Découvrez nos newsletters
Gratuites et spécialisées dans votre secteur
Accès abonnés ✉ Nos newsletters gratuites Je m'abonne
Menu

RECYCLAGE & RÉCUPÉRATION
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ
VIDÉOS

Hors Paris, l’Ile-de-France présente des coûts de gestion des déchets conformes à la moyenne nationale

Partager :
Hors Paris, l’Ile-de-France présente des coûts de gestion des déchets conformes à la moyenne nationale
Par Laurence Madoui, le 9 octobre 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Recyclage & Récupération
Même facture, même quadrature des coûts : avec une dépense par habitant comparable à la moyenne du territoire, l’Ile-de-France doit maximiser la valorisation pour ne pas subir la hausse de fiscalité sur l’enfouissement et l’incinération.

L’Ile-de-France – à l’exclusion de Paris – se situe dans la moyenne des coûts de collecte et de traitement des déchets ménagers et assimilés : le coût aidé1 s’y établit à 89,7 euros (hors taxes) par habitant en 2015 à comparer aux 92,5 euros par habitant à l’échelle du pays en 2016, selon les données présentées, le 8 octobre, par l’Observatoire régional des déchets et la délégation régionale de l’Ademe. Abstraction faite de la capitale, l’Ile-de-France affiche des coûts comparables à ceux du Grand Est (91 euros en 2015), supérieurs à ceux d’Auvergne-Rhône-Alpes (88 euros en 2017) mais inférieurs à ceux de la Nouvelle-Aquitaine (95 euros en 2016).

Sur les périmètres francilien et national, les déchets résiduels représentent la majeure partie du tonnage et de la facture (54 % du coût aidé sur la région – hors Paris – et 57 % en France). Les déchets « du quotidien » (résiduels et recyclables, hors déchetteries) comptent pour 78 % du coût aidé en Ile-de-France et 86 % sur l’ensemble du territoire. Les déchèteries ne pèsent que 10 % du coût aidé à l’échelle de la région (qui dispose d’un site pour 69.000 hab.) contre 22 % à celle du pays (un site pour 14.000 hab.).

Sortir le recyclable du bac résiduel

Maîtriser les coûts implique de détourner massivement les valorisables du bac gris, promis à une TGAP qui doit doubler pour l’incinération et être multipliée par 2,7 pour le stockage d’ici 2025. En Ile-de-France, 72 % des emballages et papiers et 41 % du verre finissent à la poubelle. Leur valorisation s’impose d’autant plus que les sites franciliens d’enfouissement sont proches de la saturation. Neuf régions sur treize sont en incapacité de traiter leurs déchets résiduels, selon l’association Amorce.

« Le renchérissement de la TGAP rendra intéressant le captage des biodéchets, dont la directive de 2018 prévoit le tri à la source d’ici fin 2023, observe Bertrand Bohain, délégué général du Cercle national du recyclage. Malheureusement, la valorisation de ce flux n’est guère soutenue. » Selon le référentiel publié en juillet par l’Ademe, le coût aidé de la collecte séparée des biodéchets ressort à 18 euros par habitant en 2016. Le Syctom de l’agglomération parisienne, qui en valorisera près de 10.000 tonnes en 2019 dans un cadre expérimental2, vise 184.000 tonnes en 2031.

Relancer la prévention

« Après l’emballement pour les programmes locaux de prévention qui a suivi les lois "Grenelle" de 2009 et 2010, l’action s’essouffle du fait du tarissement des aides et des contraintes budgétaires des collectivités, relève Virginie Lledo, directrice du pôle déchets et économie circulaire du cabinet Espelia. Or, son effet se mesure sur le long terme. » Si les gains pour le service public sont difficiles à évaluer, ceux pour le budget des ménages sont chiffrables : autour de 200 euros par an et par habitant. en buvant l’eau du robinet et en limitant le gaspillage alimentaire, selon Espelia. Grenoble Alpes Métropole estime à 14 % du poids de la poubelle résiduelle les déchets « évitables » (bouteilles d’eau, aliments non consommés, publicités en boîte aux lettres et textiles sanitaires).



1 : soit le coût restant à la charge des collectivités ou coût complet dont sont retranchés les recettes industrielles (donnant le coût technique), les soutiens des éco-organismes (coût partagé) et les aides diverses.
2 : auprès de 12 territoires soit 46 communes, 85 marchés et 328 établissements de restauration collective.
Mairie de Juvisy-sur-Orge / DR
Retrouvez toute l'information "recyclage & Récupération" dans Environnement Magazine.
Environnement Magazine, l'information de référence pour tous les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l'environnement.
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
S'identifier
S'inscrire
Rechercher dans nos articles
  [Exclu] Gaïactica : 60 minutes pour sauver l'humanité du dérèglement climatique !

A partir du samedi 28 septembre, un escape game pas comme les autres ouvre ses portes à Cap sciences à Bordeaux. Les joueurs auront pour mission, à bord du vaisseau Gaïactica, de sauver l'humanité du dérèglement climatique en une heure ! L'équipe d'Environnement TV est allée à la rencontre du créateur de cette mission immersive en avant-première.
+ de vidéos Environnement TV
À lire également
François-Michel Lambert : « L’économie circulaire doit être pilotée directement par Bercy »
François-Michel Lambert : « L’économie circulaire doit être pilotée directement par Bercy »
Le projet de loi anti-gaspillage pour une économie circulaire, qui est examiné à partir de septembre par le Parlement, doit « transformer notre système en profondeur », selon le gouvernement. Déchets ménagers, pollution plastique, informations aux consommateurs, etc., son champ est large. Mais cette nouvelle loi suffira-t-elle ? François-Michel Lambert, député des Bouches-du-Rhône et président de l’Institut national de l’économie circulaire (Inec), en doute. ​
Eramet, BASF et Suez en collaboration pour recycler les batteries lithium-ion
Eramet, BASF et Suez annoncent collaborer pour le développement d'un procédé de recyclage des batteries lithium-ion.
[Décryptage] Fin de vie du numérique : peut mieux faire
[Décryptage] Fin de vie du numérique : peut mieux faire
Les appareils électroniques en fin de vie polluent, ce n’est pas une nouveauté. Pourtant, la collecte et le recyclage des DEEE peuvent encore faire l’objet d’amélioration. En attendant l’écoconception et les changements de pratiques en amont.
Ile-de-France : deuxième session 2019 de l'appel à projets sur l'économie circulaire
Ile-de-France : deuxième session 2019 de l'appel à projets sur l'économie circulaire
Ce mardi 3 septembre, la direction régionale Ile-de-France de l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe), lance la deuxième session 2019 de son appel à projets sur l'économie circulaire.
Les collectivités font le point sur la future loi économie circulaire
Les collectivités font le point sur la future loi économie circulaire
Alors que le projet de loi « antigaspillage pour une économie circulaire » sera examiné au Sénat dès le 13 septembre, l'association de collectivités territoriales, Amorce, fait le point sur les avancées du texte et ses zones d'ombre.
Consigne : trois questions à Alexandra Lange, responsable des affaires institutionnelles de Tomra Europe
Consigne : trois questions à Alexandra Lange, responsable des affaires institutionnelles de Tomra Europe
Alors que le projet de loi « antigaspillage pour une économie circulaire » entre en examen au Sénat ce mardi 24 septembre, la consigne est au cœur de tous les débats. Ce dispositif qui ne fait pas l'unanimité est défendu par Alexandra Lange, responsable des affaires institutionnelles de Tomra pour l'Europe.
Federec organise sa 3ème journée technique nationale sur fond de débats parlementaires autour de la loi anti-gaspillage
Federec organise sa 3ème journée technique nationale sur fond de débats parlementaires autour de la loi anti-gaspillage
La Fédération professionnelle des entreprises du recyclage (Federec) a profité de la troisième édition de sa journée technique nationale pour aborder les dossiers « brûlants » de la profession. Parmi eux, l’instauration de la consigne pour les bouteilles en plastique.
Tous les articles RECYCLAGE & RÉCUPÉRATION
En partenariat avec
Accès au kiosque
Événements
Batimat
4 Novembre 2019
Batimat
Le Salon des Professionnels de l’Amiante 2019
13 Novembre 2019
Le Salon des Professionnels de l’Amiante 2019
Solutrans
19 Novembre 2019
Solutrans
+ d'événements
Emploi
- Technicien de maintenance H/F
- Chef de Projet - Facturation et Recouvrement H/F
- Technicien / Technicienne en Hygiène, Sécurité, Environnement industriel -HSE-
- Contrôleur de Gestion Industrielle F/H
+ d’offres
Rubriques
Eau
Recyclage
Énergie
Territoires
Cleantech
Politiques
Pollutions
Biodiversité
Mobilité
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Magazines
BTP Magazine
BTP Rail
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Emploi
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD
CGV (digital)
CGV (magazines)
CGV (pub)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.