Abonnements Découvrez nos formules print et numérique Accès abonnés Voir nos offres
Menu

POLITIQUES
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ
EMPLOI

COP 24 : l’OMS appelle les pays du monde à agir pour le climat

Partager :
COP 24 : l’OMS appelle les pays du monde à agir pour le climat
Par E.G, le 6 décembre 2018
Découvrez notre newsletter gratuite Politiques
Mercredi 5 décembre, l’Organisation mondiale de la santé a présenté, dans le cadre de la COP 24 qui se tient depuis le 2 décembre à Katowice en Pologne, son rapport annuel sur l’effet des changements climatiques sur la santé.
 
« La valeur des gains pour la santé résultant de l’action pour le climat représenterait environ le double du coût des politiques d’atténuation au niveau mondial », annonce le dernier rapport de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) sur les effets des changements climatiques sur la santé. Alors que l’exposition à la pollution atmosphérique tue environ sept millions de personnes dans le monde chaque année, l’OMS appelle donc les pays à « prendre en compte la santé dans toutes les analyses coûts-avantages de l’atténuation du changement climatique ». D’après ce rapport, dans les 15 pays les plus émetteurs de gaz à effet de serre (GES), les impacts de la pollution de l’air sur la santé représenteraient plus de 4% de leur PIB. « Les actions visant à atteindre les objectifs de Paris coûteraient environ 1% du PIB mondial », explique l’OMS.
 
« Il est désormais rentable de faire des choix plus durables »
 
Le directeur général de l’OMS, Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus déclare que « les preuves montrent clairement que le changement climatique a déjà de graves conséquences sur la vie et la santé des personnes. Il menace les éléments essentiels dont nous avons tous besoin pour rester en bonne santé - air pur, eau potable, approvisionnement en aliments nutritifs et abris sûrs - et compromettra des décennies de progrès en matière de santé mondiale ». Et de marteler : « Nous ne pouvons pas nous permettre de retarder l’action plus longtemps. » Le coût sanitaire du changement climatique se fait réellement sentir, souligne le rapport de l’organisation. « Le fardeau des sources d’énergie polluantes sur la santé est maintenant si lourd qu’il est désormais rentable de faire des choix plus propres et plus durables en matière d’approvisionnement en énergie, de transports et de systèmes alimentaires », explique le Dr Maria Neira, directrice du département de la santé publique, de l’environnement de l’OMS.
 
A noter que les pays insulaires du Pacifique sont responsables de 0,03% des émissions de gaz à effet de serre mondiales, « mais ils comptent parmi les plus profondément touchés par ses impacts », relève l’OMS.
 
Recourir à des incitations fiscales
 
L’organisation recommande ainsi aux pays de « recourir à des incitations fiscales telles que la tarification du carbone et les subventions énergétiques pour inciter les secteurs à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre et de polluants atmosphériques ». Il est également recommandé aux parties de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC) de « supprimer les obstacles existants à des systèmes de santé résilients au changement climatique ». Autres recommandations de l’OMS : promouvoir le rôle des villes et des acteurs locaux dans l’action climatique en faveur de la santé, instaurer des suivis des progrès en matière de santé, ou encore « inclure les implications sanitaires des mesures d’atténuation et d’adaptation dans les politiques économiques et fiscales ».
Wikimedia Commons /DR
Tous nos articles à partir de 8,99 €
JE M'ABONNE
S'identifier
S'inscrire
[ PARTENARIAT ] Intégrer durablement les eaux de pluie dans l'aménagement du territoire
Voilà ce que DOUAISIS AGGLO met en œuvre depuis plus de 25 ans. Riche de cette expérience, le territoire tire aujourd’hui de multiples bénéfices de cette politique volontariste et efficace. Il est donc logique que Douai accueille, les 5 et 6 juin prochains, les Assises nationales de la gestion durable des eaux pluviales.
En partenariat avec
À lire également
Yannick Jadot : « On peut dès aujourd’hui réformer la PAC »
Yannick Jadot : « On peut dès aujourd’hui réformer la PAC »
En matière agricole, le programme d’Europe Ecologie – Les Verts est immédiatement applicable, assure sa tête de liste aux élections européennes.
La quatrième édition de la Fabrique Aviva sera dotée d'un million d'euros
L'assureur Aviva a annoncé que son concours la Fabrique Aviva, sera doté d'un million d'euros pour sa quatrième édition.
L'Etat et le BRGM signent un nouveau contrat d'objectifs et de performance
Lundi 1er avril, le Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM) ainsi que les ministères de l'enseignement supérieur, de la transition écologique et de l'économie et des finances, ont signé le nouveau contrat d'objectifs et de performance Etat-BRGM pour la période 2018-2022.
Michel Eddi est nommé président de l'Iddri
Michel Eddi est nommé président de l'Iddri
Le 19 avril dernier, l'Institut du développement durable et des relations internationales a nommé Michel Eddi président.
Karima Delli : « Il faut renouer avec le principe pollueur payeur »
Karima Delli : « Il faut renouer avec le principe pollueur payeur »
« Gilets jaunes », dérèglement climatique, mobilité de demain, grands projets d’infrastructures, transports publics… Alors que l’agenda politique de l’année 2019 est marqué par les élections européennes, Environnement Magazine a rencontré Karima Delli, eurodéputée Europe Ecologie-Les Verts et présidente de la Commission des transports du Parlement européen, pour évoquer avec elle ce que serait une politique européenne vertueuse en matière de mobilité durable.
Climat : des températures record à la surface des terres et des océans en 2018
Climat : des températures record à la surface des terres et des océans en 2018
L’Organisation météorologique mondiale a publié, ce jeudi 28 mars, une note sur sa déclaration sur l’état du climat en 2018 : elle souligne une hausse record du niveau de la mer ainsi que des températures exceptionnellement élevées à la surface des terres et des océans.
Brune Poirson est élue vice-présidente de l'assemblée des Nations Unies pour l'environnement
Brune Poirson est élue vice-présidente de l'assemblée des Nations Unies pour l'environnement
Mercredi 20 mars, la secrétaire d'Etat auprès du ministre de la transition écologique et solidaire, Brune Poirson, a été élue vice-présidente de l'assemblée des Nations Unies pour l'environnement pour un mandat de deux ans.
Tous les articles POLITIQUES
ACCÈS AU KIOSQUE
Événements
Construmat
14 Mai 2019
Construmat
TAP 2019
15 Mai 2019
TAP 2019
Les Confs Amiante Bordeaux
16 Mai 2019
Les Confs Amiante Bordeaux
+ D'ÉVÉNEMENTS
Emploi
- Poseur de stores et rideaux (H/F) - Anglet (64)
- Opérateur(trice) Gestion des Reseaux H/F
- Jardinier / Jardinière
- Chargé(e) Etudes Construction F/H
+ D’OFFRES
Rubriques
Eau
Recyclage
Énergie
Territoires
Cleantech
Politiques
Pollutions
Biodiversité
Mobilité
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Magazines
BTP Magazine
BTP Rail
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Emploi
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD 2018
CGV (digital)
CGV (magazines)
CGV (pub)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.