Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

POLLUTIONS
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

[Tribune] Plastiques en mer, les solutions sont à terre !

Partager :
[Tribune] Plastiques en mer, les solutions sont à terre !
Par Jean-François Ghiglione, CNRS, Ecotoxicologue - Laboratoire d’Océanographie de Banyuls et Romain Troublé, directeur général de la Fondation Tara Océan, le 10 juin 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Pollutions
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
A l’occasion de la journée mondiale de l’océan, le samedi 8 juin dernier, Jean-François Ghiglione, écotoxicologue, chercheur au CNRS au laboratoire d’océanographie de Banyuls, ainsi que Romain Troublé, directeur général de la Fondation Tara Ocean, ont lancé un appel pour le soutien des politiques et industriels à la recherche dans la lutte contre la pollution plastique. 

Les images fortes des animaux marins étouffés par les plastiques, les chiffres des quantités de déchets retrouvés en mer qui donnent le tournis, le constat que les zones les plus isolées du monde sont polluées par nos produits de consommation : autant de messages qui ont marqué l’opinion publique qui réclame aujourd’hui une « transition plastique ».

La recherche scientifique avance rapidement dans le domaine, mais elle n’est pas suffisamment partie prenante des décisions politiques et industrielles. Les solutions doivent à la fois tenir compte de la réalité du milieu naturel et du potentiel d’innovation qui existe dans les laboratoires de recherche. Les solutions "bio" actuelles (biosourcées, biodégradables, non toxiques et recyclables) ne répondent pas aujourd’hui à la réalité de l’offre et de la demande, ni à l’ambition « zéro impact sur l’environnement ».

Une nouvelle mission de lutte contre les microplastiques

La Fondation Tara Océan est engagée depuis plus de dix ans aux côtés des scientifiques sur la question de la pollution plastique : elle a mis en évidence la pollution dans les zones reculées de l’Arctique, alerté sur la situation en mer Méditerranée qui est la mer la plus polluée du monde par les microplastiques et continue d’interpeler sur l’impact du plastique sur la biodiversité.

La goélette Tara fait désormais route vers une nouvelle « Mission Microplastiques », une étude déployée sur dix des plus grands fleuves d’Europe. Il s’agit d’étudier les origines de la pollution plastique. On estime en effet que 80% des plastiques retrouvés en mer proviennent de la terre, via les fleuves. Et l’Europe, deuxième émetteur de déchets plastiques de la planète après l’Asie, n’est pas en reste.

Le plastique transitant de la terre vers la mer, la véritable solution ne viendra pas du nettoyage de l’océan. Il ne faut pas croire que la solution serait d’éponger la fuite alors que le robinet n’est pas fermé. L’urgence est à terre, à la source de la pollution qui provient essentiellement de nos emballages. Aujourd’hui, la priorité doit être notamment donnée à la réduction de l’emballage qui constitue, à lui seul, 40% de la production mondiale de plastique et déborde de nos poubelles.

Quelles solutions à terre ?

Pour la Fondation Tara Océan, plusieurs pistes sont prioritaires dans une démarche commune d’économie circulaire :

 - Poursuivre la recherche sur la pollution dans les fleuves et en mer pour comprendre les effets les plus nocifs des plastiques sur la biodiversité marine et orienter les politiques publiques.

- Soutenir les interactions entre industriels et scientifiques indépendants pour proposer des solutions innovantes en termes de réduction des déchets, de conception de matériaux biodégradables, recyclables et non toxiques.

- Déterminer l’origine de cette pollution le plus précisément possible pour orienter efficacement l’action et l’investissement des pouvoirs publics.

- Mobiliser le grand public et les nouvelles générations contre la surconsommation d’emballages et de produits à usage unique.

La nature ne produit pas de déchet. Or, les plastiques en mer sont devenus un symbole de l’impact de l’homme sur l’environnement. Pour que notre « empreinte plastique » ne soit pas davantage léguée aux générations futures, la science et l’innovation doivent être des acteurs-clés de la « transition plastique ». Inverser la donne qui prédit que dans 30 ans nous verrons plus de plastique que de poissons dans l’océan, c’est proposer le défi qu’en 2050, nos déchets plastiques ne soient plus un marqueur de notre impact sur la biodiversité de l’océan.
Jean-François Ghiglione, CNRS, Ecotoxicologue - Laboratoire d’Océanographie de Banyuls et Romain Troublé, directeur général de la Fondation Tara Océan
  [Vidéo] L'après-coronavirus sera-t-il écologique ?
Le gouvernement a annoncé plusieurs pistes de déconfinement en France, qui doit débuter le 11 mai. Les associations environnementales appellent à ne pas oublier le climat lors de la sortie de crise.
+ de vidéos Environnement TV
UN POINT SUR LA REPRISE AVEC...
Matteo Carando, directeur d’ERG France
Les entreprises et acteurs de l’environnement organisent, depuis mi-mai, la reprise de leurs activités. Environnement-magazine.fr propose aux professionnels de partager leur organisation, des réflexions sur l’impact du confinement et leur vision de l’après-crise. Aujourd’hui, nous donnons la parole à Matteo Carando, directeur d’ERG France.
Toutes les interviews
Actu réglementaire
Décret du 1er juillet 2020 portant nomination au comité des finances locales institué par l'article L. 1211-1 du code général des collectivités territoriales Lire
Arrêté du 29 juin 2020 portant nomination au sein du Conseil national d'évaluation des normes Lire
Arrêté du 30 juin 2020 portant nomination de la directrice du Fonds d'indemnisation des victimes de l'amiante Lire
Arrêté du 25 juin 2020 pris pour l'application, en 2020, de l'article L. 1614-4 du code général des collectivités territoriales Lire
Arrêté du 29 juin 2020 portant interdiction de mise sur le marché de bouteilles de gaz métalliques non rechargeables contenant de l'hélium Lire
Arrêté du 22 juin 2020 pris en application du décret n° 2019-799 du 26 juillet 2019 fixant les modalités d'indemnisation du référent déontologue et du référent en matière de recueil des signalements émis par les lanceurs d'alerte de l'Autorité de sûreté nucléaire Lire
À lire également
Pesticides dans l'air : 32 substances à évaluer en détail
Pesticides dans l'air : 32 substances à évaluer en détail
La récente campagne nationale de mesures de pesticides dans l'air extérieur n'a pas identifié de risques particuliers pour la santé à ce stade, mais 32 substances, dont le glyphosate et le lindane, devront faire l'objet d'une « évaluation approfondie », a annoncé l'Anses ce jeudi 2 juillet.
France : - 44% de pesticides vendus en 2019, après une forte hausse l'année d'avant
France : - 44% de pesticides vendus en 2019, après une forte hausse l'année d'avant
Les ventes de pesticides ont reculé en France de 44% en volume en 2019, après l'envolée des ventes intervenue en 2018 (+18%), a annoncé ce mardi 30 juin le gouvernement.
Déconfinement : les AASQA plaident pour un développement massif des mobilités actives
Déconfinement : les AASQA plaident pour un développement massif des mobilités actives
Les associations agréées de surveillance de la qualité de l'air (AASQA) encouragent le développement des mobilités actives afin de préserver la qualité de l'air après le confinement.
Incendie de Lubrizol : une enquête de Rouen Respire collecte les premières données sur l’impact sanitaire
Incendie de Lubrizol : une enquête de Rouen Respire collecte les premières données sur l’impact sanitaire
L’association Rouen Respire publie ce mardi 19 mai, les résultats d’une enquête menée suite à l’incendie de Lubrizol et de Normandie Logistique le 26 septembre 2019.
Le gouvernement met en place un service de surveillance du marché des véhicules et des moteurs
Le gouvernement met en place un service de surveillance du marché des véhicules et des moteurs
Ce jeudi 11 juin, le ministère de la transition écologique et solidaire a annoncé la création d'un service de surveillances du marché des véhicules et des moteurs.
Une dizaine de zones à faibles émissions pourront être créées d'ici 2021
Une dizaine de zones à faibles émissions pourront être créées d'ici 2021
Ce jeudi 2 juillet, la ministre de la transition écologique Elisabeth Borne, a confirmé la publication du décret permettant la création d'une dizaine de nouvelles zones à faibles émissions d'ici 2021.
[Vidéo] La reprise : à quel prix ?
[Vidéo] La reprise : à quel prix ?
Alors que la France est entrée en début de semaine dans la phase 2 du déconfinement, l'écologie sera-t-elle la grande oubliée de la relance post-Covid ?
Tous les articles POLLUTIONS
En partenariat avec
Nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
e-EUBCE
6 Juillet 2020
e-EUBCE
Salon de l’Association des Maires d’Ile-de-France
8 Juillet 2020
Salon de l’Association des Maires d’Ile-de-France
Solar PV World Expo 2020
16 Août 2020
Solar PV World Expo 2020
+ d'événements
Emploi
- Saur propose une Licence GASTE en Apprentissage
- Saur propose une Licence GASTE en Apprentissage
- Chargé / Chargée d'études environnement
- INGENIEUR TRAVAUX OUVRAGE SOUTERRAIN F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.