Offre Silver (à partir de 20 € / mois)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
Pollutec 2021
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Le projet de programmation pluriannuelle de l'énergie est publié

Le projet de programmation pluriannuelle de l'énergie est publié
Par Eva Gomez, le 28 janvier 2019.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Vendredi 25 janvier dernier, le gouvernement a publié le projet de Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) pour les périodes 2019-2023 et 2024-2028. A cette occasion, la secrétaire d’Etat auprès du ministre de la transition écologique et solidaire, Emmanuelle Wargon, invitée par le cabinet d’avocats Gide Loyrette Nouel, a commenté les principales trajectoires du gouvernement en matière d’énergie.

Atteindre la neutralité carbone en 2050, fermer les quatre centrales à charbon françaises d’ici 2022, ainsi que 14 réacteurs nucléaires d’ici 2035, réduire de 14% la consommation énergétique française finale d’ici 2025, ou encore atteindre 32% d’énergies renouvelables dans le mix énergétique. Tels sont les principaux objectifs du projet de PPE publié le 25 janvier dernier. « Nous attendons maintenant la consultation du projet par de grandes instances telles que le Conseil supérieur de l’énergie (CSE), ou encore le Conseil national de la transition écologique (CNTE), et que l’Autorité environnementale délivre son avis », explique la secrétaire d’Etat auprès du ministre de la transition écologique et solidaire, Emmanuelle Wargon.

La mise en consultation du projet de PPE permettra aux professionnels de soumettre des suggestions d’ajustement. « Pour le biogaz, elles concerneront surtout la trajectoire des prix; pour l’éolien offshore, il s’agira d’ajuster le volume des appels d’offres », souligne notamment Emmanuelle Wargon.

Rénovation énergétique : « les moyens existants ne créent pas une trajectoire satisfaisante »

Selon elle, « l’enjeu le plus important afin d’atteindre l’objectif ambitieux de neutralité carbone, est la réduction de la consommation d’énergie, et pour cela nous avons notamment un gros travail à fournir au niveau de la rénovation des logements ».

Alors que la troisième édition du Code l’énergie vient d’être publiée, Emmanuelle Wargon était invitée par le cabinet d’avocats Gide Loyrette Nouel ce lundi 28 janvier. L’occasion pour elle de revenir sur les grandes trajectoires de la politique énergétique du gouvernement. « Les moyens existants pour la rénovation énergétique des logements, n’arrivent pas à créer une trajectoire satisfaisante et nous sommes loin de l’objectif des 500.000 rénovations [annoncé dans le plan gouvernemental en avril 2018] », reconnaît la secrétaire d’Etat. « Il s’agira de mettre en place une politique plus claire et un accès plus simple aux aides », estime-t-elle.

Un triangle Etat-territoires-citoyens

La secrétaire d’Etat a également souligné que la transition énergétique ne serait possible que « si l’Etat arrive à trouver une bonne dynamique avec les territoires, qui mettront en œuvre cette transition, et avec les citoyens ». Selon elle, « le grand débat national [dont elle est animatrice aux côtés de Sébastien Lecornu] doit être l’occasion de rendre la problématique énergétique inclusive et ne plus la réserver aux hyper spécialistes ». Elle prend à témoin la crise actuelle des gilets jaunes : « la trajectoire d’augmentation de la taxe carbone ne pourra pas être reprise tant que nous n’aurons pas été clairs sur la réaffectation de ses recettes. Elle ne sera pas acceptée par les citoyens si nous n’expliquons pas que la totalité de cette augmentation servira à la transition énergétique », explique-t-elle.

Enfin, selon la secrétaire d’Etat, la transition énergétique doit s’inscrire au sein de trois grandes autres transitions : la transition agricole, la transition industrielle, ainsi que la transition de la ville, du bâtiment et du transport. « Je suis raisonnablement optimiste quant à l’atteinte des objectifs de la PPE et de la neutralité carbone à 2050 », a-t-elle conclu.

Pour rappel, l’élaboration de ce projet de PPE a été lancée en juin 2017 et a fait l’objet d’un débat public de mars à juin 2018.
Pixabay / DR
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
Contenu de marque
  Dis ENGIE, ça se recycle les éoliennes ?
Contenu de marque
  Allison Transmission expose sur le salon Pollutec
Dernier numéro
Actu réglementaire
À lire également
H2V cède ses parts de H2V Normandy à Air Liquide
H2V cède ses parts de H2V Normandy à Air Liquide
H2V confirme l’aboutissement de son partenariat avec Air Liquide en lui cédant ses parts de H2V Normandy, un projet d'électrolyseur d'au moins 200 MW.
Le spécialiste de la valorisation thermique Entent lève 1 million d'euros
Le spécialiste de la valorisation thermique Entent lève 1 million d'euros
Entent, la startup marseillaise qui convertit les chaleurs basses températures en électricité, lève 1 million d'euros pour son développement.
Ciel dégagé pour les installations photovoltaïques au 2e trimestre 2021
Ciel dégagé pour les installations photovoltaïques au 2e trimestre 2021
France Territoire Solaire dévoile la 39ème édition de son Observatoire de l’Énergie Solaire photovoltaïque en France. Principale conclusion : le volume de raccordement s’établit à 660 MW au second trimestre 2021, en hausse par rapport au 1er trimestre 2021.
Le nombre de nouvelles centrales au charbon baisse de 76 %
Le nombre de nouvelles centrales au charbon baisse de 76 %
Le niveau de projets de nouvelles centrales électriques au charbon s’est effondré de 76 % dans le monde depuis la signature de l’Accord de Paris en 2015. Néanmoins six pays concentrent encore la majorité des nouvelles constructions dans le monde. 
Plug Power se réorganise pour accompagner sa croissance
Plug Power se réorganise pour accompagner sa croissance
Quatre nouveaux directeurs généraux ont fait leur entrée au sein de Plug Power, spécialiste américain de solutions de pile à hydrogène, pour répondre à la demande croissante des clients.
Volterres et ERG, partenaires pour fournir de l'électricité verte en circuit court
Volterres et ERG, partenaires pour fournir de l'électricité verte en circuit court
Le fournisseur d’électricité Volterres et ERG, producteur indépendant d’énergies renouvelables, s’associent pour renforcer l’offre locale d’énergie verte. Les entreprises et les collectivités du Pas-de-Calais et de la Marne bénéficieront de la production énergétique des parcs éoliens ERG.
Sandrine Cauvin prend en charge la direction financière d'Energisme
Sandrine Cauvin prend en charge la direction financière d'Energisme
Sandrine Cauvin rejoint Energisme, spécialiste de la gestion des énergies au travers de sa plateforme N'Gage, en tant que Directrice administrative et financière.
Tous les articles ÉNERGIE
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.