Certaines fonctionnalités de ce site reposent sur l’usage de cookies.
Les services de mesure d'audience sont nécessaires au fonctionnement du site en permettant sa bonne administration. Vous avez cependant la possibilité de vous opposer à leur usage.
REFUSER
ACCEPTER
CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Énergie > Veolia transforme ses sites de stockage de déchets en centrales solaires
ÉNERGIE

Veolia transforme ses sites de stockage de déchets en centrales solaires

PUBLIÉ LE 5 FÉVRIER 2024
LA RÉDACTION
Archiver cet article
Veolia transforme ses sites de stockage de déchets en centrales solaires
Crédits : MICHAEL WILSON
Afin de rendre ses services autonomes en énergie en France, Veolia mise notamment sur l’installation de panneaux photovoltaïques sur ses sites de stockage des déchets en post-exploitation. Le groupe prévoit de lancer 40 projets.

Veolia accélère son déploiement d’énergies décarbonées locales avec la solarisation de ses sites de stockage de déchets en post-exploitation en France. Cette initiative s’inscrit dans l’ambition affichée par le Groupe de rendre ses services autonomes en énergie en France.

Veolia prévoit de lancer le développement de plus de 40 projets solaires sur des installations de stockage de déchets non dangereux (ISDND) sélectionnés, pour une capacité installée de 300 MW d’énergie renouvelable, correspondant à la consommation de 130 000 habitants, soit une surface d’environ 400 hectares de panneaux photovoltaïques. Les premières installations seront opérationnelles dès 2027.

Veolia poursuit les études de faisabilité des centrales solaires sur ses sites de stockage des déchets dangereux ainsi que sur les sites qu’il gère pour le compte de ses clients industriels. Au total, c’est plus de 400 MW d’énergie renouvelable qui pourrait ainsi être installée partout dans l’hexagone.

Ce programme de solarisation intervient dans un contexte de déficit foncier important, qui reste un défi majeur pour le développement de projets solaires en France. Face à  la demande croissante d’énergie propre et renouvelable, la nécessité d’identifier et d’affecter des terrains appropriés pour l’installation de parcs solaires devient de plus en plus pressante. Cette disponibilité limitée des terrains adéquats, conjuguée à la complexité des procédures d’obtention des autorisations foncières, crée ainsi des obstacles majeurs. Une situation qui souligne la nécessaire collaboration  entre les acteurs publics et privés pour permettre un déploiement rapide et efficace de l’énergie solaire en France.

 
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
Dossier/1 | Former des talents : un défi pour la filière hydrogène
Dossier/1 | Former des talents : un défi pour la filière hydrogène
Lancement du programme H2DEC pour développer l'hydrogène décarboné
Lancement du programme H2DEC pour développer l'hydrogène décarboné
Publication d'un guide de la décarbonation pour les entreprises manufacturières
Publication d'un guide de la décarbonation pour les entreprises manufacturières
Corsica Sole installe une première unité de production d’hydrogène renouvelable en Corse
Corsica Sole installe une première unité de production d’hydrogène renouvelable en Corse
Tous les articles Énergie
L'essentiel de l'actualité de l'environnement
Ne manquez rien de l'actualité de l'environnement !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS