Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

TERRITOIRES
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Patrick Nossent, président de Certivéa

Partager :
Patrick Nossent, président de Certivéa
Par Patrick Nossent, président de Certivéa, le 20 mai 2020
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Territoires
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
La reprise s’organise depuis une semaine partout en France. Environnement-magazine.fr propose aux professionnels de partager leur organisation, des réflexions sur l’impact du confinement et leur vision de l’après-crise. Aujourd’hui, nous donnons la parole à Patrick Nossent, président de Certivéa.

Comment le déconfinement s’organise-t-il dans votre entreprise ?


Nous ne nous précipitons pas au bureau car nous avons démontré que nous pouvions travailler efficacement à distance. Nous pouvons donc répondre à l’appel de la région Ile de France de ne pas surcharger les transports en commun. Nous avons lancé une enquête interne et des groupes de travail pour définir de façon collaborative quel sera le cadre de travail le plus adapté pour nous dans cette nouvelle étape. Nous utilisons pour cela toute la méthodologie de la démarche OsmoZ telle que nous la proposons à nos client pour améliorer leur qualité de vie au travail.

Quelles leçons pouvez-vous tirer du confinement concernant l’organisation du travail et de l’entreprise ?

Cela nous renforce dans notre conviction que la qualité de vie au travail est un enjeu déterminant pour le bien être des collaborateurs mais également pour l’efficacité des organisations. Cette qualité de vie au travail se joue au bureau mais également à la maison et dans les tiers lieux. Nous avons vu également notre capacité collective à nous adapter très rapidement à un évènement soudain. Cette capacité nous sera très utile à l’avenir.

Quels seront, selon vous, les impacts de l’épidémie sur votre entreprise ?

Nous sommes très en phase avec le secteur de la construction et de l’immobilier qui ont été quasiment à l’arrêt ces dernières semaines. Nous sommes donc très à l’écoute des parties prenantes du secteur et avons lancé un questionnaire périodique pour récolter leur perception de l’activité mais également leurs priorités en matière d’environnement et de développement durable pour les prochains mois. Je suis confiant sur le fait que les outils que nous proposons pour aider les professionnels dans les transitions qu’elles soient énergétiques, environnementales, sociétales ou numériques seront très utiles pour l’avenir.    

Qu’avez-vous hâte de refaire après ce long confinement ?

J’ai hâte de retrouver les collaborateurs, les clients et les partenaires de Certivéa pour tirer enseignement collectivement de la crise et de ce qu’elle nous a appris. Nous devons également continuer à nous mobiliser pour répondre aux enjeux environnementaux. Nous devons continuer a agir pour limiter les émissions de gaz a effet de serre, adapter nos cadres de vie au changement climatique, promouvoir l’économie circulaire et apporter de la biodiversité partout. Les mesures économiques et les aides qui seront versées aux entreprises à l’issue de la crise ne devraient pas servir à revenir à la situation d’avant mais doivent être un vecteur de transformation vers un monde plus durable.

Selon vous, à quoi ressemblera l’après Covid-19 ?

Après le coronavirus, nous aurons à faire face à 3 crises durables : crise environnementale, crise sanitaire et crise économique et sociale.
Le changement climatique a une inertie telle qu’il va se poursuivre avec ses cohortes de catastrophes : canicules, inondations, tempêtes. Il faut continuer à nous adapter au changement climatique et a atténuer notre pression sur l’environnement.

Il faudra également se préparer pour être moins vulnérable aux crises sanitaires suivantes. On a vu que les bâtiments étaient des refuges (restez chez vous ! ) mais que l’on peut encore améliorer. Meilleure qualité de l’air, facilité de nettoyage des surfaces, ouverture des portes sans contact, transformation des fonctions des bâtiments ... De même, nos villes et nos quartiers doivent pouvoir continuer à fonctionner, même en cas de restriction des déplacements grâce à un ensemble de services de proximité.
 
Enfin, les gouvernements vont annoncer des plans de relance de l’économie. Seront-ils axés sur la seule économie comme en 2008 ou contiendront-ils des mesures pour orienter nos activités vers un monde plus durable ? Pour nous, les mesures économiques et les aides qui seront versées aux entreprises à l’issue de la crise ne devraient pas servir à revenir à la situation d’avant mais doivent être un vecteur de transformation.
Patrick Nossent, président de Certivéa
  [Vidéo] Les écoquartiers, terres d'essai du développement durable
+ de vidéos Environnement TV
Actu réglementaire
Arrêté du 21 juillet 2020 portant nomination du président et des membres du Conseil d'orientation pour la prévention des risques naturels majeurs Lire
Arrêté du 10 juillet 2020 fixant les taux de promotion dans certains corps spécifiques relevant de la direction générale de l'aviation civile du ministère de la transition écologique pour l'année 2020 Lire
Décision du 17 juillet 2020 portant délégation de signature (centre ministériel de valorisation des ressources humaines [CMVRH]) Lire
Les plus lus
À lire également
L'état du littoral s'améliore, mais souffre de l'activité humaine
L'état du littoral s'améliore, mais souffre de l'activité humaine
L'état du milieu marin sur les côtes de France s'améliore régulièrement, mais continue de souffrir notamment des conséquences des activités humaines, a indiqué le jeudi 9 juillet denier l'Institut français de recherche pour l'exploitation de la mer (Ifremer).
La Banque des Territoires prend part au capital de la filiale Urby du groupe La Poste
Le groupe La Poste et la Caisse des dépôts, via la Banque des Territoires, annoncent une augmentation du capital de la société Urby, consacrée à la logistique urbaine.
Lancement de la Fondation GRDF
GRDF vient de lancer sa Fondation, qui a tenu ce jeudi 11 juin, son premier comité exécutif.
Le salon Pollutec prépare une édition inédite pour s'adapter aux contraintes sanitaires
Le salon Pollutec prépare une édition inédite pour s'adapter aux contraintes sanitaires
Le salon incontournable des solutions environnementales et énergétiques, Pollutec, aura bien lieu comme prévu, du 1er au 4 décembre prochain. Une édition inédite en raison du contexte sanitaire.
Julien Lahaie : « Le Covid va accélérer la mutation de la Vallée de la chimie »
Julien Lahaie : « Le Covid va accélérer la mutation de la Vallée de la chimie »
La Vallée de la chimie est engagée depuis 2013 dans la réindustrialisation. Objectif : verdir cette plateforme industrielle de 400 ha localisée au sud de Lyon. La crise liée au Covid-19 aurait pu mettre à mal cet élan. Au contraire, la transformation semble s’accélérer. Rencontre avec Julien Lahaie, directeur de la mission Vallée de la chimie.
Un groupe de travail européen pour amorcer la transition écologique à l'échelle locale
Un groupe de travail européen pour amorcer la transition écologique à l'échelle locale
Le Comité européen des régions (CdR) lance ce mardi 16 juin, le groupe de travail « Pacte vert – Investir à l'échelon local ».
Pavillon bleu : la France compte 507 sites labellisés en 2020
Pavillon bleu : la France compte 507 sites labellisés en 2020
Cette année, le label Pavillon bleu a été remis à 17 nouveaux lauréats, portant à 401, le nombre de plages labellisées, et 106 ports.
Tous les articles TERRITOIRES
Nos magazines
Accéder au kiosque
En partenariat avec
Événements
Solar PV World Expo 2020
16 Août 2020
EXPOBIOGAZ
2 Septembre 2020
20e Congrès international du recyclage automobile (IARC)
2 Septembre 2020
+ d'événements
Emploi
- Ordonnanceur(se) Soirée H/F
- Responsable Ressources Humaines H/F
- Ouvrier / Ouvrière d'entretien des espaces verts
- Responsable d’Unité Administrative F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.