EMPLOI
Construction Cayola
CONTACTS
INFORMATIONS IMPORTANTES
S'ABONNER
SE CONNECTER
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ
EMPLOI-FORMATION
À la une \ BIODIVERSITÉ

La pêche durable peine à s'imposer, note l'Ifremer

Par la rédaction. Publié le 15 février 2024.
La pêche durable peine à s'imposer, note l'Ifremer
Evaluation de l'état des populations de poissons exploitées en France hexagonale entre 2000 et 2022 / Crédit : Ifremer, 2024, J. Barrault
NEWSLETTERS
Archiver cet article
PUBLICITÉ
Alors que la part de la pêche durable n’a presque pas augmenté entre 2021 et 2022, la surpêche touche encore 20 % des volumes des débarquements de poissons en France. La situation est différente selon les façades maritimes, note cependant l’Ifremer dans son bilan annuel, publié mi-février. 

C’est une hausse de seulement 2 %. Le bilan 2023 de l’Ifremer montre que 56 % des volumes de poissons débarqués dans l’hexagone en 2022 proviennent de populations exploitées durablement, contre 54% en 2021, et 39 % en 2010. 

La surpêche touche quant à elle encore 20 % des volumes des débarquements, dont 2 % proviennent de populations considérées comme « effondrées ».

Une situation différente selon les façades maritimes

La mer du Nord et l’est de la Manche se démarquent par une situation plus positive que pour les autres façades maritimes : plus de 63% des volumes de poissons débarqués en 2022 proviennent de populations en bon état (contre 65 % en 2021 et 21 % en 2010). Ces résultats s’expliquent notamment par le bon état des populations de hareng et de coquille Saint-Jacques, qui représentent à elles deux plus de la moitié des débarquements. Dans l’ouest de la Manche et en mer Celtique, la part des volumes de poissons débarqués issus de populations en bon état augmente lentement depuis 2010, pour atteindre 50% en 2022 (contre 45 % en 2021 et 33 % en 2010)

En revanche, en Méditerranée, seuls 2,5 % des volumes de poissons débarqués sont issus de populations en bon état (rouget de vase du golfe du Lion - contre 2,4 % en 2021 et 0% en 2010).  34 % sont néanmoins issus de populations reconstituables ou en voie de reconstitution (notamment avec le thon rouge qui représente environ 30 % des volumes débarqués) ce qui porte la part des volumes de poissons exploités durablement à 36,5 %. A noter que 54 % des débarquements sont issus de populations de poissons qui ne sont pas évaluées (dont le poulpe, le maquereau et la dorade royale).  Dans le golfe de Gascogne, sur les 77 000 tonnes de poissons débarqués, la part du volume de poissons issus de populations en bon état est globalement en baisse depuis plus de dix ans. Elle est passée de 44 % en 2010 à moins de 37 % en 2022 (36 % en 2021).
Rejoignez-nous sur : LinkedIn, Youtube, Facebook et X.
À lire également
23 février 2024
COP 14 sur les espèces migratrices : adoption d'un plan d'action stratégique Alors qu’une espèce migratrice sur cinq est aujourd’hui menacée d’extinction, les 130 pays présents lors de la COP 14 ont élaboré un plan de protection.
COP 14 sur les espèces migratrices : adoption d'un plan d'action stratégique
22 janvier 2024
Tribune | « Mesure de l'impact sur la biodiversité : guider les entreprises et les institutions financières vers une économie durable » Augustin de Chevron Villette, consultant au sein du cabinet de conseil Square Management, fait le point sur la prise en compte par les entreprises et les institutions de leur impact sur la biodiversité. 
Tribune | «  Mesure de l'impact sur la biodiversité : guider les entreprises et les institutions financières vers une économie durable »
27 février 2024
Transition agroécologique : la Banque des Territoires et Cartesia Éducation investissent dans la formation des agriculteurs Icosystème, centre de formation spécialisé dans l’agronomie et l’agroécologie, a annoncé le 26 février une levée de fonds auprès de la Banque des Territoires et Cartesia Éducation, afin de former 7.000 agriculteurs et techniciens agricoles.
Transition agroécologique : la Banque des Territoires et Cartesia Éducation investissent dans la formation des agriculteurs
Tous les articles BIODIVERSITÉ
[Vidéo] Les entreprises s'engagent pour la biodiversité avec EcoTree
VIDÉO
[Vidéo] Les entreprises s'engagent pour la biodiversité avec EcoTree
Toutes les vidéos
Dernier numéro
Hydroplus
Le magazine des professionnels de l’eau et de l’assainissement. (supplément d’EM)
Actu réglementaire
Le coup d'oeil
Newsletters gratuites
- Gratuites
- Différents thèmes au choix
- Spécialisées dans votre secteur

Nous contacter
✎ Proposer des sujets, communiquer sur nos supports ou besoin d'aide ?
Nous contacter
En partenariat avec
Événements
+ d'événements
Emploi
- Technicien Supply Chain F/H
- Ingénieur(e) méthodes maintenance F/H
- Responsable Qualité F/H
- Ingénieur Système d’Information H/F
+ d'offres
Information importante ▶
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola