Offre Silver (à partir de 20 € / mois)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Dastri s'implique dans la gestion des déchets de vaccination anti-Covid

Dastri s'implique dans la gestion des déchets de vaccination anti-Covid
Les déchets de vaccination seront pris en charge par Dastri. Crédits : Pixabay
Par Abdessamad Attigui, le 3 mai 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Seringues, tubes et cotons... Les déchets de vaccins en pharmacie seront désormais pris en charge par l’éco-organisme Dastri afin d’accélérer la vaccination anti-Covid.

Depuis mars 2021, l’État a autorisé les pharmacies à vacciner les patients pour élargir sa campagne anti-covid dans l’Hexagone. Résultat : une potentielle augmentation du volume des déchets d’activités de soins à risques infectieux (Dasri). Pour éviter une tension nationale dans la gestion des déchets de vaccins, l’éco-organisme Dastri s’est impliqué, à la demande du ministère des Solidarités et de la Santé (MSS), dans leur collecte et traitement auprès des pharmacies.

La convention a été signée par le MSS le 26 avril 2021, et précise les modalités de versement d’une subvention à Dastri pour leur prise en charge de déchets de professionnels de santé qui est hors périmètre de l’éco-organisme. Pour rappel, ce dernier intervenait déjà auprès des officines à la suite de l’autorisation qu’elles ont obtenue en 2019 pour la vaccination antigrippale ainsi que pour les déchets des tests de dépistage Covid (sérologiques et antigéniques) depuis 2020.

L’éco-organisme a communiqué les modalités de stockage des déchets de vaccins (seringues usagées et flacons vides), de tests sérologiques (autopiqueurs) et de tests antigéniques (écouvillons, tubes et cassettes), qui répondent à des logiques différentes, aux pharmaciens afin de permettre une gestion optimale de ces déchets.

Dastri évite en outre de multiplier les circuits de collecte des déchets dans les officines, améliorant ainsi le bilan carbone de son opération.
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
[Vidéo] Ça m'énerve : nos caniveaux ne sont pas des poubelles !
Dernier numéro
Actu réglementaire
À lire également
Suez et Fermentalg lancent une entreprise dédiée à la valorisation du CO2 grâce aux microalgues
Suez et Fermentalg lancent une entreprise dédiée à la valorisation du CO2 grâce aux microalgues
Suez et Fermentalg créent la coentreprise « CarbonWorks ». Détenue à part égale par les deux groupes, elle a pour mission d’accélérer le développement et la commercialisation des solutions de capture et de bioconversion du CO2 par « photosynthèse microalgale ».
[Décryptage] RE2020, de nouveaux risques pour la construction ?
[Décryptage] RE2020, de nouveaux risques pour la construction ?
Dans un contexte d’urgence climatique, et malgré quelques reports, vient de paraître en consultation publique le projet de loi RE2020, la future réglementation environnementale pour la construction des bâtiments neufs. Si elle est promulguée, cette loi imposera des calculs de limitation de la consommation des énergies polluantes, d’équivalent de rejet de CO² pour tous les matériaux utilisés lors d’une construction neuve. De quoi impacter en profondeur les modes constructifs et les contrats d’assurance pour les couvrir. Sébastien Faure, expert Construction Forts Enjeux au groupe Stelliant, apporte son éclairage sur un secteur de la construction en pleine mutation. 
Meubles usagés : Eco-mobilier a collecté 842.000 tonnes en 2020
Meubles usagés : Eco-mobilier a collecté 842.000 tonnes en 2020
Eco-mobilier, spécialiste de la collecte et recyclage du mobilier usagé, a collecté 842.000 tonnes de déchets d’éléments d’ameublement (DEA) en 2020. 93 % de ces déchets ont été recyclés ou réemployés. Zoom sur l’évolution de la collecte.
Suez et Airex Énergie accélèrent la production industrielle du biochar
Suez et Airex Énergie accélèrent la production industrielle du biochar
Suez et Airex Énergie, producteur canadien de biochar, s’associent pour industrialiser la valorisation des résidus de biomasse inexploités en biochar (forme stable du carbone organique). Ce combustible renouvelable est utilisé pour la fertilisation des sols urbains et agricoles.
Federec présente une vision optimiste de l’industrie du recyclage à l'horizon 2030
Federec présente une vision optimiste de l’industrie du recyclage à l'horizon 2030
Le syndicat professionnel des entreprises du recyclage Federec, dévoile son étude prospective sur les emplois et les compétences au sein de l'industrie du recyclage en 2030 : 5 principaux facteurs d’évolution toucheront le secteur dans les prochaines années.
Ecodrop traite les déchets du bâtiment sur l'ensemble du territoire français
Ecodrop traite les déchets du bâtiment sur l'ensemble du territoire français
Ecodrop, acteur de la gestion et collecte des déchets sur chantier, poursuit son développement en étendant son offre de services sur le territoire national.
[Tribune] Les acteurs du reconditionné veulent « rétablir quelques vérités » face à l’appel des 1661 artistes
[Tribune] Les acteurs du reconditionné veulent « rétablir quelques vérités » face à l’appel des 1661 artistes
Alors que le projet de taxation des smartphones reconditionnés sera débattu le 10 juin à l’Assemblée nationale, la fédération RCube et le Syndicat interprofessionnel du reconditionnement et de la régénération des matériels informatiques, électroniques et télécoms (SIRRMIET), répondent aux 1661 artistes signataires de la tribune parue dans les colonnes du Journal du dimanche. Pour ces professionnels du reconditionné, il ne s’agit en aucun cas « d’opposer culture et environnement ».
Tous les articles RECYCLAGE & RÉCUPÉRATION
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.