Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

RECYCLAGE & RÉCUPÉRATION
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

[Tribune] La consigne : un engagement pour l'environnement, une opportunité sociale et économique

Partager :
[Tribune] La consigne : un engagement pour l'environnement, une opportunité sociale et économique
Par Manuel Rodriguez, président d'Océan sans plastiques, et Benoît Paget, président de GreenBig, le 21 octobre 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Recyclage & Récupération
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Cette semaine, Manuel Rodriguez, président d’Océan sans plastiques, et Benoît Paget, président de GreenBig, défendent le dispositif de consigne, qu’ils considèrent comme une solution qui permettra "d’aligner économie et écologie".

La problématique de la pollution de l’environnement par les plastiques atteint une ampleur qui lui vaut toute l’attention des instances internationales, un consensus du monde scientifique et une sensibilité grandissante de chacun de nous.

Si toutes les conséquences écologiques, alimentaires, sanitaires, économiques ne sont pas encore listées, l’urgence à agir est bien posée. La France possède sa part de responsabilité et la mise sur le marché, des décennies durant, d’emballages pour lesquels aucune solution satisfaisante de collecte ou de recyclage n’était mise en oeuvre y a contribué. La situation s’améliore, certes. Mais elle reste très insatisfaisante. Selon les chiffres les plus optimistes ce ne sont pas moins de 43% des bouteilles PET qui finissent en décharge ou en incinérateur et 140 millions de bouteilles - les 1% non collectés - qui finissent chaque année dans la nature. Chaque citoyen peut le constater dans son quotidien et la présence d’emballages plastiques dans le caniveau, dans les rivières et fleuves ou sur les littoraux ne peuvent qu’amener au constat de l’échec du système français de collecte. Cette constatation, le gouvernement français lui-même l’a faite et s’est saisi d’un outil, la consigne, qui permettrait d’améliorer profondément nos performances de collecte actuelles. Mise en place avec succès dans plusieurs pays européens, la consigne cristallise actuellement les tensions en France.

Bien sûr, la consigne à elle-seule ne résoudra pas toute la problématique plastique. Bien sûr, la consigne ne saurait en aucun cas répondre à cette nécessaire réflexion sur la place du plastique dans nos vies, à ces transformations sociétales profondes qu’implique la mutation écologique. Mais face à l’urgence écologique peut-on se passer d’un système qui, partout où il a été appliqué avec intelligence, a largement permis de solutionner la question de la présence d’emballages de boisson dans la nature ? Faudrait-il au nom de "meilleures solutions qui restent à inventer" se refuser à appliquer une réponse qui pourrait être développée en quelques mois sur notre territoire et permettrait de collecter près de 100% des emballages de boissons, PET, alu et briques polymatériaux et faciliter le réemploi des bouteilles en verre ? Car c’est bien de cela qu’il s’agit ! Du développement d’un mode de consigne ambitieux, qui vise à collecter 100% des emballages de boisson, partout sur le territoire et non de laisser se développer, ça et là, des initiatives ponctuelles à la recherche d’un bénéfice immédiat.

Mettre en place la consigne aura-t-il des conséquences économiques ? Oui, sans conteste. Tout d’abord sur la filière PET qui, avec une collecte plus efficace en termes de volume mais aussi de qualité devrait connaître une croissance accélérée et la création d’emplois non délocalisables. Des conséquences également sur la poubelle jaune car parmi les coûts importants du traitement des déchets ménagers, le transport figure en bonne place. En retirant les bouteilles du bac de tri, les poubelles se rempliront moins vite, générant des économies sur la collecte pour les collectivités, qui ont par ailleurs reçu la garantie du maintien de leurs financements par l’éco-organisme Citeo. Les recycleurs seront-ils les grands perdants de la consigne ? Même sans les bouteilles, il restera dans le bac de tri de nombreux plastiques dont la valeur économique est élevée mais qui ne sont aujourd’hui quasiment pas recyclés. Les importants investissements réalisés dans des chaînes de tri de haute performance doivent servir à trier et recycler des emballages comme par exemple le pot de yaourt, qui à lui seul représente 25% du gisement total (en tonnes) de bouteilles en plastique !

Le changement est l’appel d’air de l’innovation. C’est lui qui pousse à inventer des solutions plus vertueuses écologiquement et économiquement, parfois aux dépends de modèles économiques vieillissants. C’est tant mieux s’il s’agit de mettre sur pied une filière innovante, unique au monde, créatrice d’emplois industriels non délocalisables. La consigne est une opportunité à saisir, tant d’un point de vue écologique qu’économique ! Rassemblées autour d’un manifeste pour la consigne, partout en Europe, les ONG se mobilisent pour la mise en place de cette solution comme une nécessité urgente et observent avec espoir ce qui se déroule en France. A nous d’inventer le modèle qui pourrait servir d’exemple, dans lequel toutes les parties prenantes seraient gagnantes, y compris celles qui s’y opposent par peur d’y perdre. Quelle réussite ce serait d’enfin réussir à aligner économie et écologie !
Manuel Rodriguez, président d'Océan sans plastiques, et Benoît Paget, président de GreenBig
  [Vidéo] Le vélo gagne du terrain
+ de vidéos Environnement TV
Actu réglementaire
Arrêté du 16 septembre 2020 modifiant l'arrêté du 12 mai 2020 adaptant aux circonstances exceptionnelles liées à l'épidémie de covid-19 le programme et les modalités de mise en œuvre de la formation professionnelle initiale et continue des conducteurs du transport routier de marchandises et de voyageurs Lire
Arrêté du 16 septembre 2020 fixant les modalités de calcul et de remboursement de la somme forfaitaire due par les ingénieurs des études et de l'exploitation de l'aviation civile en cas de rupture de l'engagement à servir l'Etat souscrit lors de leur admission à l'Ecole nationale de l'aviation civile Lire
Arrêté du 16 septembre 2020 fixant les modalités de calcul et de remboursement des sommes dues par les personnels de certains corps techniques relevant de la direction générale de l'aviation civile en cas de rupture de l'engagement à servir l'Etat souscrit lors de leur admission à l'Ecole nationale de l'aviation civile Lire
Arrêté du 17 septembre 2020 relatif aux dispositions de l'avenant à l'accord-cadre interprofessionnel 2018-2021 conclu dans le cadre de l'interprofession des vins du Sud-Ouest et portant sur la cotisation interprofessionnelle 2020 Lire
Ordonnance n° 2020-1162 du 23 septembre 2020 relative aux conditions de travail des jeunes travailleurs de moins de dix-huit ans à bord des navires et à l'embarquement de personnes autres que gens de mer à des fins d'observation ou de mise en situation en milieu professionnel Lire
Rapport au Président de la République relatif à l'ordonnance n° 2020-1162 du 23 septembre 2020 relative aux conditions de travail des jeunes travailleurs de moins de dix-huit ans à bord des navires et à l'embarquement de personnes autres que gens de mer à des fins d'observation ou de mise en situation en milieu professionnel Lire
Décision du 14 septembre 2020 portant délégation de signature (direction de l'habitat, de l'urbanisme et des paysages) Lire
Arrêté du 17 septembre 2020 relatif à l'institution du dispositif de pré marquage de gibier soumis à plan de chasse dans le département de la Haute-Savoie Lire
Arrêté du 10 mars 2020 modifiant l'arrêté du 17 octobre 2011 renouvelant les agréments de trois organismes pour la délivrance des certificats prévus à l'article R. 521-59 du code de l'environnement Lire
À lire également
Paprec reprend Privacia
Paprec reprend Privacia
Paprec Group annonce ce mercredi 2 septembre, reprendre la société francilienne Privacia.
Dix millions d'euros pour les structures du réemploi touchées par la crise
Dix millions d'euros pour les structures du réemploi touchées par la crise
L'Agence de la transition écologique (Ademe) vient de lancer, dans le cadre du plan de relance gouvernemental, une enquête sur le futur dispositif de soutien aux structures de réemploi de l'économie sociale et solidaire.
TerraCycle et L'Oréal s'engagent pour le recyclage des emballages cosmétiques
TerraCycle et L'Oréal s'engagent pour le recyclage des emballages cosmétiques
TerraCycle et L'Oréal France se sont associés pour le traitement des emballages cosmétiques.
Vicat et Serfim Recyclage s'associent autour des CSR
Le cimentier Vicat et Serfim Recyclage se sont associés pour reprendre l'activité CSR de Sibuet Environnement.
Bruno Roussel est le nouveau directeur général du syndicat départemental Trifyl
Bruno Roussel est le nouveau directeur général du syndicat départemental Trifyl
Bruno Roussel a été nommé directeur général des services de l’établissement public de gestion des déchets à l’échelle départementale, Trifyl.
Déchets de construction : une boîte à outils pour les professionnels
Déchets de construction : une boîte à outils pour les professionnels
La plateforme collaborative Démoclès lance une boîte à outils vouée à accompagner les diagnostiqueurs dans l’évolution de leurs pratiques. Elle inclut un guide de bonnes pratiques pour la réalisation du diagnostic produits/matériaux/déchets avant démolition/réhabilitation.
L'Ugap propose une solution de collecte des déchets de l'activité tertiaire
L'Ugap propose une solution de collecte des déchets de l'activité tertiaire
La centrale d'achat public, Ugap, propose la collecte et le traitement des déchets de l'activité tertiaire.
Tous les articles RECYCLAGE & RÉCUPÉRATION
Tous nos magazines
Accéder au kiosque
En partenariat avec
Événements
Congrès IDRRIM 2020
29 Septembre 2020
Salon Des Professionnels de l’Amiante
29 Septembre 2020
États Généraux de la chaleur solaire 2020
29 Septembre 2020
+ d'événements
Emploi
- Responsable Environnement (H/F)
- Opérateur(trice) Gestion des Reseaux H/F
- Chef d'équipe d'entretien des espaces verts
- Responsable administratif et comptable hydraulique assainissement F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.