Offre Silver (à partir de 20 € / mois)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
Pollutec 2021
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Federec confirme l'optimisme de la filière du recyclage en 2020

Federec confirme l'optimisme de la filière du recyclage en 2020
65 % des entreprises interrogées ont jugé l’année 2020 « bonne ou plutôt bonne ». Crédits : Federec
Par A.A, le 13 octobre 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
La Fédération professionnelle des entreprises du recyclage (Federec), a présenté à l’occasion du salon Pollutec, son rapport annuel de 2020. Focus sur l’évolution de ce marché.

Une année positive malgré la crise sanitaire pour le marché du recyclage. La fédération qui regroupe 12 filières du recyclage : le BTP, métal, Palettes-Bois, plastiques, textiles, papiers-cartons, DEE, Valordec, solvants, verre, métaux non ferreux et déconstruction automobile, a annoncé des chiffres rassurants pour une année marquée par l’optimisme des acteurs de la filière.  

En 2020, les entreprises interrogées ont considéré l’activité meilleure qu’attendu : 65 % ont jugé l’année 2020 « bonne ou plutôt bonne » pour elles-mêmes et 61 % « bonne ou plutôt bonne » pour le secteur. C’est une année de rebond boostée par le coût des matières « qui se sont envolées et cela a complétement changé la donne, d’une année bonne à une année record », commente François Excoffier, président de Federec. « La profession a bien résisté car celle-ci a l’habitude de s’adapter à la volatilité des marchés », ajoute-t-il lors de la conférence.

Comment se répartit ce marché ? 33 % des établissements répondant à l’enquête de Federec pratiquent la collecte de ferrailles, suivies par la collecte de métaux non ferreux (31 %) et 29 % pour les déchets du BTP en troisième position. La répartition des 2400 établissements de collecte et recyclage comptés au niveau national en 2020, se concentre notamment dans les Hauts-de-France (310), Auvergne-Rhône-Alpes et Ile-de-France (300) et en Nouvelle Aquitaine (245).
 

BTP, ferrailles et bois sur le podium

Place aux volumes entrants en kt en 2020 : « ce qui permet de voir le poids respectif des matériaux » collectés : 41.500 kt de déchets des bâtiments, 11.200 kt de ferrailles, 6334 de bois. Les dernières positions sont occupées par les plastiques (923 kt), les textiles (204 kt) et les solvants (97 kt). En termes de tonnage, Federec constate une baisse de 6.8 % l’année dernière (hors BTP qui connaît une hausse de 3 % par rapport à 2019), avec 31 Mt collectés en 2020. « On peut considérer globalement que les chantiers en préparation pour les JO 2024 tirent les tonnes et cela a permis d’équilibrer l’activité de la filière pendant la crise du Covid », a commenté Manuel Burnand, directeur général de Federec.
 

7.6 milliards d’euros de chiffre d’affaires a été réalisé en 2020, toutefois Federec relève une baisse globale de 10.7 % de ces chiffres, qui serait due à « un effet croisé de la baisse des volumes et de la baisse des prix ». Celle-ci va de pair avec une régression des investissements enregistrée en 2020, le montant a baissé de 15 %. Au total 531 millions d’euros ont été investis l’an passé et répartis comme suit : 42 % dans les machines de tri, 27 % dans le matériel de collecte et 15 % dans le bâtiment.
 

Chiffres par régions

Au niveau régional, l’Île-de-France occupe la première place avec 16,3 Mt de déchets collectés et recyclés, soit 21,9 % du total national. Suivie par les Hauts-de-France avec 7,1 Mt, ce qui représente 9,5 % du total de déchets collectés et recyclés. La région Centre-Sud-Est se tient en troisième position en collectant et en recyclant près de 6.5 Mt de déchets collectés, soit 8,7 %, suivie de près par la Nouvelle Aquitaine : 6,5 Mt de déchets collectés et recyclés (8,7 %).

La région Grand Est de Federec a annoncé 6.1 Mt de déchets collectés et recyclés (8,2 %), et environ 5,5 Mt de déchets collectés et recyclés (7,4 %) ont été enregistrées en Normandie. 5,4 Mt de déchets collectés et recyclés (7,2 %) au Pays de la Loire, 5 Mt de déchets collectés et recyclés du côté de l’Occitanie (6,7 %), et 4,9 Mt de déchets collectés et recyclés (6,6 %) en Sud-Méditerranée. 

Le Centre Val de Loire et la Bourgogne- Franche-Comté ont tous les deux collecté et recyclé 3,8 Mt de déchets, soit 5,1 %. La Bretagne ferme le classement avec 3,6 Mt de déchets collectés et recyclés (4,9 %).
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
Contenu de marque
  Dis ENGIE, ça se recycle les éoliennes ?
Contenu de marque
  Allison Transmission expose sur le salon Pollutec
Dernier numéro
Actu réglementaire
À lire également
Stéphane Leterrier dirige le nouveau pôle Paprec Energies
Stéphane Leterrier dirige le nouveau pôle Paprec Energies
Paprec se dote d’une division spécialisée dans la valorisation énergétique « Paprec Energies ». Elle sera dirigée par Stéphane Leterrier.
Vattenfall vise à recycler 100 % de ses pales d'éoliennes d'ici 2030
Vattenfall vise à recycler 100 % de ses pales d'éoliennes d'ici 2030
Vattenfall, société suédoise de fourniture d’énergie, s’engage à ne plus enfouir en décharge les pales d’éoliennes démantelées et vise à atteindre 100 % de taux de recyclage dans les dix prochaines années.
Ordinateur de bord compact et léger pour véhicules de collecte
Ordinateur de bord compact et léger pour véhicules de collecte
Spécialiste de l’automation mobile depuis 1972, le groupe Moba développe des systèmes de commande de machines, des technologies d’identification et de pesage et des solutions logicielles flexibles.
Paprec acquiert 20 % de Pizzorno Environnement
Paprec acquiert 20 % de Pizzorno Environnement
C'est acté ! Paprec, spécialiste de collecte et de recyclage de déchets, détiendra 20 % du capital de son concurrent Pizzorno Environnement.
Tomra dévoile ses solutions optimisées dans le tri optique des déchets
Tomra dévoile ses solutions optimisées dans le tri optique des déchets
Tomra Recycling présentera au salon Pollutec ses nouvelles solutions qui reposent sur l’emploi de capteurs proche infrarouge pour trier les déchets.
Version autonome du robot collecteur de déchets flottants Jellyfishbot
Version autonome du robot collecteur de déchets flottants Jellyfishbot
Spécialisée dans l’IA et la robotique au service de l’environnement, Iadys (Interactive Autonomous Dynamic Systems) a consacré sa première gamme de produits au marché de la dépollution aquatique avec un ensemble de solutions matérielles et logicielles (véhicules marins, systèmes d’intelligence embarquée). C’est dans ce cadre qu’est né le Jellyfishbot, un robot capable de collecter les déchets et les hydrocarbures à la surface de l’eau.
Stéphane Panou garde la présidence de Federec Papiers-Cartons
Stéphane Panou garde la présidence de Federec Papiers-Cartons
Stéphane Panou, directeur Recyclage et Valorisation Matières à Paprec Groupe, est réélu à la présidence de la Fédération professionnelle des entreprises du recyclage (Federec) pour un mandat de trois ans.
Tous les articles RECYCLAGE & RÉCUPÉRATION
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.