Offre Silver (à partir de 20 € / mois)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu

TERRITOIRES
Pollutec 2021
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Dix pistes pour penser l'habitat de demain

Dix pistes pour penser l'habitat de demain
La ministre du Logement Emmanuelle Wargon a présenté trois axes d'intervention pour un habitat du futur. Crédits : Michael Gaida/Pixabay
Par A.A, le 18 octobre 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
La ministre en charge du Logement, Emmanuelle Wargon, a présenté le jeudi 14 octobre les points essentiels de la démarche « Habiter la France de demain ». Objectif : faire émerger un aménagement « sobre et humaniste ».

Crise sanitaire, réchauffement climatique, densité urbaine... Autant d’enjeux qui font évoluer le regard des Français sur leur cadre de vie. Pour tenir compte de ces problématiques, le ministère du Logement a lancé en février dernier la démarche « Habiter la France de demain » pour « valoriser de nouvelles solutions en réponse aux défis de la ville et des territoires de demain ».

A l’issue de huit mois de travaux de réflexion suivis d’une consultation citoyenne, la ministre Emmanuelle Wargon, ministre déléguée auprès de la ministre de la Transition écologique, chargée du Logement, a présenté les dix pistes retenues dans le cadre de cette démarche. Les principaux enseignements tirés sont de trois ordres : nos représentations à faire évoluer, une offre différente de logements à développer et la capacité d’adaptation à intégrer partout.

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
« Nous devons gagner la bataille culturelle qui consiste à préférer l’intense à l’étalement, le collectif à l’individuel, la sobriété foncière à l’artificialisation des terres naturelles. Pour cela la qualité et l’esthétique des logements, en particulier collectifs, sont essentielles », commente-t-elle.

Un modèle d’aménagement fondé sur la qualité

La ministre chargée du Logement a d’abord déclaré vouloir « gagner la bataille culturelle, sortir du rêve pavillonnaire, redorer l’image du collectif ». Les quatre premières pistes de la démarche sont désignées pour faire de la qualité, la contrepartie de la densité. Il s’agit pour le ministère de mettre en place une campagne de sensibilisation aux enjeux de la construction durable et de la lutte contre l’artificialisation des sols.

La deuxième piste, plus concrète, entend agir pour une meilleure qualité du logement lui-même : « Le constat de la baisse de la qualité d’usage des logements, malgré une amélioration notable de leur qualité technique est largement partagé en particulier dans le collectif ». Pour apprécier cette qualité, Emmanuelle Wargon introduira des critères issus du référentiel de qualité d’usage du logement, élaboré par François Leclercq et Laurent Girometti, dans le futur dispositif Pinel+. Ce Pinel à taux maximum fera l’objet d’un décret d’ici la fin de l’année pour donner de la visibilité aux acteurs, peut-on lire dans un communiqué.

Les deux derniers points concernent la reconquête des entrées de ville et « dynamiser les quartiers pavillonnaires », ainsi qu’un soutien aux élus locaux « avec des engagements réciproques, des contrats rénovés ». Ce dernier point laisse apparaître le déploiement d’une aide de 1500 euros par logement autorisé qui sera attribuée en 2022 aux communes qui atteignent leurs objectifs de production.

Rendre le logement plus abordable

Le second axe est partagé en trois pistes pour faciliter l’accessibilité au logement. Pour ce faire, le ministère mise d’abord sur la construction de plus de logements sociaux : 250.000 logements sociaux supplémentaires verraient le jour en 2 ans. Ensuite, le développement de logements intermédiaires avec « le rétablissement de la taxe foncière sur les propriétés bâties pour ces logements, tout en compensant intégralement le coût pour les opérateurs ». Et de mieux mobiliser le parc privé mieux mobilisé, à travers l’amélioration du dispositif « Louer abordable » qui octroie un avantage fiscal au bailleur qui loue un logement à un loyer maîtrisé.

La sixième piste consiste à innover pour diminuer les coûts de construction. Une enveloppe de 675 millions d’euros du plan d’investissements d’avenir (PIA 4) est prévue pour innover dans nos modes de construction. A ce titre, le ministère privilégie le développement de la filière bois, la promotion de la construction hors site et des modèles d’aménagement innovants en faisant émerger des démonstrateurs.

Pour rendre le bâti plus abordable, le ministère compte « Réguler le foncier pour maîtriser les prix ». On fait mention dans ce rapport des mesures prises depuis 2017 pour renforcer les offices fonciers solidaires et améliorer la transparence sur le foncier avec les observatoires de l’habitat créés par la loi climat et développer les PLU intercommunaux. Le rapport du ministère annonce également « Des Assises du foncier » qui devraient interroger les leviers fiscaux et réglementaires pour lutter « contre les phénomènes spéculatifs et favoriser le recours au démembrement de propriété ».

Un logement plus « flexible » dans le temps ?

Les trois dernières pistes sont dédiées au logement évolutif « qui accompagne et s’adapte aux évolutions de mode de vie ». La première prend en considération la variable de l’âge pour « vieillir en restant chez soi le plus longtemps possible ». Aucune mesure concrète n’a été présentée mais « à l’image de Maprimerenov’ pour la rénovation énergétique », le ministère entend simplifier et unifier les aides afin de disposer de services à domicile de bonne qualité partout sur le territoire.

Neuvième piste évoquée : la reconversion des bureaux en logement. Si des opérations similaires existent déjà en France, le ministère ambitionne de transformer quatre fois plus de bureaux en logement, « soit 1,4 million de m² par an dans 10 ans ». « C’est un nouveau modèle de construction et un nouveau modèle d’urbanisme à mettre en place: avec des destinations moins définies dans les PLU, voire dans les permis de construire », fait savoir le ministère du logement.

La dernière piste prévoit de réduire les temps de transport et de développer les tiers lieux «  permettent de créer de nouveaux liens et de faire naître des initiatives collectives tout en utilisant du bâti existant ».

Un AMI pour l’innovation 

Par ailleurs, le ministère du Logement a lancé en partenariat avec le ministère de la Culture, un appel à manifestation d’intérêt (AMI) dans le cadre du programme « Engagés pour la qualité du logement de demain » par le GIP EPAU (Europe des projets architecturaux et urbains).

Cet AMI invite les maîtrises d’ouvrage à proposer de nouvelles formes de production et de conception du logement de demain.

Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
Contenu de marque
Grand Port Maritime de Bordeaux : Partenariat d’Innovation
[Vidéo] Comment l'aéroport de Paris-Orly gère la biodiversité ?
Dernier numéro
N° 1792
Sommaire
Découvrir
S'abonner
Les numéros
Actu réglementaire
Décret n° 2021-1558 du 2 décembre 2021 modifiant la nomenclature des installations classées pour la protection de l'environnement Lire
Arrêté du 2 décembre 2021 relatif aux prescriptions générales applicables aux installations relevant du régime de l'enregistrement au titre de la rubrique 2445 (transformation du papier, carton) de la nomenclature des installations classées pour la protection de l'environnement Lire
Décision du 30 novembre 2021 portant délégation de signature (direction des ressources humaines) Lire
Décret n° 2021-1548 du 30 novembre 2021 relatif aux attestations de prise en compte des exigences de performance énergétique et environnementale et à la réalisation d'une étude de faisabilité relative aux diverses solutions d'approvisionnement en énergie pour les constructions de bâtiments en France métropolitaine Lire
Décret n° 2021-1547 du 29 novembre 2021 relatif aux modalités de mise en œuvre au sein de la mutualité sociale agricole de l'expérimentation du transfert de certaines activités des médecins du travail à des infirmiers qualifiés en santé au travail Lire
Décret n° 2021-1541 du 29 novembre 2021 relatif à la revalorisation du chèque énergie au titre de l'année 2021 Lire
Décision du 26 novembre 2021 autorisant au titre de l'année 2022 l'ouverture d'un concours spécial pour le recrutement d'élèves-ingénieurs des travaux de la météorologie Lire
Décision du 26 novembre 2021 autorisant au titre de l'année 2022 l'ouverture d'un concours interne pour le recrutement d'élèves-ingénieurs des travaux de la météorologie Lire
Décret n° 2021-1534 du 26 novembre 2021 pris pour l'application de l'ordonnance n° 2019-418 du 7 mai 2019 relative à la vente de logements appartenant à des organismes d'habitations à loyer modéré à des personnes physiques avec application différée du statut de la copropriété Lire
Arrêté du 24 novembre 2021 portant homologation du cahier des charges du label rouge n° LA 12/77 « Poulet jaune fermier élevé en plein air » Lire
Arrêté du 23 novembre 2021 relatif aux listes de titres, diplômes ou certifications professionnelles que doivent détenir les enseignants permanents des établissements d'enseignement supérieur agricole privés Lire
Arrêté du 23 novembre 2021 modifiant l'arrêté du 15 septembre 2021 fixant le coefficient stabilisateur budgétaire appliqué aux montants des indemnités compensatoires de handicap naturel au titre de la campagne 2021 Lire
Arrêté du 23 novembre 2021 modifiant l'arrêté du 15 septembre 2021 fixant le coefficient stabilisateur budgétaire appliqué aux montants des indemnités compensatoires de handicaps naturels au titre de la campagne 2021 dans les régions d'outre-mer Lire
Arrêté du 22 novembre 2021 relatif à la modification temporaire du cahier des charges de l'indication géographique protégée (IGP) « Chapon du Périgord » Lire
Arrêté du 22 novembre 2021 relatif à la modification temporaire du cahier des charges de l'indication géographique protégée (IGP) « Volailles d'Auvergne » Lire
Décret du 22 novembre 2021 portant nomination de la directrice générale de l'Institut d'enseignement supérieur et de recherche en alimentation, santé animale, sciences agronomiques et de l'environnement - Mme BOSSY (Mireille) Lire
Décret du 22 novembre 2021 portant nomination du directeur général de l'Institut français du cheval et de l'équitation - M. GAILLET (Jean-Roch) Lire
Arrêté du 20 novembre 2021 relatif à la protection des abeilles et des autres insectes pollinisateurs et à la préservation des services de pollinisation lors de l'utilisation des produits phytopharmaceutiques Lire
Arrêté du 19 novembre 2021 transposant les mesures de conservation et de gestion de l'Accord relatif aux pêches dans le Sud de l'océan Indien Lire
Décret n° 2021-1503 du 17 novembre 2021 modifiant le décret n° 2021-126 du 6 février 2021 relatif au soutien de certaines cantines scolaires dans le cadre du plan de relance Lire
À lire également
Lyon monte au front contre les perturbateurs endocriniens
Lyon monte au front contre les perturbateurs endocriniens
Une ville sans perturbateurs endocriniens ! Lyon s’allie à l’action du Réseau Environnement Santé (RES) pour lutter contre ces substances qui constituent un enjeu de santé publique.
Le Cerema dévoile dix solutions pour la résilience des territoires
Le Cerema dévoile dix solutions pour la résilience des territoires
Le Centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement (Cerema), présentera à l’occasion du salon des maires et des collectivités locales ses solutions pour renforcer l'adaptabilité des territoires au changement climatique.
[Enquête] Smart City : ces villes qui ont franchi le pas
[Enquête] Smart City : ces villes qui ont franchi le pas
Depuis une décennie, l’engouement des villes pour le concept de smart city va croissant. Des collectivités toujours plus nombreuses se lancent ainsi dans l’aventure, avec des recettes propres à chacune d’entre elles, mais un objectif commun : mettre les ressources digitales au service des habitants.
La Poste inaugure sa nouvelle centrale photovoltaïque à Nantes
La Poste inaugure sa nouvelle centrale photovoltaïque à Nantes
La groupe La Poste a inauguré ce lundi 25 octobre la centrale photovoltaïque de l’Hôtel des Postes à Nantes (Pays de la Loire). Composée de 715 panneaux, la centrale couvre près de 13 % de la consommation électrique du site.
Sto France nomme Julien Velar Coordinateur national maison individuelle
Sto France nomme Julien Velar Coordinateur national maison individuelle
Sto France, spécialiste de l'isolation thermique par l'extérieur (ITE), nomme Julien Velar au poste de Coordinateur national pour poursuivre son ambition de croissance.
Le Grand Montauban se dote d'un contrat global de performance de la collecte des déchets
Le Grand Montauban se dote d'un contrat global de performance de la collecte des déchets
Ce contrat, conçu par l’Agence de la transition écologique (Ademe), dépasse la seule collecte des déchets et vise à intégrer des objectifs de prévention, de recyclage et d’amélioration du cadre de vie des habitants.
La transition énergétique au cœur du salon BePositive 2021
La transition énergétique au cœur du salon BePositive 2021
Le salon BePositive aura lieu du 14 au 16 décembre 2021 à Eurexpo-Lyon. Cette vitrine d’innovations rassemble l’ensemble des acteurs des filières du bâtiment et de l’énergie.
Tous les articles TERRITOIRES
En partenariat avec
Événements
Energaia
8 Décembre 2021
ZERO CARBONE
10 Décembre 2021
Bepositive, le salon de la transition énergétique
14 Décembre 2021
+ d'événements
Emploi
- MECANICIEN TP SEDENTAIRE- H/F
- Opérateur(trice) Gestion des Reseaux H/F
- Désamianteur / Désamianteuse
- Assistant de direction F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.