Découvrez nos newsletters
Gratuites et spécialisées dans votre secteur
Accès abonnés ✉ Nos newsletters gratuites Je m'abonne
Menu

POLLUTIONS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ
VIDÉOS

[Tribune] Plastiques en mer, les solutions sont à terre !

Partager :
[Tribune] Plastiques en mer, les solutions sont à terre !
Par Jean-François Ghiglione, CNRS, Ecotoxicologue - Laboratoire d’Océanographie de Banyuls et Romain Troublé, directeur général de la Fondation Tara Océan, le 10 juin 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Pollutions
A l’occasion de la journée mondiale de l’océan, le samedi 8 juin dernier, Jean-François Ghiglione, écotoxicologue, chercheur au CNRS au laboratoire d’océanographie de Banyuls, ainsi que Romain Troublé, directeur général de la Fondation Tara Ocean, ont lancé un appel pour le soutien des politiques et industriels à la recherche dans la lutte contre la pollution plastique. 

Les images fortes des animaux marins étouffés par les plastiques, les chiffres des quantités de déchets retrouvés en mer qui donnent le tournis, le constat que les zones les plus isolées du monde sont polluées par nos produits de consommation : autant de messages qui ont marqué l’opinion publique qui réclame aujourd’hui une « transition plastique ».

La recherche scientifique avance rapidement dans le domaine, mais elle n’est pas suffisamment partie prenante des décisions politiques et industrielles. Les solutions doivent à la fois tenir compte de la réalité du milieu naturel et du potentiel d’innovation qui existe dans les laboratoires de recherche. Les solutions "bio" actuelles (biosourcées, biodégradables, non toxiques et recyclables) ne répondent pas aujourd’hui à la réalité de l’offre et de la demande, ni à l’ambition « zéro impact sur l’environnement ».

Une nouvelle mission de lutte contre les microplastiques

La Fondation Tara Océan est engagée depuis plus de dix ans aux côtés des scientifiques sur la question de la pollution plastique : elle a mis en évidence la pollution dans les zones reculées de l’Arctique, alerté sur la situation en mer Méditerranée qui est la mer la plus polluée du monde par les microplastiques et continue d’interpeler sur l’impact du plastique sur la biodiversité.

La goélette Tara fait désormais route vers une nouvelle « Mission Microplastiques », une étude déployée sur dix des plus grands fleuves d’Europe. Il s’agit d’étudier les origines de la pollution plastique. On estime en effet que 80% des plastiques retrouvés en mer proviennent de la terre, via les fleuves. Et l’Europe, deuxième émetteur de déchets plastiques de la planète après l’Asie, n’est pas en reste.

Le plastique transitant de la terre vers la mer, la véritable solution ne viendra pas du nettoyage de l’océan. Il ne faut pas croire que la solution serait d’éponger la fuite alors que le robinet n’est pas fermé. L’urgence est à terre, à la source de la pollution qui provient essentiellement de nos emballages. Aujourd’hui, la priorité doit être notamment donnée à la réduction de l’emballage qui constitue, à lui seul, 40% de la production mondiale de plastique et déborde de nos poubelles.

Quelles solutions à terre ?

Pour la Fondation Tara Océan, plusieurs pistes sont prioritaires dans une démarche commune d’économie circulaire :

 - Poursuivre la recherche sur la pollution dans les fleuves et en mer pour comprendre les effets les plus nocifs des plastiques sur la biodiversité marine et orienter les politiques publiques.

- Soutenir les interactions entre industriels et scientifiques indépendants pour proposer des solutions innovantes en termes de réduction des déchets, de conception de matériaux biodégradables, recyclables et non toxiques.

- Déterminer l’origine de cette pollution le plus précisément possible pour orienter efficacement l’action et l’investissement des pouvoirs publics.

- Mobiliser le grand public et les nouvelles générations contre la surconsommation d’emballages et de produits à usage unique.

La nature ne produit pas de déchet. Or, les plastiques en mer sont devenus un symbole de l’impact de l’homme sur l’environnement. Pour que notre « empreinte plastique » ne soit pas davantage léguée aux générations futures, la science et l’innovation doivent être des acteurs-clés de la « transition plastique ». Inverser la donne qui prédit que dans 30 ans nous verrons plus de plastique que de poissons dans l’océan, c’est proposer le défi qu’en 2050, nos déchets plastiques ne soient plus un marqueur de notre impact sur la biodiversité de l’océan.
Jean-François Ghiglione, CNRS, Ecotoxicologue - Laboratoire d’Océanographie de Banyuls et Romain Troublé, directeur général de la Fondation Tara Océan
Retrouvez toute l'information "pollutions" dans Environnement Magazine.
Environnement Magazine, l'information de référence pour tous les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l'environnement.
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
S'identifier
S'inscrire
Rechercher dans nos articles
  [Vidéo] Les forêts face au réchauffement climatique

Pour ce second numéro d’Environnement TV, Anthony Laurent s’est rendu dans le Morvan, dans la forêt du Mont-Beuvray. Géré par l’Office national des forêts (ONF), le domaine est déjà victime du réchauffement climatique. Vous découvrirez également l’interview croisée des présidents de l’ONF et de Fransylva.
Toutes nos vidéos
Les plus lus
Economie circulaire : quand les sédiments s’y collent
Economie circulaire : quand les sédiments s’y collent
Autrefois matière première, avant de basculer dans la catégorie déchet, les sédiments veulent retrouver leur statut de ressource. Ces dépôts de matières s’accumulant dans les ports et les voies navigables causent bien des difficultés aux gestionnaires maritimes et fluviaux. Alors que les coûts d’enfouissement augmentent de façon exponentielle, ces matières lourdes, difficiles à transporter, peuvent espérer une voie de sortie. Des initiatives émergent, notamment dans les domaines des éco-matériaux, de l’aménagement, de l’agriculture, et du génie civil.
Lubrizol : Le discours sécurisant des autorités sur l’amiante tranche avec la réserve sur les autres polluants
Lubrizol : Le discours sécurisant des autorités sur l’amiante tranche avec la réserve sur les autres polluants
Dans la matinée du 11 octobre, le gouvernement installait à Rouen un « comité pour la transparence et le dialogue », voué à assurer « un suivi, dans la durée, des conséquences » de l’incendie de l’usine Lubrizol et à « partager toutes les informations », selon la ministre de la Transition écologique et solidaire, Elisabeth Borne. L’après-midi, les associations de victimes de l’amiante défilaient à Paris pour dénoncer les « mensonges » des pouvoirs publics.
[Tribune] Réinventer le standard énergétique de nos grandes surfaces par l’autoconsommation et le stockage de l’énergie
La Seine-Saint-Denis prépare les Jeux olympiques
L'Inra et l'Irstea deviendront l'Inrae en janvier 2020
À lire également
Rapport : l'industrie automobile émet plus de gaz à effet de serre que l'Union européenne
Rapport : l'industrie automobile émet plus de gaz à effet de serre que l'Union européenne
L'ONG Greenpeace sort un nouveau rapport sur l'impact de l'industrie automobile sur le dérèglement climatique.
Une nouvelle expédition scientifique va évaluer la présence de plastique en mer Méditerranée
Une nouvelle expédition scientifique va évaluer la présence de plastique en mer Méditerranée
Du 20 septembre au 15 octobre prochains, une équipe scientifique du Centre national de la recherche scientifique (CNRS) va embarquer pour une mission visant à mesurer la présence de plastiques à différentes profondeurs dans la mer Méditerranée.
Ile-de-France : nouvelle session pour l’appel à manifestation d’intérêt sur la qualité de l’air
Ile-de-France : nouvelle session pour l’appel à manifestation d’intérêt sur la qualité de l’air
La direction Ile-de-France de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) vient de lancer la deuxième session de son appel à manifestation d’intérêt pour la qualité de l’air.
Une « valgorisation emblématique » sur la friche industrielle de Petroplus près de Rouen
Une « valgorisation emblématique » sur la friche industrielle de Petroplus près de Rouen
L’entreprise spécialisée dans la réhabilitation des friches industrielles Valgo intervient depuis 2015 dans le cadre de la dépollution du site de l’ancienne raffinerie de Petroplus, à Petit-Couronne, en Seine-Maritime. Un chantier emblématique.
Métro et RER : une étude alerte sur les concentrations de particules fines
Métro et RER : une étude alerte sur les concentrations de particules fines
Ce mercredi 18 septembre, l'association Respire publie une étude réalisée par le CNRS sur la pollution dans le métro et le RER. 800 millions de particules par mètre-cube ont été mesurées.
[Enquête] Amiante : politique publique fantôme pour polluant invisible
[Enquête] Amiante : politique publique fantôme pour polluant invisible
L’amiante fait quelque 3 000 victimes par an, soit autant que les accidents de la route en 2018. Mais aucune campagne de prévention n’a jamais alerté sur le risque lié à ce « poison lent », côtoyé au quotidien. Les recommandations d’experts s’empilent, en vue d’une politique nationale à la hauteur de l’enjeu sanitaire.
[Enquête] Amiante : un matériau « en décroissance » à l’AP-HP
[Enquête] Amiante : un matériau « en décroissance » à l’AP-HP
Avec 350.000 m2 reconstruits par décennie, soit 10 % du patrimoine, l’Assistance publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP) est « un gros désamianteur », affirme El Hadi Benmansour, directeur de la maîtrise d’ouvrage et des politiques techniques.
Tous les articles POLLUTIONS
En partenariat avec
Accès au kiosque
Événements
33ème Congrès National AMORCE
16 Octobre 2019
33ème Congrès National AMORCE
Rencontre nationale des acteurs de l'ANC
16 Octobre 2019
Rencontre nationale des acteurs de l'ANC
Batimat
4 Novembre 2019
Batimat
+ d'événements
Emploi
- Coordinateur.trice des expertises maintenance (H/F)
- Chargé(e) Gestion des Reseaux H/F
- Ouvrier / Ouvrière paysagiste
- Ingénieur de production F/H
+ d’offres
Rubriques
Eau
Recyclage
Énergie
Territoires
Cleantech
Politiques
Pollutions
Biodiversité
Mobilité
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Magazines
BTP Magazine
BTP Rail
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Emploi
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD
CGV (digital)
CGV (magazines)
CGV (pub)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.