EMPLOI
Construction Cayola
CONTACTS
INFORMATIONS IMPORTANTES
S'ABONNER
SE CONNECTER
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ
EMPLOI-FORMATION
À la une \ POLLUTIONS

Pollution de l’air : l’État condamné à verser 10 millions d’euros à des associations

Par la rédaction. Publié le 30 novembre 2023.
Pollution de l’air : l’État condamné à verser 10 millions d’euros à des associations
Crédit : Unsplash
NEWSLETTERS
Archiver cet article
PUBLICITÉ
Le Conseil d’État a sanctionné l’État français pour ne pas avoir suffisamment lutté contre la pollution de l’air.

Les efforts sont insuffisants en matière de lutte contre la pollution de l’air. Telle est la conclusion du Conseil d’État, qui a condamné l’État le 24 novembre à payer deux astreintes de 5 millions d’euros. La juridiction a souligné que des dépassements des seuils de dioxyde d’azote ont été observés à Paris et à Lyon.

La Conseil d’État avait été saisi en 2017 par plusieurs associations environnementales afin de contraindre l’État à mettre en œuvre des plans pour réduire les concentrations de dioxyde d’azote (NO2) et de particules fines (PM10) afin de respecter la directive européenne sur la qualité de l’air, reprise en droit français. Compte tenu de l’insuffisance des mesures mises en place pour respecter les objectifs dans 8 zones en France, l’État a été condamné à agir, sous astreinte de 10 millions d’euros par semestre de retard.

Objectif atteint pour les particules fines

En matière de dioxyde d’azote, la situation s’est néanmoins améliorée à Toulouse et Aix-Marseille, qui comptabilisaient encore des dépassements de seuils en 2022.

La France ne connaît en revanche plus de dépassements en matière de particules fines PM10. Paris était en 2022 la dernière zone à ne pas respecter les normes en la matière. « La décision du 12 juillet 2017 du Conseil d’État sur le volet de la concentration en particules fines est considérée comme exécutée », a précisé la juridiction.

Les 10 millions d’euros d’astreinte seront répartis entre l’association Les Amis de la Terre, qui a saisi initialement le Conseil d’État en 2017, et plusieurs organismes et associations engagés dans la lutte contre la pollution de l’air, sur la base de la répartition retenue dans la décision du 4 août 2021. Le Conseil d’État réexaminera en 2024 les actions menées à partir du second semestre 2023 (juillet 2023-janvier 2024). 
 
Rejoignez-nous sur : LinkedIn, Youtube, Facebook et X.
À lire également
2 novembre 2023
Les producteurs de plastique adoptent une feuille de route pour réduire leur impact environnemental Les producteurs de plastique européens ont publié le 26 octobre une feuille de route visant à « redessiner l’éco-système européen des plastiques » dans le but de réduire les impacts négatifs de la filière sur l’environnement.
Les producteurs de plastique adoptent une feuille de route pour réduire leur impact environnemental
13 octobre 2023
Entretien avec Patrice Cheval, président du groupe Sapiens Le Groupe Sapiens, via sa filiale MP Géotex, spécialisée en produits géo synthétiques, présente le géotextile MPRemedia qui dépollue les eaux d’infiltration et préserve les nappes phréatiques.
Entretien avec Patrice Cheval, président du groupe Sapiens
12 janvier 2024
Les points d’eau potable obligatoires dans les lieux publics font défaut 75 % des établissements recevant du public ne proposent pas de point d’eau potable, révèle un rapport de l'association No Plastic in My Sea. C’est pourtant une obligation depuis le 1er janvier 2022.   
Les points d’eau potable obligatoires dans les lieux publics font défaut
Tous les articles POLLUTIONS
[Vidéo] Les entreprises s'engagent pour la biodiversité avec EcoTree
VIDÉO
[Vidéo] Les entreprises s'engagent pour la biodiversité avec EcoTree
Toutes les vidéos
Dernier numéro
Hydroplus
Le magazine des professionnels de l’eau et de l’assainissement. (supplément d’EM)
Actu réglementaire
Le coup d'oeil
Newsletters gratuites
- Gratuites
- Différents thèmes au choix
- Spécialisées dans votre secteur

Nous contacter
✎ Proposer des sujets, communiquer sur nos supports ou besoin d'aide ?
Nous contacter
En partenariat avec
Événements
+ d'événements
Emploi
- PREVENTEUR HSE SITES INDUSTRIELS F/H
- Ouvrier / Ouvrière d'entretien des espaces verts
- CHEF DE PROJET SÉCURITÉ & ERGONOMIE F/H
- Ingénieur Système d’Information H/F
+ d'offres
Information importante ▶
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola