Découvrez nos newsletters
Gratuites et spécialisées dans votre secteur
Accès abonnés ✉ Nos newsletters gratuites Je m'abonne
Menu

TERRITOIRES
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Europacity : l’État abandonne définitivement le projet

Partager :
Europacity : l’État abandonne définitivement le projet
Par E.G, le 7 novembre 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Territoires
Ce jeudi 7 novembre, l’Elysée a annoncé à l’Agence France-Presse, l’abandon du projet de méga centre commercial et de loisirs, Europacity, à Gonesse dans le Val d’Oise. Ceci au profit d’un projet « alternatif »​.

Le Président Emmanuel Macron a décidé d’abandonner le projet Europacity, qu’il juge « daté » et « dépassé » et qui « ne correspond plus aux aspirations de nos concitoyens ». L’Elysée a précisé à l’Agence France-Presse (AFP) que le chef de l’État compte néanmoins « réfléchir à un projet alternatif plus vaste que le triangle de Gonesse ». Mais il n’est « plus question de créer un grand pôle de commerces et de loisirs où viendraient des consommateurs de toute l’Ile-de-France qui repartent ensuite, créant un pic de consommation et de mobilité, au détriment des commerces alentour ».

Il ne s’agirait donc plus d’un seul gros projet, mais d’un projet « plus mixte, plus moderne, sans créer un pôle démesuré de consommation, de loisirs et d’objets », a ajouté l’Elysée. Et de développer : « L’idée n’est plus un centre commercial et de loisirs, mais un morceau de ville, qui donne envie, avec du commerce, du résidentiel, du logement, une partie d’activité agricole, peut-être de la petite industrie, du circuit-court, pourquoi pas du loisir, mais pas un grand pôle. » Francis Rol-Tanguy, ancien directeur de l’Atelier parisien d’urbanisme, se voit confier une mission de travail avec les élus afin d’élaborer ce nouveau projet.

« S’assurer de la préservation des terres agricoles »

L’annonce a largement été saluée, notamment par les responsables d’associations environnementales, à l’image de Jean-François Julliard, directeur général de Greenpeace. Néanmoins, ce dernier estime qu’il « faut maintenant s’assurer de la préservation de ces terres agricoles, devenues si rares à proximité de Paris ». Yannick Jadot (EELV) a également partagé son soulagement, ainsi que de nombreux hommes politiques du Parti communiste français ou de la France insoumise. Les membres de la majorité ont aussi applaudi cet abandon du projet, qui n’est cependant pas un abandon de l’aménagement des terres agricoles du triangle de Gonesse.

Europacity était un projet porté par la filiale d’immobilier commercial du groupe Auchan, Ceetrus, et le conglomérat chinois Wanda. Il s’étendait sur 430.000 mètres carrés, pour un investissement de 3,1 milliards d’euros. Très contesté, ce projet a été remis en cause en août 2017 par le commissaire enquêteur chargé de la rédaction du rapport d’enquête publique. Il estimait alors que ce projet était « peu compatible avec la notion de développement durable ». En mars 2018, le tribunal administratif de Cergy-Pontoise avait annulé l’arrêté du préfet du Val d’Oise autorisant la création de la ZAC du triangle de Gonesse, puis le Plan local d’urbanisme (PLU) de Gonesse.
A Gonesse, en 2016 / Crédit : Environnement Magazine
Retrouvez toute l'information "territoires" dans Environnement Magazine.
Environnement Magazine, l'information de référence pour tous les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l'environnement.
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
S'identifier
S'inscrire
  [Vidéo] La consigne en Norvège : un modèle durable

Dans ce nouveau numéro d'Environnement TV, Eva Gomez vous fait découvrir le dispositif de consigne en Norvège.
+ de vidéos Environnement TV
À lire également
Fonds Barnier : le soutien aux travaux de réduction de la vulnérabilité des habitations passe de 40 à 80%
Fonds Barnier : le soutien aux travaux de réduction de la vulnérabilité des habitations passe de 40 à 80%
Samedi 7 décembre dernier, la ministre de la transition écologique et solidaire, Elisabeth Borne, a annoncé le doublement de 40 à 80% du soutien des travaux de réduction de la vulnérabilité des habitations dans le cadre des plans de prévention des risques d'inondation.
Lubrizol : une consultation en ligne pour identifier les difficultés des élus locaux dans la gestion de crise
Ce mercredi 4 décembre, la commission d'enquête du Sénat sur la gestion des conséquences de l'incendie de l'usine Lubrizol lance une consultation en ligne pour les élus locaux.
Michel Gioria : « Il faut apprendre à vivre avec un revenu mensuel et un budget annuel de 2 tonnes de CO2 »
Michel Gioria : « Il faut apprendre à vivre avec un revenu mensuel et un budget annuel de 2 tonnes de CO2 »
A la veille de l’examen par l’Assemblée nationale du projet de loi sur l’économie circulaire et la lutte contre le gaspillage, le directeur de l’Ademe d’Ile-de-France dit tout le bien qu’il pense du texte … sachant que l’essentiel est ailleurs : pour Michel Gioria, c’est la fiscalité écologique qui permettra de découpler la croissance économique et la dégradation de l’environnement, dont l’inflation de déchets.
L'ADN environnemental à l'honneur le 23 janvier à Lyon
L'ADN environnemental à l'honneur le 23 janvier à Lyon
La zone Atelier Bassin du Rhône organise le 23 janvier prochain une journée consacrée aux nouveaux outils de bioévaluation environnementale basés sur l’ADN.
Agroécologie : lancement de la chaire Bio4Solutions
Ce mardi 14 janvier, l'Ensaia-Université de Lorraine a lancé la chaire Bio4Solutions, consacrée à la transition agroécologique.
Crues : le gouvernement veut améliorer la prévention et la gestion des risques
Crues : le gouvernement veut améliorer la prévention et la gestion des risques
Ce mardi 3 décembre, la ministre de la transition écologique Elisabeth Borne a réuni les élus locaux de régions du sud de la France touchées par les crues, afin de travailler à une meilleure gestion des risques.
Le Cerema et Geocorail en partenariat pour la protection du littoral
Le Cerema et Geocorail en partenariat pour la protection du littoral
Le 19 novembre dernier, le Centre d'études et d'expertise sur les risques, l'environnement, la mobilité et l'aménagement (Cerema) et Geocorail ont signé une convention cadre pour la protection du littoral et des ouvrages maritimes côtiers.
Tous les articles TERRITOIRES
En partenariat avec
Nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
Colloque : Etat des lieux de la reconversion des sites pollués et perspectives
23 Janvier 2020
Colloque : Etat des lieux de la reconversion des sites pollués et perspectives
Conférence ADN Environnemental
23 Janvier 2020
Conférence ADN Environnemental
Assises Européenne de la Transition Énergétique
28 Janvier 2020
Assises Européenne de la Transition Énergétique
+ d'événements
Emploi
- Technicien pneumatique Mixte H/F
- Responsable Achats et Logistique
- Assistant chargé / Assistante chargée d'affaires BTP en génie climatique et énergétique
- Ing. déconstruction désamiantage Strasbourg F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.