Offre Silver (à partir de 20 € / mois)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Voltalia convoite le statut de "société à mission"

Voltalia convoite le statut de  société à mission
Voltalia présentera sa résolution de changement des statuts à l'Assemblée générale des actionnaires. Crédits : Pixabay
Par A.A, le 18 mai 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Le groupe Voltalia ambitionne de devenir le premier producteur d’énergies renouvelables coté au marché réglementé d’Euronext, à adopter le statut de « société à mission ».

Voltalia, acteur international des énergies renouvelables, a l’ambition de devenir une entreprise à mission cotée. La société présentera sa résolution visant à modifier ses statuts lors de sa prochaine Assemblée générale des actionnaires, qui se tiendra ce mercredi 19 mai. En adoptant ce statut, celle-ci deviendra la première entreprise de son secteur et la deuxième société cotée sur le marché régulé d’Euronext.

Voltalia a défini dès 2014 sa Raison d’Être, inscrite en mai 2020 dans ses statuts : améliorer l’environnement mondial en favorisant le développement local. Ainsi, l’entreprise souhaite mettre en cohérence son activité avec ses statuts en y inscrivant trois objectifs environnementaux et sociaux :

- Agir pour la production d’une énergie renouvelable accessible au plus grand nombre à travers la participation active dans la lutte contre le changement climatique et la production d’énergie renouvelable et en favorisant l’accès à un électricité verte compétitive ;
- Contribuer avec les habitants au développement durable des territoires en construisant des relations de long terme avec les parties prenantes ;
- Œuvrer pour la préservation des ressources de la planète en amplifiant l’impact positif de ses activités sur l’environnement, tout au long de la chaîne de valeur.

Pour rappel, le groupe produit et vend de l’électricité issue de ses installations éoliennes, solaires, hydrauliques, biomasse et de stockage. Il dispose d’une puissance en exploitation et en construction de plus de 1,4 GW et d’un portefeuille de projets en développement d’une capacité totale de 9,7 GW.

« L’inscription d’objectifs RSE dans les statuts de Voltalia permettra de mieux encore accomplir sa Raison d’Être : améliorer l’environnement mondial en favorisant le développement local. Depuis la création de Voltalia, ses équipes sont déterminées à améliorer un monde menacé par le réchauffement climatique et attentives à ce que la transition énergétique bénéficie au développement humain dans les pays où Voltalia est présent. Notre nouvelle qualité d’Entreprise à Mission, si nos actionnaires en décident ainsi, mettra en conformité nos statuts avec l’action quotidienne et la culture des ‘Voltaliens’ », a commenté Sébastien Clerc, Directeur Général de Voltalia.
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
[Vidéo] Ça m'énerve : nos caniveaux ne sont pas des poubelles !
Dernier numéro
Actu réglementaire
À lire également
L'hydrogène bleu ne serait pas une solution « faible en carbone »
L'hydrogène bleu ne serait pas une solution « faible en carbone »
L’hydrogène bleu ne serait pas la principale solution de la transition énergétique ! Selon une étude, l'intensité en émissions de gaz à effet de serre de l'hydrogène bleu est 20 % supérieure à la combustion du gaz naturel pour le chauffage.
La régénération est en marche au salon Produrable
La régénération est en marche au salon Produrable
Le succès est au rendez-vous ! La 14ème édition du salon professionnel des acteurs et des solutions de l’économie durable Produrable, qui s’est tenue les 16 et 17 septembre dernier, a réuni plus de 8000 visiteurs. Cette réussite démontre l’investissement croissant des entreprises dans leur responsabilité sociétale.
Google sollicite Engie pour décarboner 80 % de ses opérations en Allemagne
Google sollicite Engie pour décarboner 80 % de ses opérations en Allemagne
Engie accompagne le géant américain Google dans la poursuite de son ambition zéro carbone. Le contrat, d’une durée de 3 ans, garantira une décarbonation proche de 80 % des opérations allemandes de Google d’ici 2022.
EDP Renewables poursuit son expansion à l'international
EDP Renewables poursuit son expansion à l'international
Le quatrième producteur mondial d’énergie renouvelable, EDP Renewables (EDPR), a signé 51 projets solaires aux États-Unis qui génèrent 38,3 MW d’électricité et un projet éolien de 120 MW au Chili.
Vensolair déploie la nouvelle génération d’éoliennes dans les Hauts-de-France
Vensolair déploie la nouvelle génération d’éoliennes dans les Hauts-de-France
Une double réussite pour Vensolair. Le spécialiste des centrales éoliennes et solaires a développé, financé et construit deux projets dans les Hauts-de-France : la centrale éolienne de Falvieux et le poste haute tension (HTB) de Cressy.
Teréga Solutions se renforce avec l'entité « Hydrogène »
Teréga Solutions se renforce avec l'entité « Hydrogène »
Le groupe Teréga a créé une nouvelle Business Unit (BU) « Hydrogène » affiliée à Teréga Solutions. Sa direction est attribuée à Hind Lammari. 
NextStage AM investit dans le groupe Solstyce
NextStage AM investit dans le groupe Solstyce
La société de gestion NextStage AM réalise son quatrième investissement dans Solstyce, expert de la transition énergétique, de l'autoconsommation et de l'innovation environnementale en France.
Tous les articles ÉNERGIE
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.