Offre Silver (à partir de 20 € / mois)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Chimirec modernise son site Socodeli à Carcassonne

Chimirec modernise son site Socodeli à Carcassonne
Par Anthony Laurent, le 24 mars 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Le groupe Chimirec, spécialisé dans la collecte et la valorisation des déchets, a investi 900.000 euros pour renforcer la sécurité et réduire les impacts environnementaux de son site Socodeli situé dans l’Aude. Les travaux s’achèveront en avril.

Il verra le jour en avril prochain, après plus d’un an de travaux. Le groupe Chimirec, spécialisé dans la collecte et la valorisation des déchets, a entrepris, depuis juillet 2020, de moderniser son site Socodeli situé à Carcassonne (Aude). L’objectif ? En renforcer la sécurité et en réduire les impacts environnementaux. Le site de Carcassonne est consacré à la collecte, au regroupement, au transit et au traitement des déchets dangereux. Déjà intégré dans une démarche de développement durable, il réduira encore davantage le volume de ses déchets solides, grâce notamment à un déchiqueteur à cisaille rotative. Côté sécurité, une couverture assure désormais l’étanchéité de toute la zone de stockage du site et améliore ainsi la protection de cette dernière contre le vent et la pluie.

Pour mener à bien ces travaux de modernisation, le groupe a investi 900.000 euros. « Ces travaux ont été réalisés avec succès et répondent à des objectifs clés pour notre groupe : renforcer la sécurisation de notre activité et améliorer l’aspect environnemental du site », fait savoir Pierre Vogel, directeur de Chimirec Socodeli Carcassonne. Et d’ajouter : « Ces aspects sont importants dans notre métier, dont la mission est de mettre toute notre expertise au service de nos clients, en les accompagnant avec des solutions de proximité durables et sécurisées, en matière de collecte et de recyclage. » En 2020, Socodeli Carcassonne a collecté et valorisé près de 11.500 tonnes de déchets. L’entreprise vise cette année un objectif de 12.000 tonnes, dont une partie sera collectée à partir du futur site de Muret (Haute-Garonne) dès septembre prochain.

Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Dernier numéro
Actu réglementaire
À lire également
Suez et Würth digitalisent la collecte des déchets
Suez et Würth digitalisent la collecte des déchets
Le groupe Suez de gestion de l’eau et des déchets, et Würth, multi-spécialiste de services et de produits de fixation, ont mis en place une solution digitale pour le tri et le recyclage des déchets.
[Tribune] Les achats innovants, un gisement de profits d’intérêt général
[Tribune] Les achats innovants, un gisement de profits d’intérêt général
Que la chaîne de valeurs intègre des énergies renouvelables ou réduise les déchets, la logique de cycle de vie et de coût global rebat les cartes. Franck Lheureux, Chief Revenue Officer à Ivalua, spécialiste de logiciels français, évoque l'importance de l'approche « Total Cost of Ownership » et le gain de productivité que celle-ci engendre.
[Enquête] Les sites et sols pollués bénéficient d’un nouvel outil de recyclage du foncier
[Enquête] Les sites et sols pollués bénéficient d’un nouvel outil de recyclage du foncier
Le Fonds friches, un nouvel outil sorti de la botte de France Relance, alloue 300 millions d’euros sur deux ans à la réhabilitation des friches polluées et au recyclage du foncier déjà artificialisé. Ce soutien public vise à équilibrer des projets de réhabilitation de friches déficitaires et à favoriser la sobriété foncière.
Federec enthousiaste par la conversion de l’usine papetière d’Alizay
Federec enthousiaste par la conversion de l’usine papetière d’Alizay
La Fédération des entreprises du recyclage (Federec) a salué la reprise et la conversion de l’usine papetière d’Alizay (Eure) par le groupe papetier belge VPK. La fédération assurera l’approvisionnement de cette usine en matières premières issues du recyclage.
Corepile : 10.015 tonnes de piles et batteries collectées en 2020
Corepile : 10.015 tonnes de piles et batteries collectées en 2020
Corepile, l’éco-organisme pour la collecte et le recyclage des piles et accumulateurs portables usagés, a récolté 10.015 tonnes de piles et batteries portables en 2020, soit une progression de 2 % par rapport à 2019.
Chimirec : Johann Daniel nommé directeur des filiales de traitement et Recherche & Développement
Chimirec : Johann Daniel nommé directeur des filiales de traitement et Recherche & Développement
Le groupe Chimirec, spécialiste de la gestion des déchets, a annoncé la nomination de Johann Daniel au poste de directeur des filiales de traitement et Recherche & Développement.
[Tribune] Les acteurs du reconditionné veulent « rétablir quelques vérités » face à l’appel des 1661 artistes
[Tribune] Les acteurs du reconditionné veulent « rétablir quelques vérités » face à l’appel des 1661 artistes
Alors que le projet de taxation des smartphones reconditionnés sera débattu le 10 juin à l’Assemblée nationale, la fédération RCube et le Syndicat interprofessionnel du reconditionnement et de la régénération des matériels informatiques, électroniques et télécoms (SIRRMIET), répondent aux 1661 artistes signataires de la tribune parue dans les colonnes du Journal du dimanche. Pour ces professionnels du reconditionné, il ne s’agit en aucun cas « d’opposer culture et environnement ».
Tous les articles RECYCLAGE & RÉCUPÉRATION
Inscrivez-vous aux Trophées de la Distribution de Matériels
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.