Offre Silver (à partir de 20 € / mois)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
Pollutec 2021
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

L'industrie chimique s'engage à réduire ses émissions de 26 % à l’horizon 2030

L'industrie chimique s'engage à réduire ses émissions de 26 % à l’horizon 2030
La Chimie représente 25 % des émissions totales de l’industrie. Crédits : Pixabay
Par A.A, le 14 mai 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
La ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili, la ministre déléguée à l’Industrie, Agnès Pannier-Runacher, et le Comité Stratégique de Filière Chimie-Matériaux ont annoncé la publication de la feuille de route de décarbonation de la filière Chimie. Objectif : une réduction des émissions de 26 % d’ici 2030, par rapport à 2015.

La décarbonation de l’industrie chimique devient primordiale pour se rapprocher des objectifs prévus dans la Stratégie Nationale Bas-Carbone (SNBC). Adoptée en 2015, la SNBC prévoit de baisser les émissions de gaz à effet de serre (GES) secteur de l’industrie de 35 % à l’horizon 2030. Pour y parvenir, la filière chimie, qui représente encore 25 % des émissions totales de l’industrie (20 MtCO2 émises en 2018), a publié sa première feuille de route de décarbonation.

La filière entend baisser de 26 % ses émissions en 2030 par rapport à 2015. Pour atteindre cet objectif, la Chimie s’appuiera sur l’amélioration de l’efficacité énergétique, la production de chaleur bas-carbone et l’abattement des émissions de protoxyde d’azote (N2O) et d’hydrofluorocarbures (HFC).

« L’atteinte de nos objectifs de lutte contre le changement climatique implique l’engagement de tous les secteurs de l’économie. Dans le cadre du plan de relance, le gouvernement mobilise des moyens inédits pour accompagner la décarbonation de l’industrie. Je me réjouis de la publication de la feuille de route du secteur de la chimie qui est une étape importante dans l’accélération de la décarbonation de la filière », a déclaré Barbara Pompili, dans un communiqué. 

Une feuille de route élargie à d’autres filières 

Cette feuille de route sectorielle a également vocation à être complétée en 2021 pour approfondir le déploiement de technologies de rupture. Il s’agira notamment d’affiner l’évaluation du potentiel des technologies de décarbonation de rupture telles que l’hydrogène bas-carbone, le captage, stockage et valorisation du CO2 ou l’électrification des procédés.

La feuille de route sera prochainement élargie au secteur du Papier-Carton pour couvrir la quasi-totalité des émissions de la filière Chimie-Matériaux du Conseil National de l’Industrie (CNI), suivie de celles des secteurs du ciment, ainsi que de l’acier et de l’aluminium.
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
Contenu de marque
  Dis ENGIE, ça se recycle les éoliennes ?
Contenu de marque
  Allison Transmission expose sur le salon Pollutec
Dernier numéro
Actu réglementaire
À lire également
Geod'air, la plateforme de prévision de la qualité de l'air s'ouvre au public
Geod'air, la plateforme de prévision de la qualité de l'air s'ouvre au public
La base de données de référence de la qualité de l’air « Geod’air » est désormais accessible au public. Les statistiques de mesure sont disponibles en temps quasi-réel via une carte interactive.
[Décryptage] Qualité de l’air : loin du trafic, les écoles obtiennent la moyenne
[Décryptage] Qualité de l’air : loin du trafic, les écoles obtiennent la moyenne
Marqueur du trafic routier, le dioxyde d’azote imprègne de moins en moins l’air ambiant francilien. Dans la plupart des cours d’école de Paris, les concentrations avoisinent celles mesurées à distance de la circulation. Mais sur le trottoir, l’exposition reste élevée le long des axes densément fréquentés.
[Vidéo] Mobula 8 : Le bateau dépollueur
[Vidéo] Mobula 8 : Le bateau dépollueur
Bouteilles, microplastiques ou encore les hydrocarbures... rien ne résiste à la Mobula 8. Conçu par SeaCleaner en collaboration avec Efinor SeaCleaner, ce bateau a été créé pour dépolluer les eaux présentes dans les zones étroites et difficiles d’accès.
L'ONG WWF révèle le véritable coût « caché » du plastique
L'ONG WWF révèle le véritable coût « caché » du plastique
Le coût économique et social du plastique serait 10 fois plus élevé que son coût de production. Sa gestion en 2019 aura coûté à la société près de 3.700 milliards de dollars, soit l’équivalent du PIB de l’Inde.
[Tribune] Les sombres secrets de l’industrie de l’habillement
[Tribune] Les sombres secrets de l’industrie de l’habillement
Le mois de la mode vient de se clôturer. Tous les regards se sont tournés début septembre vers le Met Gala de New York, la plus grande soirée du secteur de la mode chaque année. Mais si on regarde au-delà des projecteurs et des défilés de mode, on découvre une scène nettement moins glamour. Alejandra Pollak, membre du conseil d’administration du Fonds international pour la protection des animaux (IFAW) dévoile la face cachée de cette industrie. 
Le trou dans la couche d'ozone de l'hémisphère sud s'agrandit
Le trou dans la couche d'ozone de l'hémisphère sud s'agrandit
Le Service Copernicus pour la surveillance de l'atmosphère (CAMS) révèle que le trou d'ozone de 2021 s'est considérablement agrandi au cours de la dernière semaine et devient plus grand que 75 % des trous d'ozone formés à ce stade de la saison depuis 1979.
Valgo lève 35 millions d’euros auprès de Tikehau Capital
Valgo lève 35 millions d’euros auprès de Tikehau Capital
Le spécialiste de la remédiation et la revitalisation de friches et sites industriels, Valgo, ouvre son capital à Tikehau Capital, gestionnaire d'actifs alternatifs.
Tous les articles POLLUTIONS
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.