EMPLOI
Construction Cayola
CONTACTS
INFORMATIONS IMPORTANTES
S'ABONNER
SE CONNECTER
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ
EMPLOI-FORMATION
À la une \ POLLUTIONS

Lancement du Trophée des collectivités franciliennes engagées pour la qualité de l’environnement sonore

Par la rédaction. Publié le 24 janvier 2024.
Lancement du Trophée des collectivités franciliennes engagées pour la qualité de l’environnement sonore
Crédits : AdobeStock
NEWSLETTERS
Archiver cet article
PUBLICITÉ
L’Association des Maires d’Ile-de-France (AMIF), la Région Ile-de-France et l’Observatoire du bruit en Ile-de-France (Bruitparif) ont lancé le 19 janvier le Trophée des collectivités territoriales franciliennes engagées pour la qualité de l’environnement sonore.

Le bruit est une préoccupation majeure pour les Franciliens : lorsqu’ils sont interrogés sur la hiérarchie des inconvénients à l’échelle de leur quartier de vie, les Franciliens classent le bruit en première position (44 %) devant la dégradation de l’environnement et le manque de propreté (41 %), la pollution de l’air (37 %) et le manque de transports en commun (20  %).

Face à ce constat, l’Association des Maires d’Ile-de-France (AMIF), la Région Ile-de-France et Bruitparif ont lancé le Trophée des  collectivités territoriales franciliennes engagées pour la qualité de l’environnement sonore, le 19 janvier. L’objectif : reconnaître  l’engagement des collectivités et récompenser les territoires franciliens qui agissent pour lutter contre les nuisances sonores et améliorer la qualité de l’environnement sonore de leurs concitoyens.

La remise des prix aura lieu lors du salon de l’AMIF) qui se déroule les 28 et 29 mai 2024 à Paris Expo Porte de Versailles, hall 6. Les lauréats se verront chacun remettre une récompense et bénéficieront d’un accompagnement technique de Bruitparif ainsi que d’une valorisation de leurs actions en faveur de la qualité de l’environnement sonore.

Les élus en première ligne

Le bruit est reconnu comme un enjeu de santé publique et les élus, en première ligne, sont souvent interpelés à ce sujet par leurs concitoyens. Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le bruit constitue, parmi les facteurs de risques environnementaux, la deuxième cause de morbidité en Europe, derrière la pollution atmosphérique. D’après les dernières estimations produites par Bruitparif, les habitants de la zone dense francilienne perdent en moyenne 9,7 mois de vie en bonne santé du fait de leur exposition aux nuisances sonores générées par les transports.

Les candidatures au Trophée sont ouvertes du 19 janvier au 31 mars 2024 à toutes les communes et intercommunalités d’Ile-de-France. Il est possible de participer dans une des quatre catégories suivantes : communes de moins de 10 000 habitants, communes entre 10 000 et 30 000 habitants, communes de plus de 30 000 habitants, intercommunalités. Le règlement du concours ainsi que le dossier de candidature sont téléchargeables sur le site de Bruitparif.

Après examen des dossiers de candidature, la sélection des lauréats (un par catégorie) sera assurée par un jury composé de représentants de l’Association des Maires d’Ile-de-France (AMIF), de la Région Ile-de-France, de Bruitparif, de la Direction régionale et interdépartementale de l’environnement, de l’aménagement et des transports (DRIEAT) Ile-de-France, de l’Institut Paris Région, de l’Union régionale des Conseils d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement, de l’association France Nature Environnement Ile-de-France, et de M. Gilles Paté, enseignant-chercheur à l’École nationale supérieure d’architecture de Versailles et membre de la Semaine du Son.
 
 
Rejoignez-nous sur : LinkedIn, Youtube, Facebook et X.
À lire également
1er février 2024
Lancement d’un service de destruction de débris spatiaux Le premier opérateur japonais de satellites, Sky Perfect JSat, a annoncé le 30 janvier le lancement de sa filiale « Orbital Lasers Co. Ltd. », visant à devenir la première entreprise au monde à éliminer les débris spatiaux à l’aide d’un laser.
Lancement d’un service de destruction de débris spatiaux
9 octobre 2023
Plomb : établir une méthodologie pour mesurer les poussières dans l'espace public Le laboratoire central de la préfecture de police, l’Ecole des hautes études en santé publique et le Centre scientifique et technique du bâtiment élaborent une méthodologie de prélèvements et d’analyse des poussières de plomb dans l’espace public. Un préalable à la définition d’une valeur sanitaire.
Plomb : établir une méthodologie pour mesurer les poussières dans l'espace public
12 janvier 2024
Les points d’eau potable obligatoires dans les lieux publics font défaut 75 % des établissements recevant du public ne proposent pas de point d’eau potable, révèle un rapport de l'association No Plastic in My Sea. C’est pourtant une obligation depuis le 1er janvier 2022.   
Les points d’eau potable obligatoires dans les lieux publics font défaut
Tous les articles POLLUTIONS
L'agrivoltaïsme à l'épreuve du terrain
VIDÉO
L'agrivoltaïsme à l'épreuve du terrain
Toutes les vidéos
Dernier numéro
Hydroplus
Le magazine des professionnels de l’eau et de l’assainissement. (supplément d’EM)
Actu réglementaire
Le coup d'oeil
Newsletters gratuites
- Gratuites
- Différents thèmes au choix
- Spécialisées dans votre secteur

Nous contacter
✎ Proposer des sujets, communiquer sur nos supports ou besoin d'aide ?
Nous contacter
En partenariat avec
Événements
+ d'événements
Emploi
- Auditeur Formateur en Hygiène, Qualité, Sécurité, Environnement F/H
- ADJOINT AU CHEF D'ATELIER EQUIPEMENT F/H
- Ouvrier / Ouvrière des espaces verts
- Ecologue, Chargé d'études naturalistes - Botaniste
+ d'offres
Information importante ▶
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola