Offre Silver (à partir de 20 € / mois)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Projet de PPE en consultation : les professionnels du gaz vert sont inquiets

Projet de PPE en consultation : les professionnels du gaz vert sont inquiets
Par E.G, le 29 janvier 2019.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Vendredi 25 janvier dernier, le gouvernement a publié le projet de programmation pluriannuelle de l’énergie pour les périodes 2019-2023 et 2024-2028. Les professionnels de l’énergie renouvelable ne sont pas convaincus, en particulier dans la filière gaz.

« Cette PPE fait avant tout dans le "deux poids, deux mesures", considérant que rien n’est impossible pour le secteur électrique et laissant sur la touche l’énergie gaz au mépris même de son avenir renouvelable », écrit l’association Coénove en réaction à la publication du projet de PPE. Cette déception est due à l’objectif inscrit dans la PPE de ramener à 7% la part du gaz vert dans la consommation en 2030 – contre 10% à l’origine. Par ailleurs, le projet « conditionne le développement du gaz vert à une baisse des coûts irréalistes », estime l’association de professionnels.

Le président de Coénove, Bernard Aulagne estime qu’en l’état, ce projet de PPE « est la chronique d’un rendez-vous manqué avec les territoires, en ignorant leurs potentialités et leurs besoins, la dynamisation que peut représenter la méthanisation pour les plus ruraux d’entre eux au profit d’un arbitrage technocratique et discutable ».

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Menace pour le développement de la filière

De son côté, GRTgaz fait également part de son inquiétude :  « Le document précise en effet une trajectoire de 6 TWh injectés en 2023, en net retrait par rapport à la précédente PPE, et de 14 à 22 TWh en 2028, couplée à une baisse de coûts beaucoup trop rapide (67 euros /MWh en 2023) », souligne le gestionnaire de réseau dans un communiqué. Et d’ajouter : « Aucune autre filière d’énergies renouvelables aujourd’hui matures n’a vu son déploiement conditionné à de telles conditions dans un tel délai. »

Pour les professionnels du gaz vert, la PPE mise en consultation menace le développement de la filière. « Le projet ne semble par ailleurs ne tenir aucun compte du caractère non intermittent et facilement stockable de ce mode de production d’énergie renouvelable, ni de ses bénéfices en matière de soutien à l’agriculture, d’économie circulaire et de traitement des déchets, d’aménagement et de création d’emplois dans les territoires », ajoute GRTgaz.

Wikimedia Commons / DR
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
Dernier numéro
Actu réglementaire
À lire également
Coup d’envoi pour l’appel d’offres éolien flottant au sud de la Bretagne
Coup d’envoi pour l’appel d’offres éolien flottant au sud de la Bretagne
France Énergie Éolienne annonce le lancement du premier appel d’offres commercial d’éolien flottant d’une capacité de 250 MW, situé au large des îles de Groix et de Belle-Île-en-Mer.
Les actionnaires s'opposent au plan « climat » de Total
Les actionnaires s'opposent au plan « climat » de Total
33 investisseurs de la coalition CA100+, réunissant 575 investisseurs qui gèrent collectivement 54000 milliards de dollars, se sont opposés à la stratégie « climat » du groupe français Total, jugée peu ambitieuse.
Energaïa : une journée dédiée aux énergies renouvelables le 17 juin
Energaïa : une journée dédiée aux énergies renouvelables le 17 juin
Le forum européen des énergies renouvelables Energaïa organise une journée dédiée à l’actualité des énergies renouvelables avec l’intervention des experts de la filière, le jeudi 17 juin.
Feu vert pour les premières éoliennes flottantes commerciales au sud de la Bretagne
Feu vert pour les premières éoliennes flottantes commerciales au sud de la Bretagne
La ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili, et la ministre de la Mer, Annick Girardin, ont annoncé la zone retenue pour le lancement de la procédure de mise en concurrence en vue du développement du parc éolien flottant au large du sud de la Bretagne en 2022.
BayWa r.e. reprend le développeur d’énergies renouvelables Enerpole
BayWa r.e. reprend le développeur d’énergies renouvelables Enerpole
BayWa r.e., spécialiste des énergies renouvelables, poursuit son développement en France avec l’acquisition du développeur éolien et solaire audois Enerpole.
La dorsale européenne de l’hydrogène s’étend à 40.000 Km
La dorsale européenne de l’hydrogène s’étend à 40.000 Km
Avec l’intégration de douze gestionnaires de réseau de transport de gaz, le groupement de la dorsale hydrogène prévoit l'installation en 2040 d’un réseau d’hydrogène de 39.700 km reliant 21 pays européens.
Spie France s'engage pour la transition énergétique
Spie France s'engage pour la transition énergétique
SPIE France, spécialiste des services multi-techniques dans les domaines de l’énergie et des communications, présente son « pacte d’engagements de transition » pour atteindre la neutralité carbone. 
Tous les articles ÉNERGIE
Inscrivez-vous aux Trophées de la Distribution de Matériels
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.