Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

POLITIQUES
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

COP 24 : l’OMS appelle les pays du monde à agir pour le climat

Partager :
COP 24 : l’OMS appelle les pays du monde à agir pour le climat
Par E.G, le 6 décembre 2018
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Politiques
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Mercredi 5 décembre, l’Organisation mondiale de la santé a présenté, dans le cadre de la COP 24 qui se tient depuis le 2 décembre à Katowice en Pologne, son rapport annuel sur l’effet des changements climatiques sur la santé.
 
« La valeur des gains pour la santé résultant de l’action pour le climat représenterait environ le double du coût des politiques d’atténuation au niveau mondial », annonce le dernier rapport de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) sur les effets des changements climatiques sur la santé. Alors que l’exposition à la pollution atmosphérique tue environ sept millions de personnes dans le monde chaque année, l’OMS appelle donc les pays à « prendre en compte la santé dans toutes les analyses coûts-avantages de l’atténuation du changement climatique ». D’après ce rapport, dans les 15 pays les plus émetteurs de gaz à effet de serre (GES), les impacts de la pollution de l’air sur la santé représenteraient plus de 4% de leur PIB. « Les actions visant à atteindre les objectifs de Paris coûteraient environ 1% du PIB mondial », explique l’OMS.
 
« Il est désormais rentable de faire des choix plus durables »
 
Le directeur général de l’OMS, Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus déclare que « les preuves montrent clairement que le changement climatique a déjà de graves conséquences sur la vie et la santé des personnes. Il menace les éléments essentiels dont nous avons tous besoin pour rester en bonne santé - air pur, eau potable, approvisionnement en aliments nutritifs et abris sûrs - et compromettra des décennies de progrès en matière de santé mondiale ». Et de marteler : « Nous ne pouvons pas nous permettre de retarder l’action plus longtemps. » Le coût sanitaire du changement climatique se fait réellement sentir, souligne le rapport de l’organisation. « Le fardeau des sources d’énergie polluantes sur la santé est maintenant si lourd qu’il est désormais rentable de faire des choix plus propres et plus durables en matière d’approvisionnement en énergie, de transports et de systèmes alimentaires », explique le Dr Maria Neira, directrice du département de la santé publique, de l’environnement de l’OMS.
 
A noter que les pays insulaires du Pacifique sont responsables de 0,03% des émissions de gaz à effet de serre mondiales, « mais ils comptent parmi les plus profondément touchés par ses impacts », relève l’OMS.
 
Recourir à des incitations fiscales
 
L’organisation recommande ainsi aux pays de « recourir à des incitations fiscales telles que la tarification du carbone et les subventions énergétiques pour inciter les secteurs à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre et de polluants atmosphériques ». Il est également recommandé aux parties de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC) de « supprimer les obstacles existants à des systèmes de santé résilients au changement climatique ». Autres recommandations de l’OMS : promouvoir le rôle des villes et des acteurs locaux dans l’action climatique en faveur de la santé, instaurer des suivis des progrès en matière de santé, ou encore « inclure les implications sanitaires des mesures d’atténuation et d’adaptation dans les politiques économiques et fiscales ».
Wikimedia Commons /DR
  [Vidéo] Des bambous pour traiter les eaux usées
Rendez-vous à Miramas dans les Bouches-du-Rhône, où la jeune pousse Bamboo For Life nous fait visiter l'une de ses stations d'épuration constituée de bambous !
+ de vidéos Environnement TV
UN POINT SUR LA REPRISE AVEC...
Matteo Carando, directeur d’ERG France
Les entreprises et acteurs de l’environnement organisent, depuis mi-mai, la reprise de leurs activités. Environnement-magazine.fr propose aux professionnels de partager leur organisation, des réflexions sur l’impact du confinement et leur vision de l’après-crise. Aujourd’hui, nous donnons la parole à Matteo Carando, directeur d’ERG France.
Toutes les interviews
Actu réglementaire
Décret du 1er juillet 2020 portant nomination au comité des finances locales institué par l'article L. 1211-1 du code général des collectivités territoriales Lire
Arrêté du 29 juin 2020 portant nomination au sein du Conseil national d'évaluation des normes Lire
Arrêté du 30 juin 2020 portant nomination de la directrice du Fonds d'indemnisation des victimes de l'amiante Lire
Arrêté du 25 juin 2020 pris pour l'application, en 2020, de l'article L. 1614-4 du code général des collectivités territoriales Lire
Arrêté du 29 juin 2020 portant interdiction de mise sur le marché de bouteilles de gaz métalliques non rechargeables contenant de l'hélium Lire
Arrêté du 22 juin 2020 pris en application du décret n° 2019-799 du 26 juillet 2019 fixant les modalités d'indemnisation du référent déontologue et du référent en matière de recueil des signalements émis par les lanceurs d'alerte de l'Autorité de sûreté nucléaire Lire
À lire également
Le télétravail pourrait aider à réduire les émissions de gaz à effet de serre, selon l'Ademe
Le télétravail pourrait aider à réduire les émissions de gaz à effet de serre, selon l'Ademe
Une large majorité d'actifs contraints de télétravailler pendant le confinement ont apprécié ce mode de fonctionnement, qui pourrait à l'avenir contribuer à réduire les émissions de gaz à effet de serre, indique un rapport de l'Ademe publié ce jeudi 2 juillet.
Recul du trait de côte : « Les communes littorales ne sont pas toutes logées à la même enseigne »
Recul du trait de côte : « Les communes littorales ne sont pas toutes logées à la même enseigne »
Les conséquences du dérèglement climatique sur l’évolution du trait de côte sont parmi les plus spectaculaires. Les phénomènes de submersion marine et d’érosion côtière, dus à l’élévation du niveau des mers et des océans, impactent déjà et impacteront durablement tout le littoral français. Les élus des collectivités locales concernées doivent mettre en œuvre des stratégies adaptées de gestion du trait de côte. Rencontre avec Boris Leclerc, expert en risques hydrauliques et en aménagement au Centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement (Cerema).
La création d'un « crime d'écocide » ne peut être soumise à référendum
La création d'un « crime d'écocide » ne peut être soumise à référendum
La ministre de la Justice Nicole Belloubet a déclaré ce mercredi 24 juin qu'il n'était pas pas possible de soumettre au référendum la proposition de la Convention citoyenne pour le climat de créer un « crime d'écocide », lors des questions au gouvernement au Sénat.
Troisième projet de loi de finances rectificative : les ONG plaident pour une reprise verte et solidaire
Troisième projet de loi de finances rectificative : les ONG plaident pour une reprise verte et solidaire
Alors que le troisième projet de loi de finances rectificative est présenté ce mercredi 10 juin en Conseil des ministres, le Réseau action climat établit une liste de recommandations pour un plan de relance verte.
L'Irena appelle les gouvernements à combiner relance économique et décarbonation
L'Irena appelle les gouvernements à combiner relance économique et décarbonation
L'Agence internationale pour les énergies renouvelables (Irena) a publié ce mercredi 24 juin, un rapport selon lequel les gouvernements peuvent combiner relance économique et objectifs de décarbonation et de développement durable.
Corinne Lepage : « Il y a de quoi être en colère »
Corinne Lepage : « Il y a de quoi être en colère »
Avocate spécialisée dans le droit de l'environnement, Corinne Lepage a été ministre de l'Environnement de 1995 à 1997. Celle qui est aussi la fondatrice du cabinet Huglo-Lepage nous livre son analyse de la crise sanitaire et économique actuelle ainsi que les pistes qu'elle entrevoit pour le « monde d'après ».
Suppression des vols intérieurs en France : Bruxelles discute avec Paris
Suppression des vols intérieurs en France : Bruxelles discute avec Paris
La Commission européenne a indiqué mardi être en discussion avec les autorités françaises pour évaluer si leur décision d'empêcher toute reprise des vols intérieurs abandonnés par Air France était compatible avec la législation de l'UE.
Tous les articles POLITIQUES
En partenariat avec
Nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
e-EUBCE
6 Juillet 2020
e-EUBCE
Salon de l’Association des Maires d’Ile-de-France
8 Juillet 2020
Salon de l’Association des Maires d’Ile-de-France
Solar PV World Expo 2020
16 Août 2020
Solar PV World Expo 2020
+ d'événements
Emploi
- Agent de réseau d'eau potable - H/F
- Opérateur Hydrocureur 35 H/F
- Jardinier / Jardinière
- PROGRAMMATEUR CPA et TST -BTS ELECTROTECHNIQUE-ALTERNANCE DIJON (2020-12768) F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.