Abonnements Découvrez nos formules print et numérique Accès abonnés Voir nos offres
Menu

Territoires

Le deuxième contrat de transition écologique est signé sur le territoire de la Sambre-Avesnois

Partager :
     
Le deuxième contrat de transition écologique est signé sur le territoire de la Sambre-Avesnois
Par E.G, le 9 novembre 2018
Découvrez notre newsletter gratuite Territoires
Le 7 novembre dernier, le second contrat de transition écologique (CTE) a été signé pour le territoire de la Sambre-Avesnois (Hauts-de-France).

Après Arras en octobre dernier, c’est au tour de la Sambre-Avesnois de signer avec le gouvernement un contrat de transition écologique (CTE). Ce contrat signé dans les Hauts-de-France réunit quatre intercommunalités de l’arrondissement d’Avesnes-sur-Helpe : Maubeuge Val de Sambre, Sud Avesnois, Coeur Avesnois et Pays de Mormal. « D’autres acteurs ont souhaité s’associer au contrat : les villes de Fourmies et Maubeuge, le Parc naturel régional de l’Avesnois, le Syndicat mixte du SCOT, le Département du Nord et la Région des Hauts-de-France », précisent les ministères de la transition écologique et solidaire, et de la cohésion des territoires dans un communiqué commun.

Agriculture, économie, emploi et aménagement du territoire

Ce CTE a pour but d’offrir « de nouvelles opportunités à un territoire qui avec la désindustrialisation et la crise agricole a subi des pertes d’emplois et un fort taux de chômage, mais qui dispose d’atouts à valoriser », estiment les ministères. Ainsi, il s’articule autour de quatre orientations :

- résorber les fractures territoriales à partir d’une cohésion écologique renforcée : réseaux cyclables, élaboration d’un plan de mobilité à l’échelle de l’arrondissement, création de plusieurs tiers-lieux ;
- soutenir le développement durable par la troisième révolution industrielle : accompagnement des entreprises Rev3 dans l’innovation e la transition écologique ;
- maîtriser l’énergie et préserver les richesses naturelles : développement des énergies renouvelables (méthanisation, géothermie, réseaux de chaleur, photovoltaïque), lutte contre la précarité énergétique avec l’extension à l’ensemble du territoire du programme d’intérêt général (PIG) « Habiter mieux » dédié à la rénovation énergétique du bâti, développement de la filière bois-énergie avec le soutien à la création de chaudières au bois déchiqueté en lien avec la valorisation des haies bocagères, étude de faisabilité de la boucle énergétique de la ville de Fourmies, corridors écologiques, maintien et valorisation des haies bocagères qui sont un marqueur fort de l’identité du territoire ;
- valoriser les atouts environnementaux du territoire pour favoriser son rayonnement et construire son avenir : agriculture durable, circuits courts et produits agricoles locaux, programme alimentaire territorial.

Un investissement global de 38 millions d’euros

« Le contrat comporte actuellement 19 actions d’ores et déjà bouclées, opérationnelles, prêtes à démarrer et 36 projets qui vont être développés pour évoluer plus tard en autant d’actions opérationnelles supplémentaires », est-il précisé.

L’investissement global atteint 38 millions d’euros, dont 9 millions d’euros investis par les intercommunalités, communes et syndicats intercommunaux ; 12,5 millions d’euros par l’État ; 11,5 millions d’euros par la région ; 2,1 millions d’euros par le département et 3,2 millions d’euros par des entreprises du secteur privé.

Treize territoires engagés dans la démarche

Pour rappel, neuf autres territoires sont déjà engagés dans la démarche CTE. Cinq CTE seront signés d’ici la fin de l’année : département de la Corrèze, Cleantech Vallée, Communautés de communes du Châtillonnais et du Montbardois et Territoire Côte Ouest (La Réunion). En septembre, quatre nouveaux territoires se sont lancés : Avesnois (signé ce 7 novembre), Briançonnais, Pays de Grasse et Guyane.
Pixabay / DR
Tous nos articles à partir de 8,99 €
JE M'ABONNE
S'identifier
S'inscrire
En partenariat avec
À lire également
[Pollutec 2018] Module connecté pour la surveillance des poteaux incendie
[Pollutec 2018] Module connecté pour la surveillance des poteaux incendie
Apilink est un capteur intelligent et multiprotocole (WB/DB – NET – LR + et LW) qui se pose sur les Poteaux Incendie (P.I.) en remplacement du carré de manœuvre.
Classement des villes durables dans le monde : Londres arrive en tête
Classement des villes durables dans le monde : Londres arrive en tête
Le 30 octobre dernier, la société d'ingénierie Arcadis a publié l'édition 2018 de son classement des villes durables dans le monde.
[Vidéo] Pollutec 2018 : « Répondre aux enjeux environnementaux des professionnels »
[Vidéo] Pollutec 2018 : « Répondre aux enjeux environnementaux des professionnels »
En amont du 28ème salon international des équipements, des technologies et des services de l’environnement, Pollutec 2018, qui se tiendra du 27 au 30 novembre prochains à Lyon Eurexpo, nous avons rencontré la directrice du salon, Stéphanie Gay.
[Tribune] Le risque inondation face au dérèglement climatique
[Tribune] Le risque inondation face au dérèglement climatique
Cette semaine, le responsable de l'activité Eau de Ginger Burgeap, Raouf Gnouma, revient sur la gestion du risque inondation et notamment sur les effets de la mise en place du plan de gestion de ce risque (PGRI).
[Tribune] La centralité, l’atout clé pour redonner de l’attractivité à nos communes
[Tribune] La centralité, l’atout clé pour redonner de l’attractivité à nos communes
Cette semaine, le maire de Saint-Chamond (Loire) et président d'Epora, Hervé Reynaud, revient sur la place des centres-villes dans la dynamique territoriale, et notamment sur le lancement du plan "Coeur de ville" en mars dernier.
Fessenheim : la reconversion du site se dessine
Fessenheim : la reconversion du site se dessine
Jeudi 4 octobre, le troisième comité de pilotage pour l’avenir du territoire de Fessenheim après la reconversion du site nucléaire, s’est réuni et a tablé sur le développement économique et l’emploi, les infrastructures, la transition énergétique et l’innovation.
Une alternative à l'or pour le développement durable de la Guyane
Une alternative à l'or pour le développement durable de la Guyane
Contre le projet de mine de la Montagne d’Or, le WWF France dévoile ce vendredi une étude portant sur le potentiel de développement économique de la Guyane.
Tous les articles Territoires
ACCÈS AU KIOSQUE
Événements
Salon des maires et des collectivités locales
20 Novembre 2018
Salon des maires et des collectivités locales
Salon Amiante
27 Novembre 2018
Salon Amiante
40 ans du salon Pollutec
27 Novembre 2018
40 ans du salon Pollutec
+ D'ÉVÉNEMENTS
Rubriques
Eau
Déchets et Recyclage
Énergie
Territoires
Cleantech
Politiques
Pollutions
Biodiversité
Mobilité
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Magazines
BTP Magazine
BTP Rail
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD 2018
CGV (digital)
CGV (magazines)
CGV (pub)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.