Offre Silver (à partir de 8,90 €)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Le dispositif « Bon Diagnostic Carbone » est opérationnel

Le dispositif « Bon Diagnostic Carbone » est opérationnel
plan France Relance finance le diagnostic à hauteur de 90 %. Crédits : Pixabay
Par Abdessamad Attigui, le 4 mai 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Le « Bon Diagnostic Carbone » du plan France Relance est désormais accessible aux agriculteurs installés depuis moins de 5 ans. Objectif : construire une stratégie carbone adaptée à chaque exploitant tout en générant de la valeur environnementale et économique.

Les sols agricoles peuvent jouer un rôle essentiel dans le stockage du carbone. Pour générer cette valeur environnementale, le plan France Relance lance le dispositif « Bon Diagnostic Carbone ». Doté de 10 millions d’euros, cette démarche est accessible à tous les agriculteurs installés depuis moins de 5 ans. Celle-ci a pour objectif de dresser un bilan permettant aux agriculteurs d’identifier les mesures concrètes à prendre en faveur de l’environnement, tout en veillant à leur intégration au projet économique des exploitations.

Concrètement, le plan France Relance finance à 90 % la réalisation des diagnostics et les agriculteurs n’auront à s’acquitter que de 10 % du coût complet, soit près de 200 à 250 euros. Cette contribution sera réglée auprès de la structure en charge du diagnostic. Les agriculteurs sont ainsi invités à contacter directement structures reconnues pour leur expertise dans le domaine, pour la réalisation d’un diagnostic personnalisé. Une carte recensant ces structures est disponible en ligne.

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Un avantage environnemental et économique

Entre sécheresse, canicules, et gel, les variations climatiques posent problèmes aux agriculteurs qui sont témoins des effets du changement climatique. Ces derniers s’adaptent et œuvrent pour en limiter les effets. Dans ce contexte, l’agriculture peut être une solution viable dans la lutte contre le changement climatique, que ce soit à travers la diminution de ses émissions mais également en jouant un rôle de stockage de carbone dans les sols.

« Face à l’accélération des effets du changement climatique, la mobilisation de jeunes générations est déterminante. Le Bon Diagnostic Carbone permet à chaque jeune agriculteur installé d’activer les différents leviers dont il dispose pour améliorer son impact et identifier les actions les plus efficaces pour y parvenir. Cette mesure vient renforcer le rôle des agriculteurs en tant que porteurs de solutions pour capter plus de carbone dans les sols », souligne Julien Denormandie, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation.

Au-delà de l’avantage environnemental, cette mesure apporte également un avantage économique pour les agriculteurs. Ce diagnostic s’appuie sur les méthodologies du Label Bas Carbone, ce qui permettra de diriger des financements vers des agriculteurs porteurs de projets vertueux pour le climat. Ainsi, une fois labellisé « Bas carbone », l’agriculteur pourra obtenir des « crédits carbones valorisables auprès d’entreprises agissant pour la compensation de leur empreinte environnementale ».

Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
Dernier numéro
Actu réglementaire
À lire également
Eqiliance, la nouvelle marque engagée de Spie batignolles
Eqiliance, la nouvelle marque engagée de Spie batignolles
Spie batignolles présente sa nouvelle marque Eqiliance pour la réalisation des travaux en faveur de la résilience des territoires et de la protection de la biodiversité.
Une alternative biosourcée aux résines adhésives fossiles
Une alternative biosourcée aux résines adhésives fossiles
Evertree, spécialiste des solutions adhésives, et FCBA, l’institut technologique des filières forêt-bois et ameublement se sont associés pour révolutionner les panneaux de bois avec de nouveaux systèmes adhésifs biosourcés.
Bretagne : appel à manifestation d’intérêt sur l’usage des matériaux de construction biosourcés
Bretagne : appel à manifestation d’intérêt sur l’usage des matériaux de construction biosourcés
La première session de l’appel à manifestation d’intérêt portant sur la construction neuve est lancée jusqu’au 30 septembre 2021. Objectif : diffuser plus largement l’intérêt des matériaux biosourcés pour une construction plus durable.
Aurélie Cai nommée directrice des opérations à Merci Raymond
Aurélie Cai nommée directrice des opérations à Merci Raymond
La startup Merci Raymond, spécialiste de la végétalisation et de l'agriculture urbaine, a nommé Aurélie Cai en tant que directrice des opérations.
La Caisse des Dépôts lance un appel à projets pour valoriser l’environnement dans l’architecture et paysage
La Caisse des Dépôts lance un appel à projets pour valoriser l’environnement dans l’architecture et paysage
La Caisse des Dépôts lance un appel à projets pour le volet « Architecture et paysage ». Les candidatures sont ouvertes jusqu’au 09 mai 2021.
Printemps des Villes, le mouvement engagé pour une urbanité écologique
Printemps des Villes, le mouvement engagé pour une urbanité écologique
Convaincus que chacun doit « faire sa part » pour la construction de villes plus durables, 22 professionnels ont lancé le mouvement « Printemps des Villes ». Objectif : concrétiser les projets urbains écologiques et solidaires.
Olivier Peter nommé président du SOFFONS et de l’UMTM
Olivier Peter nommé président du SOFFONS et de l’UMTM
Olivier Peter, Directeur général de Spie batignolles fondations, a été nommé à la présidence des deux fédérations professionnelles : SOFFONS et l’UMTM.
Tous les articles TERRITOIRES
Inscrivez-vous aux Trophées de la Distribution de Matériels
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.