Certaines fonctionnalités de ce site reposent sur l’usage de cookies.
Les services de mesure d'audience sont nécessaires au fonctionnement du site en permettant sa bonne administration.
ACCEPTER TOUS LES COOKIES
LES COOKIES NÉCESSAIRES SEULEMENT
CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Biodiversité > Un nouvel outil pour mesurer la déforestation importée en France
BIODIVERSITÉ

Un nouvel outil pour mesurer la déforestation importée en France

PUBLIÉ LE 17 DÉCEMBRE 2023
LA RÉDACTION
Archiver cet article
Un nouvel outil pour mesurer la déforestation importée en France
Forêt amazonienne / Crédit : Nathalia Segato, Unsplash
L’objectif : évaluer l’impact de la consommation française sur les forêts et autres écosystèmes naturels menacés dans le monde. Le Référentiel Empreinte Forêt France a été dévoilé en décembre par le Comité scientifique et technique Forêt. Un chantier coordonné par l’association Envol Vert et co-construit avec une trentaine d’experts.

Lutter contre la déforestation importée. Tel est l’objectif du Référentiel Empreinte Forêt France (REEF), dévoilé en décembre par le Comité scientifique et technique Forêt (CST-F) dans le cadre de la mise en œuvre de la Stratégie Nationale de lutte contre la Déforestation Importée (SNDI). Copiloté par quatre ministères (dont celui de la Transition Écologique) , le CST-F vise à réunir les experts et acteurs afin d’avoir des réflexions approfondies sur les outils nécessaires pour contrer la conversion d’écosystèmes naturels dans le monde. 

Le chantier, de près de deux ans, est porté par Envol Vert. Face à la complexité des chaînes d’approvisionnement, le REFF propose une méthodologie permettant à chaque acteur d’évaluer le risque de déforestation liée aux  importations de matières premières. L’une des spécificités du REFF est la prise en compte de certains critères permettant d’estimer des impacts comme la dégradation des forêts ou des autres écosystèmes naturels comme les savanes du Cerrado au Brésil. Une avancée importante au vu de la révision du règlement Européen l’année prochaine qui ne les prend pas encore en compte.

Ce travail a permis de valider la méthodologie entre experts et rend aujourd’hui possible une déclinaison en différents outils en fonction des besoins :  un outil de suivi de la SNDI pour évaluer les effets de son implémentation sur la déforestation importée de la France,
un outil de sensibilisation à destination du grand public, qui permettra à chacun de faire des choix conscients lors de ses achats et 
un outil d’aide à la décision pour les organisations publiques et privées dans leurs approvisionnements afin de réduire l’impact de leurs activités.

Le Référentiel Empreinte Forêt France appelle à une utilisation collaborative. L’association Envol Vert continuera ses travaux afin de maximiser la lutte contre cette déforestation. Son expertise est aujourd’hui mise à disposition du secteur privé et public pour appliquer ce référentiel à leurs activités. 
 
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
Un président délégué pour la Fédération des Parcs naturels régionaux de France
Un président délégué pour la Fédération des Parcs naturels régionaux de France
Visite guidée de jardins extraordinaires
Visite guidée de jardins extraordinaires
La pêche durable peine à s'imposer, note l'Ifremer
La pêche durable peine à s'imposer, note l'Ifremer
Zara et H&M liés à la destruction des forêts au Brésil
Zara et H&M liés à la destruction des forêts au Brésil
Tous les articles Biodiversité
L'essentiel de l'actualité de l'environnement
Ne manquez rien de l'actualité de l'environnement !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS