédération des entreprises du recyclage (Fédérec).
Federec réélit Jean-Pierre Labonne à la tête de sa filière Déconstruction Automobile
Federec réélit Jean-Pierre Labonne à la tête de sa filière Déconstruction Automobile
Jean-Pierre Labonne reprend son fauteuil de président de la filière Déconstruction Automobile de la Fédération des entreprises du recyclage (Federec).  
L’Union européenne adopte de nouvelles règles sur les déchets plastiques
L’Union européenne adopte de nouvelles règles sur les déchets plastiques
Il ne sera plus possible pour les pays membres d’envoyer leurs déchets plastiques vers des pays non-membres de l’OCDE, sauf s’il s’agit de déchets propres envoyés pour y être recyclés.
Neste se rapproche d'Alterra Energy
Neste se rapproche d'Alterra Energy
Le producteur finlandais de carburants renouvelables Neste a annoncé, début janvier, avoir acquis une participation minoritaire dans Alterra Energy, une société de technologie de recyclage chimique.
Olivier Ponti est élu président de la filière BTP de Federec
Olivier Ponti est élu président de la filière BTP de Federec
La Fédération des entreprises de recyclage (Federec) élit à la tête de sa filière BTP Olivier Ponti, directeur général de Corudo.
Tous les articles RECYCLAGE & RÉCUPÉRATION
En partenariat avec
Événements
34eme Congrès National AMORCE
3 Février 2021
Salon IBS
10 Mars 2021
Salon SMART
10 Mars 2021
+ d'événements
Emploi
- Agent de Réseau d'Eau Potable - H/F
- Ingénieur Commercial H/F
- Agent / Agente de récupération et de recyclage
- Chef de projets F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.