Offre Silver (à partir de 20 € / mois)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines

TERRITOIRES
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Début de l'enquête publique sur le projet d'enfouissement des déchets nucléaires à Bure

Début de l'enquête publique sur le projet d'enfouissement des déchets nucléaires à Bure
L'enquête dure jusqu'au 23 octobre pour permettre au maximum de citoyens de s'informer et exprimer leurs avis. Crédit : Goos VEENENDAAL/Pixabay
Par La Rédaction, le 16 septembre 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Une enquête publique se tient jusqu’au 23 octobre autour du projet de centre de stockage industriel en couche géologique profonde des déchets radioactifs de haute et moyenne activité à vie longue, sur les territoires de la Meuse et de la Haute-Marne.

Cette enquête intervient près d’un an après le dépôt par l’Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs (Andra), auprès du ministère de la transition écologique, d’une demande de déclaration d’utilité publique du projet Cigéo (d’enfouissement des déchets radioactifs) à Bure (Meuse).

Cette enquête publique préalable à la déclaration d’utilité publique sera conduite par une commission composée de cinq membres « neutres et indépendants » désignés par le Tribunal administratif de Nancy. Celle-ci s’appuie sur un dossier accessible en ligne et dans les 16 lieux d’enquête. Il permettra au public d’appréhender l’importance des travaux envisagés et leurs potentielles conséquences. Il comprend ainsi « une notice explicative, une étude d’impact du projet, l’avis de l’autorité environnementale, le mémoire en réponse du porteur de projet, les avis des collectivités, le bilan de la participation du public à l’élaboration du projet de centre de stockage Cigéo et les procès-verbaux d’examen conjoint du dossier de mise en compatibilité des documents d’urbanisme intercommunaux (SCOT-PLUI), ainsi que le plan des travaux »

Pendant les prochaines semaines, cette commission sera chargée de récolter les avis et les propositions de chaque personne physique et morale via les 24 permanences physiques sans rendez-vous et les 3 permanences téléphonique sur rendez-vous. Les individus peuvent également s’informer et déposer leurs observations à travers la plateforme en ligne.

Le caractère d’utilité publique

À l’issue de l’enquête publique, le Président de la commission d’enquête transmettra, dans un délai de 30 jours, à la Préfète de la Meuse ainsi qu’à la Présidente du Tribunal administratif, le rapport et les conclusions motivées de la commission d’enquête.

Après réception du rapport et des conclusions de la commission d’enquête, des avis des collectivités concernées et de l’avis du conseil d’Etat, le Premier Ministre « pour statuer pourra prononcer ou refuser de prononcer la déclaration d’utilité publique du projet et la mise en compatibilité des documents d’urbanisme ».

Par ailleurs, il est utile de rappeler que la déclaration d’utilité publique n’est pas une autorisation de construction du centre de stockage Cigéo. Cet acte administratif permet notamment de reconnaître le caractère d’utilité publique d’un projet dont le bilan avantages/inconvénients est favorable à son déploiement.

Une démarche progressive de déploiement du projet

Pour rappel, la phase pilote a été proposée par l’Andra à l’issue du débat public de 2013 pour répondre à une démarche progressive de déploiement du projet de Cigéo. Elle débutera après l’obtention du décret d’autorisation de création (DAC) et correspond ainsi aux premières années de fonctionnement du centre de stockage. Celle-ci pourra durer de 15 à 25 ans.

Ce projet estimé entre 20 et 30 milliards d’euros, prévoit de confiner environ 80.000 mètres cubes de déchets radioactifs à 500 mètres sous-terre, dans le bois Lejuc à Mandres-en-Barrois, près de Bure (Meuse). En janvier 2018, l’Autorité de sûreté nucléaire estimait que les options de sûreté nécessitaient des compléments concernant l’architecture de stockage ainsi que sa surveillance. Cigéo avait fait l’objet d’une expertise technique par l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire rendue en juin 2017. Celui-ci faisait déjà part de ses doutes concernant la sûreté de l’architecture du projet.
Rejoignez-nous sur LinkedIn, Facebook et Twitter
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
[Vidéo] Comment l'aéroport de Paris-Orly gère la biodiversité ?
Dernier numéro
Hydroplus
Le magazine des professionnels de l’eau et de l’assainissement. (supplément d’EM)
Avril 2022
Sommaire
Découvrir
S'abonner
Les numéros
Actu réglementaire
Décret n° 2022-809 du 14 mai 2022 relatif à l'aide à l'acquisition ou à la location de taxis peu polluants accessibles en fauteuil roulant Lire
Arrêté du 12 mai 2022 portant création de comités sociaux d'administration et de formations spécialisées à la direction générale de l'aviation civile et à l'Ecole nationale de l'aviation civile Lire
Arrêté du 11 avril 2022 portant approbation du plan de gestion des risques d'inondation du bassin Artois-Picardie Lire
Arrêté du 11 mai 2022 portant création d'une commission administrative paritaire compétente à l'égard des agents exerçant des fonctions d'encadrement supérieur et de direction au ministère chargé de la transition écologique, au ministère chargé de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales et au ministère chargé de la mer Lire
Arrêté du 10 mai 2022 portant agrément du laboratoire de l'usine de Parentis-en-Born de la Société CHEMVIRON pour effectuer le classement du charbon actif (N° ONU 1362) en vue de leur transport maritime en colis Lire
Décret n° 2022-795 du 9 mai 2022 relatif à la prise en charge bonifiée par le tarif d'utilisation des réseaux publics d'électricité des coûts de raccordement associés à l'ajout de certains équipements électriques d'utilisateurs raccordés en basse tension Lire
Décret n° 2022-794 du 5 mai 2022 mettant fin à l'inscription de sites inscrits au titre de l'article L. 341-1 du code de l'environnement, en raison de leur état de dégradation irréversible ou de leur couverture par une autre mesure de protection de niveau au moins équivalent, en application de l'article L. 341-1-2 du même code Lire
Arrêté du 5 mai 2022 portant nomination d'un directeur régional adjoint de l'environnement, de l'aménagement et du logement (région Nouvelle-Aquitaine) Lire
Arrêté du 3 mai 2022 modifiant l'arrêté du 24 octobre 2012 relatif à l'exploitation de services de transport aérien par la société Air France Lire
Décret n° 2022-780 du 4 mai 2022 relatif à l'audit énergétique mentionné à l'article L. 126-28-1 du code de la construction et de l'habitation Lire
Arrêté du 30 avril 2022 accordant la prolongation du permis exclusif de recherches de mines d'hydrocarbures conventionnels liquides ou gazeux, dit « permis de Leudon-en-Brie » (Marne et Seine-et-Marne), à la société Vermilion Moraine SAS Lire
Arrêté du 29 avril 2022 autorisant au titre de l'année 2022 l'ouverture d'un recrutement sans concours d'adjoints techniques des administrations de l'Etat au ministère de la transition écologique Lire
Décret n° 2022-750 du 29 avril 2022 établissant la liste des communes dont l'action en matière d'urbanisme et la politique d'aménagement doivent être adaptées aux phénomènes hydrosédimentaires entraînant l'érosion du littoral Lire
Décret n° 2022-749 du 29 avril 2022 modifiant le décret n° 2021-153 du 12 février 2021 instaurant une aide en faveur des investissements relatifs aux installations de recharge rapide pour véhicules électriques sur les grands axes routiers Lire
Décret n° 2022-748 du 29 avril 2022 relatif à l'information du consommateur sur les qualités et caractéristiques environnementales des produits générateurs de déchets Lire
Décret n° 2022-661 du 25 avril 2022 relatif à la mise en place d'une aide sous forme de subvention à destination des entreprises à l'aval des exploitations agricoles touchées par les épisodes de gel survenus du 4 au 14 avril 2021 Lire
Décret n° 2022-642 du 25 avril 2022 modifiant le décret n° 93-1442 du 27 décembre 1993 approuvant les statuts de la Société anonyme de gestion de stocks de sécurité et précisant ses relations avec l'Etat Lire
Décret n° 2022-641 du 25 avril 2022 relatif à la prise en compte du risque de déforestation importée dans les achats de l'Etat Lire
Décret n° 2022-640 du 25 avril 2022 relatif au dispositif de certificats de production de biogaz Lire
Décret n° 2022-616 du 22 avril 2022 relatif à la procédure de déclaration sur une plateforme numérique par les importateurs, distributeurs ou autres metteurs sur le marché des biens et services soumis à certaines obligations d'affichage environnemental dont les dépenses publicitaires nettes annuelles sont supérieures ou égales à 100 000 euros Lire
À lire également
[Tribune ] « Pensons un mix énergétique adapté aux ressources territoriales »
[Tribune ] « Pensons un mix énergétique adapté aux ressources territoriales »
En juin 2020, la France annonçait la déconnexion du deuxième réacteur de la centrale de Fessenheim en Alsace. Mise en service en 1977, cette doyenne des centrales françaises produisait en moyenne 11 milliards de kilowattheure par an, soit 70% de la consommation d'électricité d'une région comme l'Alsace. Au-delà de ce moment historique, cette mise à l’arrêt soulève de nouveaux défis pour la France qui voit ici la perte d’une source de production conséquente. Directement concerné par la proximité géographique, le département du Haut-Rhin innove pour imaginer de nouvelles alternatives et assurer la reconversion énergétique de son territoire. Marie-France Vallat, conseillère départementale à la Collectivité européenne d’Alsace et Lionel Limousy, directeur de l’institut MICA Carnot, évoquent la nécessité de penser une production énergétique en fonction des ressources territoriales.
Un appel à candidatures pour construire la ville de demain
Un appel à candidatures pour construire la ville de demain
Les startups de moins de six ans dont la solution pourrait être déployable immédiatement peuvent candidater jusqu'au 29 mai prochain. Trois sociétés engagées pour la ville de demain seront sélectionnées en juillet.
Le gouvernement liste les déchets compostables admis en collecte avec les biodéchets 
Le gouvernement liste les déchets compostables admis en collecte avec les biodéchets 
Le ministère de la Transition écologique et le ministère de l’Agriculture dévoilent dans un arrêté la liste des emballages et déchets compostables, méthanisables et biodégradables pouvant faire l'objet d'une collecte avec les biodéchets.
22 territoires expérimentent des leviers d’action contre l’artificialisation des sols 
22 territoires expérimentent des leviers d’action contre l’artificialisation des sols 
La ministre déléguée en charge du Logement, Emmanuelle Wargon, Bérangère Abba, Secrétaire d’Etat chargée de la Biodiversité et Arnaud Leroy, président de l’Ademe, dévoilent les 22 projets retenus pour l’expérimentation « Objectif ZAN (Zéro Artificialisation nette) ».  
Un financement européen pour soutenir la transition énergétique du Pays Basque
Un financement européen pour soutenir la transition énergétique du Pays Basque
La Communauté d’agglomération Pays Basque (CAPB) obtient 1,8 millions d'euros de la part de la Banque européenne d’investissement (BEI) et la Commission européenne. Cette subvention financera en priorité le projet de rénovation énergétique du patrimoine public et de développement des énergies renouvelables du territoire.
Contrat d'objectifs : l'Andra passera de la conception à la réalisation de Cigéo
Contrat d'objectifs : l'Andra passera de la conception à la réalisation de Cigéo
Le contrat d’objectifs et de performance (COP) couvrant la période de 2022-2026 fixe les objectifs stratégiques et opérationnels de l’Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs (Andra). Parmi les axes définis dans ce document : la poursuite du projet Cigéo, les études préalables pour disposer de nouvelles filières de gestion pour tous les déchets français, et les activités industrielles d’exploitation des sites en activité.
3600 postes à pourvoir chez Spie France
3600 postes à pourvoir chez Spie France
Pour accompagner ses clients dans la transition énergétique et la transformation numérique, Spie France recrute cette année 3600 collaborateurs dont 600 alternants en France.
Tous les articles TERRITOIRES
En partenariat avec
Événements
IAF 2022
28 Mai 2022
IFAT
30 Mai 2022
Assises Européennes de la Transition Energétique
31 Mai 2022
+ d'événements
Emploi
- CONDUCTEUR DE LIGNES H/F
- Chargé Gestion des Réseaux H/F
- Ouvrier / Ouvrière d'entretien des espaces verts
- Ingénieur(e) en Diagnostic & Expertise des ouvrages F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.